Accueillir des réfugiés

Vous êtes prêts. Vous avez pour une bonne année de nourriture pour vous et votre famille sans même devoir chasser, cueillir, semer et récolter.Vous allez même prendre du poids avec toutes ces calories!

Vous êtes balèze!

Puis vient sur le chemin conduisant à votre maison refuge une famille, attirée par l'odeur du bois qui sort de la cheminée: ils vous demandent l'hospitalité, de la nourriture et s'offrent même de travailler pour vous à condition que vous les nourrissiez. Évidemment ils ont l'air honnête, paisibles, et les enfants sont vraiment maigres. De plus ils ont réellement l'air désespérés, pas au sens d'être prêt à tout, plutôt sans autre ressources.

Dilemme, dilemme...

Vous les repoussez? Vous leur donnez 2-3 jours de nourriture et bonsoir? Ou vous les accueillez sur vos terres et de survivaliste ou prepper, vous devenez véritablement un seigneur au sens médiéval du terme?

Personnellement, je ne sais pas ce que je ferais. Mon premier réflexe serait de la prudence mais je verrais aussi des avantages certains à être plusieurs à occuper une terre et à la faire produire. Sans toutefois devenir un seigneur médiéval!!!

La grande question c'est de connaître leurs intentions réelles et de connaître leur comportement une fois qu'ils auront le ventre plein depuis quelques semaines mais au prix de trimer dur à chaque jour.

Si ça fonctionne bien, voilà un début de communauté qui se solidifiera avec les années. Si ça ne fonctionne pas bien, aurez vous le coeur de les expulser? Exerceront-ils des représailles?

Une chose est certaine: vous ne devez pas mettre votre famille en péril en voulant être gentil. Si vous êtres à 3-4 mois des récoltes et que celles ci s'annoncent exceptionnelles et largement suffisantes pour nourrir 3 fois votre famille, que vous avez du gibier en grandes quantités dans les parages, ça peut valoir la peine.

Si vous devez réduire vos propres ressources au point de vous rationner, définitivement non. Ensuite aurez vous assez d'outils aratoires pour que tout le monde travaille aux champs? Pour que tout le monde coupe du bois ou fauche le foin?

L'accueil de réfugiés dans ses propres installation doit être guidé par une seule pensée: augmenter votre capacité de survie comme famille et comme collectivité. Si cet objectif n'est pas possible à atteindre, c'est malheureux mais que les réfugiés aillent ailleurs.

Dans tous les cas c'est risqué: pour les réserves alimentaires, pour votre sécurité et celle de votre famille, pour vos biens et ultimement, pour votre vie: Eh quoi? Vous avez tout ce dont ils ont besoin et eux n'ont rien.

Souhaitons seulement que ça n'arrive jamais, tout ça...

Print this post Imprimez ce billet

Commentaires

Anonyme a dit…
Si vous les laissez entrer, ils vont constater que vous avez de belles réserves et vont finir par ameuter les autres réfugiés. Et vous vider.
Léandre
fishhooker a dit…
Ce qui compte et ce que beaucoup de personnes oublie que ce soit dans cette éventualité ou en couple et avec les amis,c'est qu' il ya plusieurs éléments se raportant à l'intérieur des gens qu'il faut évaluer. Comme on le sait le maillon le plus faible n'est pas plus fort que la chaine alors comment détecter et sélectionner ses acolytes et les membres de notre clan . Outre les liens familliaux , les liens d'amitié , il faut voir qu'elles sont les VALEURS des gens et quel est leur NIVEAU DE CONSCIENCE .Ces deux éléments sont primordiaux et devraient être examinés en profondeur . Car choisir et intégrer un individu dans son clan doit être fait dans l'optique que cette personne aura peut-être un jour votre vie entre ses mains . Souvent le problème est que vous aurez autour de vous de la famille ou un couple d'amis avec un valeureux élément mais comme son niveau de conscience peut être plus ou moins développé, il peut être en couple avec un véritable poison . Si cette personne n'est pas évoluée intérieurement , elle imposeras ces états d'âmes , ses faiblesses et comme un vortex vous absorberas dans sa réalité contaminante et vous serez contraint de l'isolé ou de perdre de l'énergie utile à gérer les faiblesses de cette personne . Tout le monde possède un talent , le mien c'est de percevoir ce dont il est question ci-haut .
Bernie 69 a dit…
Ce peut être aussi des gens qui viennent en repérage, avec toute une troupe cachée à proximité, des affamés, ou des pillards, qui attendent un signe pour attaquer ou pour venir.

Et puis si beaucoup de survivalistes ou similaire insistent sur le fait d'être avec des personne sûres, il est probablement déconseillé d'accueillir des réfugiés, car on ne les connaît pas.

Si le cas devait m'arriver, je pense que j'accepterai d'accueillir une famille avec homme, femme et enfants, mais que je refuserai si c'était plusieurs hommes.

Pour accepter qui que ce soit, je pense qu'il faut imposer des conditions strictes et s'y tenir, du genre les surveiller 24 heures sur 24, quitte même à les enfermer pendant la nuit, ou leur interdire certains endroits ou certains matériels sensibles, en précisant bien clairement que ce sera le renvoi immédiat en cas de manque à ces règles.

Posts les plus consultés de ce blog

Mythe 5: antibiotiques et autonomie survivaliste

Niveaux d'alerte

Boites de conserves: un choix intelligent