Fin d'année 2012


2012 a été riche en émotions. D'abord nous avons connu une fin du monde et nous y avons survécu! C'est quand même pas banal! trouvez-en des fins du monde qui se passent aussi bien?

Ah, celle du bug de l'an 2000? Ouais. Finalement, non seulement il y a beaucoup de fin du monde mais en plus tous y survivent!

Plus sérieusement

Cette année a été merveilleuse à bien des égards. 

Sur un plan personnel, je suis devenu papa pour la seconde fois, d'un beau petit garçon bien en santé. Après trois mois, je peux dire que c'est un bon bébé, beaucoup plus rieur que pleureur et je crois que je suis déjà son héros puisqu'il sourit et rit dès que j'entre dans son champ de vision. Qu'est-ce qu'un homme peut vouloir de plus :) Et ma grande adore son petit frère, une situation rêvée.

J'ai accompli deux choses importantes cette année car pour mon fils Ulysse, je serais ingrat de dire que c'est une réalisation: c'est sa mère qui a tout fait, hein!

D'abord j'ai plus que quintuplé mon lectorat! Et de cela, je vous en remercie. J'ai reçu quelques coups de pouces, dont un de Vol West qui a salué mon travail et de cela, je l'en remercie.

Mais c'est aussi le coup de pouce de chacun de mes lecteurs qui partage mes articles qui a contribué au développement de mon lectorat.

La seconde réalisation, c'est évidemment la visite de Piero San Giorgio et d'Alain Soral.

J'avais pris contact avec Piero depuis plusieurs mois, lui demandant quand il venait au Québec. Il répondait toujours "invitez moi, je viendrai".

Eh bien un jour je l'ai invité!

PSG et AS en conférence en France
Je me suis souvenu d'une conférence qu'il avait donnée conjointement avec Alain Soral et j'ai donc demandé à Piero s'il avait des objections à remettre ça mais à Montréal cette fois-ci. Généreusement, il a accepté. J'ai donc demandé à Alain et il a accepté environ 3 secondes après avoir reçu l'invitation :)

Cette visite a été un énorme succès, malgré les embûches semées par la franc-maçonnerie la plus puissante de la planète, qui gouverne une communauté dont on n'a pas le droit de dire le nom.

Alain et Piero en conférence à Rivière Rouge,
au Québec!
Plus de 350 personnes ont assistées aux conférences de nos invités et c'était un franc succès sur toute la ligne. Les salles étaient remplies à pleine capacité.

Ce succès a été rendu possible avec l'appui des Fils de la Liberté mais surtout avec le support indéfectible et constant d'Éric G., un survivaliste dévoué qui a accompagné nos invités et assuré la logistique pour la plus grande partie de leur séjour. Mais les remerciements officiels, c'est plus bas!

J'ai donc eu le grand privilège de passer beaucoup de temps avec Piero et Alain, des gens extrêmement sympathiques et accessibles. Aussi très, très généreux.

Plus personnellement j'ai pu tisser des liens avec plusieurs personnes, survivalistes ou futurs survivalistes ou non-survivalistes, liens dont je me félicite car ce sont des gens allumés et de qualité.

Glissements?

Certains diront glissements, moi je dis... glissements (!) mais pas dans le même sens que certains. Capice? :)

Oui, mes articles mais surtout mes interventions facebook ont pris une tournure plus militante. Vous savez tous que je suis un authentique patriote et que je le manifeste régulièrement. 

Vous savez aussi que je suis pour la libéralisation des armes à feu, y compris pour le port d'armes dissimulables à condition de ne pas avoir de casier judiciaire et de jouir d'une excellente réputation dont celle d'une personne pacifique (ne pas confondre avec pacifiste).

Enfin j'ai affiché un certain militantisme anti "Nouvel Ordre Mondial" à défaut d'une meilleure appellation. J'ai affiché ouvertement et fréquemment mon soutien ou mon opposition à des évènements, des organisations, des pays ou des courants politiques ou économiques.

Votre serviteur faisant une Quenelle avec le
Maître Quenelier, Alain Soral
Certains me reprochent tout ou partie de cela. C'est oublier un aspect fondamental de mon blogue: sa vocation d'éducation. Le ton peut déplaire mais il s'agit là aussi d'éducation et c'est aussi relié au survivalisme: tout ce qui viendrait réduire la possibilité pour une personne de développer son autonomie ou tout ce qui viendrait réduire ses conditions de vie, ou sa liberté, sera dénoncé par moi.

Je ne suis pas libertarien même si je parle de liberté, soit-dit en passant. Pour être plus précis, je suis gauche du travail, droite des valeurs. Je suis membre d'Égalité et Réconciliation comme je suis membre d'un parti politique étiqueté légèrement à gauche. J'aurais voté Marine Le Pen si j'avais été Français mais jamais CAQ ou PLQ au Québec.

Tout cela pour dire que je ne conçois pas le survivalisme comme un repli sur soi et je ne le réduis pas non plus à un ensemble de techniques mais bien à une approche globale, englobant et transcendant la réalité qui nous entoure.

Médias

Je suis devenu présent dans les médias en 2012 (Nouvelles de France, Radio-Canada, etc.) mais croyez-moi: j'ai refusé bien plus d'occasion de passer dans les médias que je n'en ai acceptées. Bien plus! 

J'ai refusé approximativement 5 demandes sur 6. Je pourrait très bien en accepter plus, ou moins, dans l'année qui suis; tout dépend de la nature de la demande et surtout, si ce média me donne l'occasion de faire connaitre le survivalisme qui, expliqué pragmatiquement à une personne sans préjugés, perd rapidement de son côté inquiétant et suscite même l'adhésion, du moins en principe.

Bien entendu avec la présence dans les médias viennent aussi les "critiques", voire même les calomnies et diffamations. J'aborderai ce point plus bas.

Pour 2013, je ne me fixe pas d'objectif média puisqu'ils ne font pas partie de mon approche. Contrairement aux tapins qui en ont besoin pour exister. ^^

Mon blogue rejoint de plus en plus de gens, je préfère de loin cette manière de faire car grâce à l'écrit, je peux développer mes sujets et ainsi les nuancer, ce qu'une clip hors contexte de 15 secondes dans un média ne permet pas de faire. Aussi, je n'ai pas à parler de mode survivaliste à la télé en disant des insanités bourrées de lieux-communs pour faire auditoire.

Guerre intestine

Vous le savez, il y a une guerre très mesquine et très médiocre qui est livrée dans le monde survivaliste. 

Tout origine d'une excellente idée de Vol West: le Réseau Survivaliste Francophone (RSF), une forme de confédération volontaire peu, voire pas encadrée, de groupes régionaux de survivalistes.

Très vite des gens que je qualifierais de parasites ont voulu s'emparer du RSF et en diriger les destinées, ce qui était tout à fait contraire à ses fondements. Il y a eu scission et les sécessionnistes ont commencées leurs attaques personnelles contre Vol West et ceux qui le supportaient, dont votre serviteur.

Ma position est simple: il y a de la place pour tout et pour tous dans le milieu. Oui, ça donne 542 vidéos sur la purification de l'eau, 172 vidéos sur les vertus de tel couteau démontrées par du batonnage mais en fin de compte, cela émule les gens entre eux et quelques uns émergent pour la qualité de leurs interventions, ce dont tout le monde profite.

Tout le monde y gagne! Sauf les tapins, les parasites et les envieux pour qui la place occupée par les autres leur fait de l'ombre.

Durant cette guéguerre on m'a proposé quelque chose qui allait, je cite: "atomiser la concurrence", c'est à dire qu'on m'a proposé clairement une alliance dans le but avoué de "détrôner" le survivaliste francophone le plus connu, Vol West.

À quoi j'ai répondu que je ne suis pas en concurrence avec qui que ce soit.

Mon approche est simple: tu fais du bon matos, j'en parle. Tu fais du mauvais matos, je n'en parle pas. C'est ainsi que je fonctionne.

Tu as des idées qui m'intéressent? Je les propage. Tu as un blogue ou un site qui se démarque? Je le mets en lien. Et j'aime à penser qu'on en fait autant avec moi mais ultimement, je m'en fous; je suis seul, j'écris seul et je ne dépend de personne. Vive l'indépendance!

Y'en n'a pas, de problème! Il faut cesser ces guerres intestines initiées par des gens qui n'ont rien fait en survivalisme, qui veulent être Calife à la place du Calife et qui dénigrent tout ce qui n'est pas comme eux.

Le survivalisme est d'abord affaire d'autonomie et de bonne adaptation à son milieu et aux situations. Il n'y a pas de formule universellement applicable : il n'y a que des vérités subjectives. Quand les pseudos sauveurs du survivalisme l'auront compris et s'effaceront, la paix reviendra dans le milieu.

Ceci étant, une de mes devises est "Never start a fight but always finish it". En d'autres termes: don't tread on me...

Je m'en voudrais de ne pas parler des illuminés. Nous en avons eu un sur le forum, un certain Pictoris/John, mythomane vivant en Belgique et se faisant passer pour un colonel à la retraite. Cet homme, je le qualifie de survivaliste anti-survivaliste. Il se sert des forums survivalistes pour miner l'essence du survivalisme, en prônant notamment le désarmement total des gens, qui facilite les interventions humanitaires des militaires en cas de pépin.

Ouais sauf que... le survivalisme c'est précisément NE PAS dépendre des interventions humanitaires!

Quand ces allumés interviennent, des phrases comme

"En cas de pépin leurs dispositions d'esprit (i.e. aux survivaliste) les rendent même plus aptes que la moyenne des citoyens à devenir des auxiliaires de police fiables et solides"
deviennent dans leur bouche "ils veulent remplacer la police et faire leur loi"

Enfin... quand vous voyez du survivalist bashing", méfiez-vous et allez voir les sources. Le tronquage de citations est le moyen le plus facile de faire de l'assassinat de personnalité.

Pourquoi je ne fais pas plus de vidéo?

On m'a demandé de vidéos sur le traitement de l'eau, inévitablement sur les armes, sur les couteaux, sur ceci et cela.

Eh bien la raison est simple.

Plusieurs personne font des vidéos sur une pièce d'équipement ou une méthode, enfin, sur différents aspects techniques du survivalisme. Dans certains cas, je n'aurais rien à dire de plus et rien à retrancher.

Je fais évidemment allusion aux vidéo de Vol West qui produit de l'excellent matériel, du matériel abondant et très pratico-pratique sur le survivalisme. En supposant que je puisse communiquer aussi bien ou mieux que lui, qu'est-ce que j'aurais de plus à apporter <a ce niveau? Rien.

À l'occasion, je peux réaliser des vidéos pratiques comme celle du Biolite Camp Stove mais généralement, j'en fais quand mes auteurs de référence n'en ont pas parlé, histoire de ne pas dédoubler le travail de chacun.

De plus, vous l'aurez constaté, je fais moins dans le technique et plus dans le structurant. Or le structurant est plutôt verbeux et pas très illustrable. Le mode vidéo s'y prête moins car ça produit des clips qui ne sont en fait que des conférences. Pas très dynamique!!!

Et puis monter des vidéos, c'est beaucoup de boulot. Sans parler d'un élément plus personnel: ma voix.

J'ai perdu la voix il y a 17 ans des suites d'un virus et je ne l'ai retrouvée qu'il y a deux ans, merci Argent Colloïdal! Pendant 15 ans ma voix n'était qu'un chuchotement. Même si ma voix a retrouvé de la vigueur, elle n'est pas stable comme celle des gens ordinaires, ce qui fait qu'elle est facilement perturbée.

Aussi quand je prévois tourner un clip un certain jour et que ce jour là ma voix n'est "pas en forme", je m'abstiens et ce tournage se fera quand j'aurai le temps. Cela ralentit considérablement ma production vidéo.

Je veux néanmoins en produire plus et je vais en produire plus. Promis!

Remerciements

Mon premier remerciement va évidemment à Mme Victor qui a tenu le fort lorsque je m'occupais de ce blogue ou lors de mes absences "professionnelles", lors de mes activités survivalistes, lors de mes périodes de chasse, et pendant toute une semaine, à peine quelques jours après son accouchement, me permettant ainsi de m'occuper des conférences de Piero San Giorgio et d'Alain Soral.

Bien évidemment, je remercie Piero San Giorgio et Alain Soral pour leur énorme générosité. Ils sont venus passer six jours, on bloqué une semaine de leur temps précieux pour venir nous visiter et donner des conférences. J'ai pu connaître deux personnes de grande qualité et je m'en réjouis car je suis une meilleure personne depuis mes contacts avec eux.

Je m'en voudrais de ne pas mentionner Vol West qui est un modèle comme survivaliste et comme communicateur. Je le remercie pour son oeuvre inspirante mais aussi pour son coup de chapeau du printemps dernier, où il soulignait la qualité de mon travail. Venant de Vol West, c'est plus qu'un compliment. Commencez le visionnement vers 2 min 50 secondes.



Un homme méconnu

Si tout s'est bien passé lors des conférences de Piero San Giorgio et d'Alain Soral, c'est grâce à un homme dévoué, au coeur grand et généreux, Éric G., un particulier qui est entrepreneur et qui voulait rencontrer Piero San Giorgio. En plus de fournir un support financier, Éric les a accompagnés de leur arrivée jusqu'à pratiquement leur départ, me laissant ainsi du temps pour faire face aux pépins et coordonner aussi les activités prévues lors de leur visite. Et une chance qu'il a été présent puisque l'annulation de la salle a mobilisé mon temps. Éric a été un pilier de cette visite et je l'en remercie.

Mention aussi aux Fils de la Liberté et spécialement à André Forget qui m'ont fourni un support financier et de l'aide logistique pour la conférence de Montréal.

Coup de coeur 2012

Mon coup de coeur 2012 il s'est produit lors d'une rencontre de survivalistes dans un club de tir. C'était une activité d'initiation au tir à la carabine et aux armes de poing.

Et là, appelons-la Marie, est arrivée et s'est installée pour tirer ses premiers coups de pistolet à vie. Wow! Les expressions de joie surprise sur son visage! C'était tellement mignon et touchant que j'ai décidé d'en faire mon coup de coeur 2012 :)




À venir en 2013

Ahhhh... Plein de projets dont je ne peux pas beaucoup parler dans le moment.

Depuis quelques mois, j'ai commencé à oeuvrer comme consultant en survivalisme et prepping et fidèle à mon approche, je vais partager cette expérience avec vous dans la mesure où les personnes qui me consultent m'en donnent la permission, sinon c'est motus et bouche cousue.

Cette occupation me permet de partager et d'appliquer pratiquement mes réflexions, mon expérience et mon expertise.

Je vais aussi tâcher, je l'ai mentionné plus haut, de faire plus de vidéos qui seront plus condensées, ce qui facilitera leur visionnement et augmentera leur dynamisme.

Sinon j'ai mon projet de BAD qui, faute de temps, a été mis sur la glace puisque l'automne a été très chargé avec la naissance de mon fils Ulysse, la visite de nos deux camarades Alain et Piero et plein de trucs imprévus.

Sur ce, je vous souhaite une bonne année 2013, qu'elle soit meilleure que 2012, puissiez vous connaître la santé, la prospérité et le bonheur pour vous, vos proches et votre clan.

:D

Commentaires

Anonyme a dit…
Salut VIC,

Merci pour ce retour, bon courage et santé pour 2012
Anonyme a dit…
tout d'abord bonne année et bonne route a tous ;)

félicitations pour ton blog et ton propos du 31 dec,d'une belle justesse ,continue ta voix avec ta voie...+
Vic Survivaliste a dit…
Lol Anonyme, je constate que tu es adepte de jeux de mots, activité à laquelle je m'adonne beaucoup dans le privé! :)

Merci à tous pour vos voeux via les commentaires du blogue, par courriel et par Facebook!

:D

Printfriendly

Articles les plus consultés