Protection de soi et de sa famille

Avant de commencer, je voudrais préciser quelques notions afin d'être bien compris.

Nous ne sommes pas au Far West; j'espère que nous n'y serons jamais.

Tant qu'il existe un système de justice, c'est à lui qu'il faut se fier: Police, Tribunaux, Prisons.

Sommes-nous à l'abri des criminels avec un système de justice? Non. Devons-nous nous substituer à la Police si un individu entre chez nous? Que non! 

Dans notre monde, au dessus de tout il y a la vie humaine, puis vient l'intégrité de la personne et à la toute fin de cette hiérarchie des valeurs, les biens (incluant les animaux).

On ne prend pas la vie d'autrui pour protéger un bien, ni pour protéger l'intégrité de la personne et pas non plus si une vie a été prise. Ce sont aux tribunaux de régler ça.

Si par contre prendre la vie d'autrui est la seule manière d'empêcher la prise de la vie de nos proches, alors il faut le faire.

Alors, ceci étant précisé, je commence.

Dans le monde tel qu'on le connait

La Loi protège les gens qui, en se défendant, commettent une infraction criminelle. Ça s'appelle de la légitime défense. 

Pour protéger votre vie ou l'intégrité de votre personne (blessures), vous frappez votre agresseur: c'est de la légitime défense.

Si vous utilisez une arme, déjà c'est moins clair qu'il s'agit de la légitime défense. 

Si vous blessez ou tuez un criminel qui s'en prenait à vos biens, ce n'est plus de la légitime défense car vous ne défendez plus la vie mais la propriété.

Je lis beaucoup les blogues et les forums survivalistes ou fréquentés par des survivalistes et des libertariens. La constante, c'est "J'ai un gun, si tu viens chez moi sans ma permission, je t'abats". Ce qui est typiquement Far West et c'est en plein ce qui conduit au bagne! Avec raison d'ailleurs.

Eux, considèrent que la propriété, leur propriété en fait, est placée plus haut, dans l'échelle des valeurs, que la vie d'autrui. Ultimement, on peut dire qu'une atteinte à ces personnes est punissable de mort, ce qui est le comble du nombrilisme. Ces personnes ne devraient pas être armées mais bon, le nombrilisme n'est pas un facteur d'exclusion dans la permission d'obtenir des armes à feu...

Mon approche personnelle exclut les armes à feu comme moyen de répondre immédiatement à une agression ou une intrusion de domicile. Si le criminel est armé et entre chez moi, si j'identifie la personne comme un criminel qui n'a aucune excuse d'être chez moi, si je constate que cet intrus est armé et qu'il semble prêt à s'en servir, si, en constatant ma présence il ne fuit pas, alors là, je pourrais envisager de sortir une arme à feu et de le sommer de s'en aller, en prenant soin de composer le 911 avant d'agir. Si la chose est possible bien entendu.

Les armes, lorsqu'elles sont impliquées, doivent l'être par nécessité, d'abord comme moyen d'intimidation et surtout de dissuasion, puis en dernier lieu uniquement en réponse à une menace directe à la vie, la sienne ou celle se sa famille, si et seulement si il n'existe pas d'autre alternative. 

En fait cette règle est valable aussi pour les couteaux, hachettes, machettes, pelles CS. Koukri, épées, lances, poêlon de fonte, enfin, tout ce qui peut servir d'arme.

Si le monde tel qu'on le connait a disparu

Vous vous attendez à ce que je dise que désormais, les règles du Far West existent? Nenni. 

Les mêmes règles qu'avant la catastrophe devraient s'appliquer. Seulement, leur contexte et leur portée varie en fonction du nouveau contexte.

Voici quelques facteurs qui changent les choses:
  1. Les forces de l'ordre ont disparu ou son très notoirement insuffisantes
  2. Ce qui était un simple bien de consommation peut devenir une chose essentielle à la vie
  3. Il existe beaucoup, beaucoup plus de situations qui menacent la vie après Ragnarok qu'avant.
Par exemple, vous avez un puits extérieur, un zombie vient avec des substances pour l'empoisonner. En temps normal, vous le faites arrêter et le poursuivez afin de lui faire payer la décontamination. En temps de Ragnarok, cela condamne votre capacité de survivre. Je considère qu'il serait justifié d'employer la force pour protéger un bien (le puits et son eau précieuse) car ce bien est lié à votre vie.

On vole votre vache, celle-ci nourrit un veau et vous procure du lait, un aliment très important dans votre régime alimentaire post-Ragnarok. Sans la vache, vous vous privez de protéines, de gras et de glucides pendant deux saisons très critiques pour l'alimentation: l'hiver et le printemps. Pour la récupérer ou empêcher ce voleur de vous priver de cette ressources essentielle à votre survie, je trouve que la force est justifiée, une force adaptée à la situation.
Des zombies assiègent votre maison et le feront tant que vous ne leur aurez pas donné pour une semaine de nourriture. Nourrissez les et ils reviendront. Ils reviendront et probablement que cette fois-là ils ne demanderont pas, ils tueront et prendront. S'ils prennent votre nourriture, il ne vous en reste plus et c'est la condamnation à mort. Défendre vos biens, dans ce cas là, c'est défendre votre vie et celle de votre famille.

Dans tous les cas:

Pensez à la vie, pensez à la préservation de la vie, ne faite que l'urgent et le strict nécessaire pour protéger votre vie et celle de votre famille, fiez-vous à la Police et tenez vous en sécurité, fiez-vous à votre communauté si vous en avez une, et si rien de tout ça n'existe, prenez toujours le moins de risque pour obtenir un résultat minimal, qui est la préservation de la vie de vos proches et la préservation de vos moyens de survivre.

Il est tentant pour certains de se dire que les criminels, les zombies, ne sont que des crottés qui ne méritent pas de vivre. Eh bien pensez comme vous voulez, mais respectez la Loi des hommes et la Loi de la préservation de la vie quand la chose est possible.






Print this post Imprimez ce billet

Commentaires

Canis Lupus a dit…
Tout à fait d'accord, il y a le contexte actuel et le contexte de crise voir post-crise. Dans le contexte actuel, on a une petite chance d'être sauvé par la police si on se fait agressé/braqué etc.
En cas de crise, c'est bite et couteau comme on dit, démerdez-vous ! Donc le contexte étant différent, il faut avoir un niveau de vigilance élevé et savoir prendre des décisions délicates très rapidement.
L'idéal est bien évidement de rester low profile et d'éviter les conflits mais...

Les survivalistes zuniens, ils disent : shoot, shovel & shut up. À situation extrême comportement extrême.

À méditer.
Victor Nettoyeur a dit…
Ouais, même si ce n'est pas ce que je prône ni ce que je souhaite, je suis porté à dire que tu as bien raison, même si l'idée m'écoeure. Je suis pacifique (attention ce n'est pas du pacifisme, nuance) et je crois que la vie est sacrée mais oui, il faut reconnaître que le fameux "c'est eux ou c'est nous" peut se produire beaucoup plus qu'on ne le pense.

Mais... être prêt c'est être prêt. Tout de même, je préfère que la police fasse le boulot plutôt que moi...

Posts les plus consultés de ce blog

Mythe 5: antibiotiques et autonomie survivaliste

Niveaux d'alerte

Boites de conserves: un choix intelligent