Se préparer avec un petit budget.

Il n'y a pratiquement pas de limites aux dépenses qu'on peut engager pour se préparer. Ça va même jusqu'à s'acheter un condo dans un ancien silo de missile ballistique!

À l'inverse, d'autres n'ont simplement pas les moyens de se préparer en grand. Que faire?

Bien entendu, un petit budget force à faire des choix qui touchent non seulement l'ampleur de la préparation mais aussi l'éventail des options qui nous sont offertes.

Dans ces conditions, il faut viser l'essentiel. Et l'essentiel, c'est le boire, le manger, l'hébergement et le chauffage.

Avec moins de 200$ par personne, il est possible de se préparer à survivre seul et sans ressource pendant une semaine. Durant cette semaine, le premier but du prepper/de la preppeuse, sera de rejoindre un endroit sûr. Vos ressources seront consacrées à cela et uniquement à ça.

Il vous faudra 28 litres d'eau, des aliments faciles et rapides à préparer, un réchaud, une casserole. Et bien entendu des vêtements adaptés à la saison et des bottes de marche. Cette eau, vous la stockerez dans un grand seau, fermé hermétiquement et préalablement traité avec de l'eau de javel sans parfum.

Oui, 28 litres, c'est beaucoup. Mais pensez-y: vous habitez Hochelaga-Maisonneuve, il n'y a plus d'eau courante, les épiceries ont été vidées dès qu'il y a eu rumeur de manquer d'eau. Vous pouvez décider de rester, auquel cas vous avec une semaine d'eau avec vous. Ou vous pouvez décider de quitter la ville à pied. La première source d'eau potable disponible se trouve à plusieurs dizaines de kilomètres de chez vous. Voilà à quoi servent vos 28 litres... Il est fortement suggéré de vous équiper d'un panier à roulettes qui soit solide: 28 litres d'eau, c'est 28 kilos. Et plus les roues seront grandes, mieux ce sera pour vous déplacer dans la neige l'hiver, par exemple.

Pour la nourriture, des ramens font très bien l'affaire si c'est une solution temporaire. Ils contiennent habituellement autour de 380 calories et beaucoup de sel, qui remplacera celui que vous perdrez en suant. Vous pouvez aussi vous munir de légumes déshydratés que vous ajouterez à vos ramens, une source de fibre dont les ramens font cruellement défaut. Des barres granola complèteront bien, de même que des arachides, noix et  fruits séchés. Du kraft dinner peut aussi être stocké.

Dans ce cas-ci, i.e. celui d'un petit budget, vous consacrerez du temps à préparer vos repas, contrairement à l'utilisation de MRE, cependant ce temps sera aussi profitable pour vous reposer de la marche.

Si vous avez un petit budget, ces aliments pourront être stockés et remplacés au fur et à mesure que vous les consommerez dans votre vie courante.

Quoiqu'il en soit, un petit budget n'est pas un obstacle à la préparation. Il diminue l'ampleur de votre préparation mais il ne vous empêchera pas de survivre.

Commentaires

Appache a dit…
Pour le petit budget il est a la base de trouver des outils qui peuvent palier a plusieurs besoin. Ex si vous habitez en ville, il ne vous sert a rien d'avoir un couteau pouvant servir a du batonage, mais un outil multi usage de type gerber pourra vous aider dans plusieur situation..

Par caricature la machetes est utile dans la jungle et dans les forêt profonde.. Si vous n'avez jamais vu se type de forêt elle sera surment un objet de type macho et fier de la grosse lame.. Alors que le petit outil peux vous dépannez souvent dans la vie de tout les jour.. D'ou l'article que je publierai sur le edc ou (everyday cary) Ou du moin ce qu on porte tout les jours et peux nous dépanner en tout temps.

Printfriendly

Articles les plus consultés