Les choses indispensables à conserver une fois qu'elles ont fini leur vie utile

Mais de quoi s'agit-il?

Il s'agit de vos lunettes qui n'ont plus tout à fait la bonne puissance, de vos partiels, dentiers, prothèses, orthèses, qui ont terminé leur vie utile selon les critères contemporains mais qui pourraient encore servir selon les critères survivalistes.


Si on prend pour acquit que le remplacement des biens de tous les jours sera difficile ou impossible, du moins dans un horizon de quelques années, advenant le cas où l'industrie et la technologie s'effondrent, ou advenant le cas où les échanges ou les communications seront extrêmement difficiles ou advenant le cas où ces biens seront toujours achetables mais à un coût prohibitif, il vaut mieux avoir quelque chose de moins bon que pas de chose du tout.

On s'entend pour dire que des verres correcteurs qui n'ont plus la bonne force ne sont pas recommandés. On s'entend aussi pour dire que si c'est tout ce qui vous reste, portez les! Mieux vaut une vue mal corrigée qu'une vue pas corrigée du tout. Au moins vous pourrez toujours chasser, même si c'est à des distances non optimales.

Même chose pour les partiels ou les dentiers: à moins de vous causer des douleurs insoutenables, conservez les au cas où ce serait tout ce qu'il vous reste.

Comment détermine-t-on si un objet obsolète doit être conservé ou non? Il s'agit bien sûr de ne pas verser dans le hoarding!

On conserve les objets obsolètes quand ils peuvent pallier temporairement ou définitivement à l'absence d'un objet indispensable dont on se sert à tous les jours ou encore si cet objet est critique pour certaines activités importantes.

Si on reprend l'exemple des verres correcteurs, une tige cassée n'est pas une raison pour les jeter. Commandez vous de nouveaux verres correcteurs et mettez de côté ce qui est brisé. Vous en avez maintenant deux. Si vos verres principaux sont perdus ou brisés au delà de toute réparation, vous aurez l'alternative de prendre vos anciens et de les adapter/réparer.

Oui je sais, c'est con, c'est évident, mais qui fait ça? à part moi je veux dire!



Print this post Imprimez ce billet

Commentaires

Senanonyme a dit…
"qui fait ça? à part moi" Moi!
Il y a toujours les priorités. Par exemple, mes appareils auditifs sans pile ne me serviront à rien. En avoir une réserve est sans but. Par contre, sans mes lunnettes, je ne peux même plus lire sur les lèvres alors, ça, ça vaut même la peine d'en avoir une deuxième paire à ma vue au cas ou... Un partiel si son absence ne cause pas d'ennui alimentaire...bof. Personnellement, je n'utiliserais pas le partiel de quelqu'un d'autre: beurk! Mais les verres, s'ils ne vous font plus ils pourraient aider quelqu'un d'autre! D'ailleurs ceux et celle approchant les 50 ans devraient prévoir quelques paires de verre de lecture à différente force. C'est facile à trouver en pharmacie et même au Dollarama, facile maintenant, après Ragnarok...
Victor Nettoyeur a dit…
Lol! Un partiel ou un dentier, de toutes manières, est moulé dans la bouche de son proprio! :)

Mais oui, en effet, les verres, s'ils ne nous servent pas, peuvent servir à d'autres, c'est un excellent point.

Quant aux verres de lecture, on peut en trouver à prix ridicule alors ça ne vaut pas la peine de s'en passer. Peut-être qu'on ne lira pas beaucoup après Ragnarok, faute de temps, mais on peut avoir besoin de regarder de près pour les travaux d'aiguille, l'inspection et le traitement des plaies, etc.
On ne lira pas beaucoup après Ragnarok? Tu serais surpris! La TV sera propablement quasi absente faute de diffusion et la radio probablement réserver au communicatino de base et urgence. Je crois que la lecture à voix haute pour le bénéfice de plusieurs auditeurs redeviendra un loisir très apprécié après une journée à trimmer dur.
Victor Nettoyeur a dit…
Ça se peut mais je crois qu'on sera surtout occupé à survivre, produire de la nourriture et du bois de chauffage! Un peu comme dans Frontier House, en tout cas pour les 2 premières années.

Dans un prochain article je vais justement parler de lecture, de documentation mais aussi d'écriture.
Ok je fais cela aussi ça peut dépanner ou servir a d'autres par contre c'est beaucoup mieux de se passer de lunettes. Je suis myope et atteint de glaucomes irréversibles, il m’était impossible de retrouver mes lunettes quand je les faisais tomber dans le jardin et de plus je ne pouvais pas bouger au risque de les écraser, il m'est arrive d'attendre plusieurs heures qu'on vienne me dépanner. Il m’était impossible de faire quoi que ce soit sans lunettes, j’étais dans le brouillard. Pourtant après avoir lu le livre du Dr Bates une vue parfaite sans lunettes, je ne porte plus de lunettes. Pour moi c’était une hantise de savoir qu'en cas de catastrophe j’étais perdu sans lunettes. Je me rendais compte a quel point on est vulnérable sans lunettes quand dans les films les allemands écrasaient les lunettes des prisonniers pour les rendre plus vulnérables. Pour lire les petits textes sur les notices de médicaments, je prends une loupe. Je vous recommande vivement de lire ce livre qui explique le mal que font les lunettes et surtout comment fonctionne la vue, vous serez surpris. N’hésitez pas a me poser des questions pour profiter de mon expérience.
PS) je soigne mes glaucomes avec une goutte de jus de citron dans chaque œil le matin, avec les gouttes de l'ophtalmo Xalatan, j'avais perdu un œil (il m'avait dit que ça arriverai) et je n'avais plus de forces et des douleurs musculaires et articulaires. C’était le seul médicament que je prenais me disant que ça ne pouvait pas faire de mal vu que l'usage n’était pas interne. J'ai 65 ans.

Posts les plus consultés de ce blog

Mythe 5: antibiotiques et autonomie survivaliste

Boites de conserves: un choix intelligent

Niveaux d'alerte