Le miel

Le miel est un grand négligé...

C'est un des aliments les plus extraordinaires qui soient et qui présente des caractéristiques vraiment surprenantes. 

Abeille butinant une fleur
Fabriqué par les abeilles, le miel est issu du pollen des fleurs. Les abeilles y déposent de enzymes qui transforment le pollen en miellat puis en miel.

Il devrait faire partie de la liste de stockage de chaque prepper, en tête de liste même.
  • Longue durée de conservation: le miel, dans de bonnes conditions, peut se conserver plusieurs années. À basse température, celle d'une chambre froide par exemple, on parle de 30 à 45 ans!
  • Apport en glucides très important.
  • Condiment sucrant
  • Excellent pour la santé (sauf pour les bébés de moins de 2 ans)
  • Contient des antibiotiques naturels qui peuvent même tuer le staphylocoque doré
  • On peut le faire fermenter pour obtenir de l'hydromel
N'est-ce pas appétissant?
Outre cela, le miel a un effet réconfort: sa chaleur en bouche, son goût sucré riche donnent du plaisir à manger ou à boire.

Comme il se présente sous forme liquide il est possible de l'entrepose dans des sceaux de plastique HDPE, de métal, dans des sacs de Mylar (tm) ou dans tout autre contenant disponible.

Comme le miel est non seulement un condiment mais aussi un aliment, on peut s'en servir abondamment dans nos repas.

Lorsqu'on utilise du miel naturel non pasteurisé, il suffit de le laisser dans de bonnes conditions de fermentation et nous obtiendront un excellent hydromel. 

En effet il contient des levures naturelles qui feront le boulot toutes seules, pour peu qu'on les y encourage!

Les anciens utilisaient aussi le miel pour ses propriétés antiseptiques topiques. Les plaies étaient badigeonnées de miel pour soigner ou prévenir les infections. De quoi faire comme les chiens et lécher nos plaies! 

Malheureusement, les abeilles sont en dramatique diminution partout sur la planète. Pour le moment on croit qu'il s'agirait d'un microbe qui les tuent mais on n'en sait pas beaucoup.

Le prepper avisé pourrait devenir apiculteur. Non seulement il sécuriserait son approvisionnement en miel mais il pourrait aussi se faire un petit revenu pendant que tout est normal et après que la normalité actuelle soit changée, si ça se produit.

Nul doute que posséder des stocks importants de miel soit une grande richesse. Stockez-en, pour votre consommation ou pour vente / troc, ou mieux, produisez-en!


Commentaires

Senanonyme a dit…
C'est une excellente idée. Ça m'interesse.
Cedpa a dit…
Pour ceux que ça intéresse le Centre Hospitalier Universitaire de Limoges (France) a un service qui utilise le miel pour cicatriser les plaies. Les résultats sont probants, d'ailleurs l'industrie pharmaceutique crée aujourd’hui du miel neutre pour un usage médical de plus en plus généralisé (en tous cas en France).
Anonyme a dit…
la troisième phrase est vraiment "du grand n'importe quoi". Je vous conseil de revoir cela pour paraitre un peu plus crédible!
Anonyme a dit…
Les abeilles produisent du miel avec le nectar des fleurs et pas le pollen. Les abeilles se servent du miel pour se nourrir. Elles récoltent aussi le pollen des fleurs (en plus du nectar) afin de faire de la gelée nourricière et nourrir les larves d'abeilles (attention ne pas confondre la gelée nourricière et la gelée royale utilisée elle pour nourrir les laves d'abeilles les trois premiers jours de leur existence soit trois jours après la ponte de l'œuf par la reine et nourrir la larve de la future reine). La mortalité de l'abeille s'explique en parti par le varroe qui est un acarien, la monoculture (les carences en pollen tout au long de l'année) mais aussi et surtout les pesticides utilisés sur les champs.
Cordialement, Cyril un apiculteur pro
Anonyme a dit…
Pour l'hydromel, non ce n'est pas facile à produire. Le miel est pauvre en nutriments pour les levures... Il faut aussi la bonne température, la bonne hygiène, le bon contenant...
Par contre c'est un super produit lol
Cyril apiculteur pro

Printfriendly

Articles les plus consultés