Des hobbies utiles

On se prépare à différents niveaux: bouffe, armes, munitions, eau, traitement de l'eau, carburant, vêtements, routines de protection familiale, d'évacuation, etc.

Quid des habiletés à faire ou réparer?

Le prepping, le survivalisme, c'est d'abord et avant tout l'indépendance, l'autonomie, la pensée qu'il faut d'abord compter sur soi et sur ses proches.

Ça ne veut pas dire que le reste de la planète n'existe plus, au contraire! Nous sommes tous certains que le reste de la planète existera toujours, tellement que nous nous préparons à repousser une partie de ses habitants post-Ragnarok: les zombies!
Il y a beaucoup de préparation "contre" les autres mais pas assez "pour" les autres. Je m'explique.

Vous avez un excédent de fourrage pour les animaux, votre voisin a de grands surplus de bois. Hop! on échange. 

Mais mieux que ça encore: il y a la matière brute (aliments, billots de bois, foin, etc.), et il y a la matière transformée (viande fumée ou salée, vin, bière, alcool, charbon de bois, travaux de forge, fabrication d'outils, cuir, vêtements, etc.)

Vous, moi : que savons-nous fabriquer ou faire qui pourrait devenir l'objet d'échanges ou de commerce? Quelles sont nos habiletés qui pourraient non seulement aider notre famille mais aussi nos voisins à mieux vivre? Et que peuvent faire nos voisins qui peuvent nous être utiles?

Il est extrêmement important d'entreprendre un, deux trois hobbies "survivalistes" qui soient bien entendu agréables à pratiquer mais aussi et surtout, utiles pour après Ragnarok. 

Si vous savez travailler le cuir, vous pourrez fabriquer des harnais pour les bêtes de somme ou les chevaux.

Si vous savez fabriquer du biodiésel, voilà une ressource qui sera en demande!!!

Si vous savez générer de l'électricité, ou des piles FeNi ayant une longue durée de vie, vous allez être le King de l'énergie car un peu d'électricité change la vie!

Vous saisissez l'idée? Outre l'exploitation agricole et l'élevage de subsistance et les autres habiletés immédiatement requises pour survivre, l'acquisition de connaissances et de compétences complémentaires peut non seulement vous simplifier la vie mais peut aussi devenir une monnaie d'échange avec vos voisins ou avec les autres habitants de votre secteur.

Au sein d'une communauté, le hobby utile est non seulement souhaitable mais quasi obligatoire: si tous savent faire les mêmes choses et seulement les mêmes choses, la communauté ne prospérera pas beaucoup et ne pourra échanger que ses surplus, s'il s'en dégage.

Si vous prévoyez survivre au sein d'une communauté (famille élargie, amis, clan) vous pourrez d'autant mieux contribuer au succès de votre famille et de votre groupe par la maîtrise de deux ou trois hobbies.

Je prône le survivalisme ou le prepping comme hobby en attendant que ça devienne l'unique mode de vie (et en espérant que ça n'arrive jamais). Eh bien que votre hobby vous serve à apprendre... d'autres hobbies!
Print this post Imprimez ce billet

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mythe 5: antibiotiques et autonomie survivaliste

Boites de conserves: un choix intelligent

Armes à feu: les fondamentaux