Munitions de surplus et munitions de chasse

Munitions de surplus ou munitions de chasse?!?

En premier lieu, clarifions une chose: les munitions de chasse sont les seules utilisables pour la chasse. C'est la Loi.

Si vous avez une arme à feu dont le calibre est aussi utilisé par les armes militaires, alors vous avez le choix entre les munitions militaires et les munitions de chasse.

Qu'est-ce qui distingue les deux? Essentiellement, leur capacité à se déformer ou non à l'impact et leur résistance aux ravages du temps.

La munition militaire (ou de surplus)

Remarquez l'ogive qui est entièrement recouverte
de cuivre, ce qui lui donne une rigidité et l'empêche
de se déformer. Si l'ogive est en acier, la chemise
peut ne servir qu'à protéger les rayures du canon.
La munition militaire est dite FMJ (Full Metal Jacket), ou entièrement chemisée. Cela signifie que par dessus le plomb formant le corps de l'ogive (que certains nomment boulet) se trouve une couche de métal plus dur que le plomb, habituellement du cuivre.

Cette chemise empêche le plomb de se déformer à l'impact et permet à l'ogive de conserver sa forme, donc sa capacité de pénétration. 

Elle va le plus souvent réussir à traverser sa cible, causant une lésion très profonde de part en part du corps mais peu étendue. Cette blessure ne sera pas plus large que le calibre, sauf à la sortie où parfois la plaie est plus large par effet de succion.

Certaines ogives sont carrément en acier et j'ai déjà vu des ogives de .50 en bronze.

La munition FMJ est faite pour blesser et percer des blindages légers.

Souvent, elle est vendue déjà assemblées en clips de 10 rondes, et scellée dans une pellicule plastique qui améliore sa capacité de conservation à long terme sans altération de performances. Ce qui est très pratique!

La munition de chasse

Remarquez l'extrémité de l'ogive qui
est grise: c'est le plomb de l'ogive.
La munition de chasse est au contraire faite pour se déformer et tuer rapidement. 

Après une certaine pénétration dans la chair l'ogive prend de l'expansion en s'écrasant et elle cause une lésion interne beaucoup plus large que son propre diamètre initial. Cette munition est réellement faite pour tuer par hémorragies massives et rapides.

Les ogives de chasse peuvent être entièrement de plomb, chemisée presque entièrement en ne laissant dépasser qu'un peu de plomb (tête molle) ou la chemise peut recouvrir toute l'ogive mais le bout est creusé (tête creuse), qui assure l'expansion après l'impact.

Quoi stocker?

Si vous envisagez ou préparez un Ragnarok, vous aurez intérêt à stocker de la munition militaire. La munition militaire est conçue pour ... ne pas être utilisée! en tout cas pas utilisée avant longtemps. En effet elle est fabriquée en tenant compte du fait qu'il puisse s'écouler plusieurs décennies avant qu'elle ne soit chargée dans une arme et tirée.

Au lieu du laiton habituel, qui peut s'oxyder, les manufacturiers de munitions militaires utilisent des matériaux plus résistants à l'oxydation plus un petit ingrédient secret... de la laque!

Les cartouches sont enduites de laque en très fine couche et cela isole le métal de l'air, donc de l'oxydation.

Pour ma part je stocke en SKS 60 balles de chasse et la même quantité pour mon Mosin Nagant. Avec cette quantité je peux presque me rendre à la retraite car je n'ai droit, comme citoyen Québécois respectueux des Lois, qu'à 1 chevreuil par année, 2 ours et 1/2 orignal, cela fait 3 balles et demi par année, disons 4, et ajoutons en 2 de plus pour les cibles manquées. Total: 120 balles. À raison de 6 par année pour la chasse, j'en ai pour 20 ans!

Car vous l'aurez deviné, j'utilise mes munitions de chasse pour la chasse et mes munitions militaires, beaucoup moins onéreuses, pour la pratique. En SKS j'en ai stocké environ 1000 et en Mosin-Nagant, environ 80: dans ce dernier cas elles ne servent qu'à l'ajustement annuel pré-chasse.

Le prix?

La munition militaire de SKS (7.62x39) est environ 4 à 5 fois moins chère que la munition de chasse. Quant au Mosin-Nagant (7.62x54r), la munition militaire s'achète à environ 40% du prix de la munition de chasse.

On le constate, la munition de surplus représente une réelle économie. Mais attention à une chose: les munitions du Pacte de Varsovie sont toutes corrosives. Il faut neutraliser les sels qui se déposent dans la chambre, le canon et le tube de gaz après chaque séance de tir. De l'eau chaude suffit, suivi d'un huilage normal. 

Aussi, si vous tirez intensivement en semi-automatique, il se peut qu'un des douilles reste collée dans la chambre après le tir et ne puisse être éjectée par l'extracteur. Ce sera probablement dû à la laque qui aura fondue et fait adhérer la douille aux parois de chambre. Ce n'est rien de grave mais il faut le savoir.

Un dernier mot...

N'utilisez JAMAIS de munition FMJ pour la chasse: non seulement c'est illégal mais c'est aussi extrêmement dangereux.

Vous risquez de blesser l'animal au lieu de le tuer et celui-ci pourra se sauver sans que vous ne puissiez le retrouver. 

Et, par dessus tout, une ogive FMJ voyagera beaucoup plus loin que l'ogive de chasse car elle ricochera sur les surfaces en perdant peu d'énergie (sous forme de vélocité) au lieu de se déformer et d'y laisser à chaque fois une bonne part de son énergie. La balle FMJ peut voyager sur 2 ou 3 km dans certains cas et si vous chassez à 500 m. d'habitations, vous prenez un risque stupide et inutile.

Avec les armes à feu, le jugement est toujours de mise!
Print this post Imprimez ce billet

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mythe 5: antibiotiques et autonomie survivaliste

Boites de conserves: un choix intelligent

Niveaux d'alerte