Nul n'est prophète en son pays

Nul n'est prophète en son pays. 

Ce proverbe est généralement vrai. Ça l'a été pour moi et ça l'est à nouveau.

Ma première participation dans un média
à titre de survivaliste.
Ma première "apparition" dans les médias en tant que survivaliste l'a été dans le magazine Nouvelles de France en juin 2012, en compagnie de Piero San Giorgio et de Vol West.

J'en étais très honoré puisque Piero et Vol sont des personnalités que j'estime beaucoup et des survivalistes très respectables, tant dans leurs approches respectives que comme êtres humains. 

Vous comprendrez alors que moi, parfait inconnu, sollicité pour une entrevue, qui plus est dans un média étranger, c'était imprévu voire incompréhensible.

Mais je l'ai pris pour ce que c'était: une forme de reconnaissance publique et une notoriété grandissante.

Notoriété n'égale pas crédibilité, sinon ça s'appellerait pareil! Toutefois, La notoriété c'est la possibilité d'être lu par un plus grand nombre de gens du public ne recherchant pas nécessairement d'informations sur le survivalisme et partant, d'avoir la chance de susciter quelques réflexions et quelques actions chez les mainstreams.

Je désire vous annoncer maintenant que j'ai été invité par Nouvelles de France à écrire un billet deux fois par mois. Oui, je suis devenu columniste et c'est une excellente chose car au vu et au su de la détérioration économique, sociale, morale et sécuritaire qui se produit en Europe et qu'on voit mal s'inverser, il sera de plus en plus important que plus de gens misent sur leur résilience et développent leur autonomie - et leur sécurité - à travers notamment la prévoyance.

Je vous invite donc à me suivre sur http://www.ndf.fr dès demain et dans les temps à venir!

Accès direct à ma rubrique: http://www.ndf.fr/author/vic-survivaliste

V.





Commentaires

Headliner69 a dit…
Félicitations à toi Vic ! A quand l'écriture d'un bouquin ?
johny5 a dit…
Très bon article Vic , au plaisir de te suivre sur NDF également !
RéZili4nce a dit…
Beau travail Vic.

Bonne continuation à toi.

Printfriendly

Articles les plus consultés