Monnaies, valeurs et troc: le point.

Je lis beaucoup de choses sur la monnaie et le troc, des propos intelligents car éclairés, des conceptions erronées, des idées farfelues, enfin de tout.

Récemment, en fait périodiquement, des membres du forum http://survivaliste.org/forum soulèvent le sujet. Je retrouve les mêmes questions dans les courriels.

Je ne suis pas économiste, loin de là. Par contre avec mes formations universitaires de juriste et d'historien, combinées à mon insatiable curiosité et mon désir de tout apprendre, je me suis penché sur la question et je crois être en mesure d'expliquer clairement la chose.

Commençons.

Quand la merde frappe le ventilateur

Beaucoup parlent d'hyper-crise économique, celle qu'on appelle communément un effondrement économique. Cette crise serait causée par la raréfaction des ressources et/ou le Pic pétrolier et/ou des pressions écologiques énormes (réchauffement climatique) ET une crise financière et monétaire jamais vue.

La conséquence consensuelle est que la monnaie finira par elle aussi s'effondrer. Nous risquons bien de revenir au troc pour une grande part de nos échanges.

Parmi les prévoyants et les survivalistes, on trouve au moins deux écoles de pensée: la première prône de stocker une monnaie alternative sûre et la seconde enseigne de ne pas en stocker au motif que l'or ou l'argent ou le papier, ça ne se mange pas.

Ce qui n'est pas tout à fait vrai: il existe de l'or et de l'argent colloïdal mais on ne peut pas dire que ça soutient son homme pour une dure journée de labeurs aux champs!

Blagues à part: la vérité là dedans, est-elle au milieu? Non pas exactement.

Quelques notions d'abord. C'est simplifié à l'extrême mais c'est pour fins de démonstration.

La monnaie fiat

La monnaie fiat ou l'argent fiduciaire est une représentation de la valeur et non une valeur en soi. Lorsque je manipule un billet de 20 dollars, je suis convaincu que ce 20 dollars vaut 20 dollars et que je peux acheter pour 20 dollars de marchandises. Mais dîtes moi, que valent 20 dollars? Ou un dollar?

On ne le sait pas. On ne le sait pas parce que nos monnaies ont une valeur auto-référée: un dollar vaut un dollar car un dollar vaut toujours un dollar.

On peut définir la valeur d'une monnaie par son pouvoir d'achat mais cela serait une erreur: le pouvoir d'achat indique non pas la valeur de la monnaie en soi mais la confiance en la convention qui définit le pouvoir d'achat de cette monnaie. 

Dans la réalité, chaque dollar papier ou métal en circulation, chaque euro papier ou métal en circulation, est garanti par un bon du trésor signé par un gouvernement et portant intérêt en faveur de la banque émettrice. 

Du côté des banques c'est encore pire; pire parce que c'est une entreprise privée qui a le même pouvoir régalien que l'État de créer de l'argent.

Quand on emprunte 200,000 dollars pour acheter une maison, la banque ne l'a pas au moment de nous le prêter. Et pourtant elle le prête!

Elle prend son livre de comptabilité et dans la colonne Actifs elle inscrit le montant de votre prêt et dans la colonne Passifs, elle inscrit le même montant. Le tout avec intérêt. Au fur et à mesure des paiements, les deux colonnes s'abaissent et les comptes balancent toujours, c'est ce qui compte.

Ça ne peut pas fonctionner comme ça? Et pourtant, oui. La seule contrainte qu'elle a, c'est qu'elle ne peut créer de l'argent sous forme de prêts pour plus de 10 fois son capital.

Maintenant, dîtes moi, si on peut créer de la monnaie comme on veut, c'est peut-être le signe qu'elle ne vaut rien en elle-même et que sa seule valeur repose dans son acceptation générale et consensuelle comme mode de paiement?

Preuve que le système ne fonctionne pas: la masse monétaire mondiale, c'est à dire l'argent qui a été créé, ne cesse de croître plus rapidement que le PIB planétaire, la dette aussi d'ailleurs. Et pour cause: ça se produit ainsi parce qu'on peut créer de l'argent à volonté si on est une banque centrale ou une banque privée!

Ce qu'on peut créer à l'infini n'a aucune valeur intrinsèque car il n'a aucune rareté.

Il existe bien plus d'argent sous formes électronique et papier que la valeur totale des biens existants sur notre planète!

Souvenons nous: la monnaie est crée de rien et elle est garantie par des bons du trésor ou des prêts, donc par des dettes. Ces dettes, ce sont des biens, des valeurs ou du travail à venir, donc qui n'existent pas encore!

Quand on doit quelque chose qui n'existe pas encore, ça s'appelle de l'esclavage.

L'or et l'argent

L'or-métal et l'argent-métal (Ag au tableau périodique) sont soit dans le sol sous forme de minerai, soit sortis du sol sous forme de bijoux, de lingots, de pièces de monnaie ou de soudures ou de fils pour l'industrie électronique.

Ces deux métaux existent donc en quantité finie, c'est à dire en quantité limitée. Il y a une certaine quantité d'or et d'argent dans le sol et une fois tout ce minerai extrait, il n'en reste plus d'autre.

On ne peut donc pas créer de l'or ou de l'argent et c'est cette rareté qui fait leur valeur.

La monnaie garantie par quelque chose

On peut trouver quelques monnaies nationales qui sont garanties par des réserves de métal précieux. La valeur de la monnaie est donc directement garantie par une contrepartie concrète qui possède sa propre valeur. Ces monnaies sont donc une représentation d'une valeur, contrairement aux monnaies fiat qui représentent des dettes.

Ces monnaies sont solides puisqu'elles peuvent être échangées contre les métaux eux-mêmes.

Le coeur du problème

Alors, en tant que survivalistes ou prévoyant, en plus de la bouffe et des outils, stocke-t-on aussi des billets de banque et/ou des métaux précieux, et/ou aucune monnaie ou valeur?

C'est à voir.

Il existe un courant qui veut que le niveau technologique va considérablement régresser au point où la monnaie va disparaître et qu'il ne restera que le troc.

Selon un autre courant la monnaie fiat disparaîtra et les métaux précieux deviendront la nouvelle monnaie, soit en pièces frappées, soit sous forme de morceaux de métaux qu'on pèsera et s'échangera dans les marchés.

Il y a ceux qui croient que le papier monnaie ne disparaîtra pas mais qu'il sera adossé à des réserves d'or équivalentes à la valeur, comme le dollar US de naguère.

Puis d'autres conceptions originales voient le jour, qui envisagent une monnaie qui durera car fondée sur la circulation de l'or lui-même sous une forme inédite, je cite celle de Jean-Luc CADIOTLa monnaie or du site La fin de la crise

Donc certains croient à la disparition de la monnaie, d'autres misent sur sa transformation.

Qu'en est-il vraiment? 

Les métaux ET le troc ET des monnaies qui représentent des valeurs

L'or et l'argent demeureront toujours des valeurs qu'on s'échangera pour transiger des biens ou des services. Cela est un fait historique.

Si ces métaux ont relativement disparus de notre horizon monétaire depuis 50-60 ans, c'est que le système de monnaie fiat a conquis la planète car il présente des avantages certains pour ceux qui ont le pouvoir de créer la monnaie. Dans les faits la monnaie fiat a été imposée par les banques.

Advenant une crise majeure entraînant un effondrement économique, ce qui se mettra en place, c'est probablement quelque chose qui ressemblera à ce qui suit.

Prospective

Pour les échanges locaux, il est parfaitement envisageable de fonctionner au tout-troc. 

Je vais au marché ou au magasin général, j'apporte des peaux, des sacs de jute remplis disons de fèves navy et je repars avec des sacs de blé, du tissus, du miel et du sucre.

Ou encore je donne des oeufs à mon voisin à chaque jour et le dimanche, il me donne un lapin.

En revanche il existera quand même des échanges interrégionaux et internationaux. 

Si les Phéniciens pouvaient faire commerce entre différents pays avec un niveau technologique bien inférieur au nôtre, il n'y a pas de raison pour que nous en soyons incapables, même avec un effondrement majeur de l'économie.

La technologie restera et s'adaptera.

On peut envisager (hélas) le retour du charbon pour mouvoir les navires au lieu du pétrole mais il y aura quand même des échanges internationaux et les voies maritimes ou fluviales redeviendront la norme, comme en tout temps dans le passé.

Et c'est là que l'or ou l'argent jouera son plein rôle. Payer ses emplettes avec une once d'or, c'est peu commode étant donné sa valeur très élevée, trop élevée pour nos achats ordinaires. En revanche payer le contenu d'un camion de livraison ou d'une charrette hippomobile avec la même once d'or, c'est parfaitement concevable.

L'argent et l'or seront donc recherchés pour leur grande utilité dans les échanges commerciaux d'envergure ou à longue distance.

Alors oui, il faut en stocker. Vous ne prévoyez peut-être pas faire commerce après que la SHTF mais d'autres prévoient le faire et auront besoin d'or et d'argent. Ils seront prêts à vous donner une grande quantité de marchandises pour se procurer vos métaux précieux et c'est là tout l'intérêt d'en posséder.

Professeur Antal Fekete
Comme l'affirme le professeur Antal Fekete, l'or est une assurance. 

Une assurance contre l'effondrement de la valeur des monnaie, l'hyperinfla--tion. 

Une assurance contre la rareté des liquidités causée par les crises.

Une assurance contre les aventures et les manipulations financières des banques.

L'argent aussi, quoique dans une moindre mesure puisque ce métal a aussi un usage industriel qui utilise et détruit chaque année une grande partie de sa production.

Pièces ou lingots ou bijoux?

Peu importe la forme, la valeur de l'or et de l'argent est calculée au poids et en fonction du degré de pureté du métal.

La pureté des métaux précieux est mesurée en pourcentage ou encore en carats. Le sommet de cette échelle, 24 carats, représente un métal pur à 100% alors que 12 carats représente une teneur en métal précieux d'environ 50%

Pièces et lingots sont généralement purs à 99,9% ou dans certains cas, comme les Gold Maple Leaf, à 99,99%. Mais attention, certaines pièces d'or n'ont pas 99,9% de pureté, comme les Gold American Eagle et les fameuses Krugerrand qui titrent 22 carats soit autour de 91% de pureté.

Pour les bijoux, très peu sont purs (24 carats) et leur teneur en or ou en argent varie grandement. En Amérique du Nord, les bijoux en or du commerce se situent entre 10 et 14 carats, il est rare d'en trouver à 18 alors qu'en Europe ils sont beaucoup plus courants.

Peu importe la forme du métal précieux, ce qui compte c'est sa teneur en or et son pourcentage de pureté. Recherchez toujours 99,9%.



Alors oui, les métaux précieux devraient faire partie de la liste du prévoyant et du survivaliste. Évidemment pas au détriment des pelles, marteaux, haches, armes et munitions, houes, graines et réserves alimentaires.

La seule chose qui peut vous rendre autonome, c'est la propriété pleine et entière de la terre et de votre travail et mieux vous êtes équipé pour faire ce travail, plus vous augmentez votre autonomie.

Les métaux précieux comme valeurs fiables sont un complément, au même titre que des réserves de billets de banque. Ces valeurs pourront être converties en quelque chose d'utile le jour où vous en aurez besoin.


Réagissez sur 


Commentaires

Anonyme a dit…
Bonjour, Ou peut-on trouver des gold Maple Leaf ?!

Ou peut on trouver des piece dor pure et des piece d'argent au Quebec ?!

Merci
Victor a dit…
www.kitco.com
outdoor73 a dit…
rien a redire pour ce billet digne de figurer dans un journal financier mais cela ne risque pas car le systeme financier et bancaire deteste que l on parle d or et d argent aux clients epargnants afin de ne pas les detourner des placements classiques et lucratifs pour le systeme ... et je sais de quoi je parle par rapport a mon metier ... l etalon or de fekete est vraiment a lire ! ps : attention l or peut connaitre des decennies sans prendre la moindre plus value ... c est pour cela que l or doit etre considere comme une monnaie pour les moments difficiles et non comme un placement !
Victor a dit…
Arrête outdoor73, tu vas heurter ma modestie naturelle!

Sincèrement merci de ton commentaire élogieux. ^^
Sylvain a dit…
Bonjour Victor,
J'ai fait affaire plusieurs fois par le passé avec http://www.scotiamocatta.com/
Toujours eu un très bon service à prix raisonnable. Très bon blog en passant.
Victor a dit…
Ouais j'avais regardé scotia mais j'ai rapidement écarté: ils demandaient systématiquement le double du price over spot que les autres vendeurs, et vendaient des pièces Scotia, qui n'est pas un fondeur officiel.

Les meilleurs prix sont chez Kitco, il y a silvergoldbull qui a des prix similaires et parfois un peu meilleurs mais dans leur cas il faut payer du shipping, ce dont je peux me dispenser avec Kitco
Maelvilian a dit…
Merci pour cet article très instructif.

J'en connaissais une bonne partie, mais c'étais brouillons/pas clair et tu ordonne le tout en plus de nous donner les bouts qui manquent et les liens utiles.

Vraiment merci! ^^

Printfriendly

Articles les plus consultés