Les Surviva-Listes

Les blogues de survivalisme foisonnent. Certains tentent même de se distinguer en nommant le survivalisme d'un terme de leur crû, définissent leur truc par les attributs du survivalisme et redéfinissent le survivalisme avec des éléments ringards et ridicules, afin de bien démontrer que leur approche est supérieure.

Ces prétendants n'oublient pas non plus de faire une chose enfantine à savoir médire des autres blogueurs sur leur personnalité ou leur comportement allégué et rarement voire jamais sur leur contenu.

Eh oui, les dénigrants sont des prétendants qui tentent de rallier les "mécontents" à eux en tapant sur ceux qui ont faits leurs preuves et qui durent. Car voyez-vous, ils veulent leur place au soleil.

La particularité de ces incompris, c'est de faire du surviva-liste dans leurs blogues.

  • 99 trucs pour ...
  • 56 usages des ...
  • 18 étapes vers ...
  • 7 erreurs à ne pas faire en ...
  • 9 choses à faire en ...
Un surviva-liste, c'est un blogueur wanabee qui veut se rendre célèbre:

  • en parasitant les sites des autres, notamment via les commentaires acides ou irrespectueux,
  • en diffamant et en médisant sur les réseaux sociaux à propos des blogueurs établis,
  • en copiant de l'information originale produite par d'autres et en laissant penser qu'elle est de soi en indiquant une minuscule source,
  • en publiant beaucoup d'articles-listes, et
  • en ne faisant de création originale presque seulement sous forme d'opinion.

Repiquage



Ce qui est particulier au "marché" du survivalisme francophone c'est que la grande majorité des lecteurs ne comprend pas l'anglais et ne peut donc pas chercher ou trouver des informations qui sont cent fois plus abondantes - et bien souvent redondantes - dans le marché anglophone.



Les surviva-listes le savent! Beaucoup s'approvisionnent abondamment dans ce marché, voire même dans la production francophone, en citant ou non les sources et quand ils le font, de manière très discrète. Ainsi on remarque moins leurs procédés et on réalise moins que ce sont des contrefacteurs. 



De cette manière, sans avoir testé, sans avoir expérimenté, sans avoir vécu, ils se laissent passer pour experts ou s'affichent comme tels en publiant des articles sur différents sujets. Si on leur pose des questions, ils vont éviter les réponses ou répondre de manière vaseuse parce qu'ils ne connaissent pas leur sujet.



Comme blogueur honnête et sérieux il peut arriver qu'on reprenne, à l'occasion et seulement à l'occasion, un article produit ailleurs ou qu'on en traduise un. L'honnêteté intellectuelle et la rigueur académique commandent que non seulement on le mentionne mais qu'on mette en plus l'emphase sur l'origine de l'article, avec un lien conséquent et bien mis en évidence de la source de notre inspiration, traduction ou reprise:

 
Ça c'est un article qui indique clairement ses sources: un paragraphe complet pour indiquer
d'où il est inspiré et un lien en caractères jaunes.
J'aurais pu m'en passer car j'avais indiqué que c'était avec ce menu ma famille s'est préparée,
ce qui était foncièrement vrai, et que j'avais élaboré cette diète avant de la trouver
dans mes recherches, ce qui était aussi foncièrement vrai. Mais un auteur rigoureux indique
quand même ses sources.

Lire l'article complet ici:
http://preparationquebec.blogspot.ca/2013/03/20396-dollars-pour-alimenter-4.html




Un blogueur consciencieux et désireux d'instruire ses lecteurs les entretiendra d'un sujet en en faisant le tour, en documentant ses affirmations, sinon toutes, du moins les principales et en fournissant des bases factuelles de réflexion et d'action.

La plupart, donc, des petites guéguerres visant à abattre le numéro 1 des blogueurs sur le survivalisme, Vol West, ne sont en fait motivées principalement que par la jalousie. Tous ceux qui ont monté une cabale contre Vol West, accessoirement contre moi, avaient comme par hasard un blogue à vendre ou des articles à faire connaître.

Récemment encore, quelques québécois (hélas!) sont partis en guerre contre l'ami Vol en le dénigrant, se moquant de lui, de son accent, de sa femme, en le traitant de gourou (moi aussi d'ailleurs) enfin, inutile d'en rajouter. Ils n'ont rien fait de différent de ce que le pseudo colonel belge à la retraite a fait l'an dernier, ce que "ultime raton" a fait il y a deux ans et ce que les new ageux ont fait il y a trois ans.

Particularités: les auteurs de ces guerres ont tous un blogue, un site ou un compte FB à faire valoir.

Et les derniers dénigreurs de VW, mais aussi de moi, écrivent aussi, bizarrement, dans un blogue ou publiaient des articles depuis longtemps sur facebook. Comme par hasard quoi...

Ces gens étant québécois il s'avère que j'en connais personnellement quelques uns. Je sais qui va poser en expert de quelque chose 4 heures après avoir acheté cette chose, je sais qui n'a jamais touché à ce qu'il passe en revue, je sais qui prône des choses sans avoir les moyens ou les capacités de vivre ce qu'il prône. Et c'est cela qui me fait dire qu'outre leur comportement minable, ils ne sont pas en position de donner des leçons de survivalisme à qui que ce soit.

Outre le fait que les attaques personnelles soient désagréables, ce type de comportement nuit au milieu du survivalisme, fait fuir les gens qui ne veulent que s'informer et repousse les nouveaux arrivant dans le développement de leur autonomie.

On ne s'élève jamais en abaissant les autres...

Alors je les exhorte, puisqu'ils sont de mon coin et accessibles de différentes manières, à cesser de diviser les gens pour tenter de grapiller des "parts de marchés" de personnes qui sont devenus mécontentes par suite de leur agitation. 

Parce que voyez-vous, on ne parle pas de différentes essences de thé ou de tasses à thé et de théières et de manières de les tenir, avec le petit doigt en l'air ou pas.

On parle de survivalisme. De réserves alimentaires. De savoir-faire à maîtriser quand les structures de la normalité seront bouleversées. De pénuries. D'absence de soins médicaux professionnels, voire même de médicaments.

On ne fait pas mumuse en devisant sur les 24 sortes de pains à 36 grains et quart et sur les 102 manières de le manger dans la bonne société: il est question de semer, faire pousser, récolter le blé, en extraire le grain, le moudre en farine, faire de la pâte, la pétrir, la faire cuire et remplir des estomacs vides avec cet aliment. Il est question de pisser sur la cendre de bois et de l'étendre avec de la marde animale afin de fertiliser ce champs de blé, de se protéger contre les vols et les agressions, de faire face au chômage, à la mortalité, la maladie, et le reste à l'avenant.

Le survivalisme c'est sérieux, autrement plus sérieux que du surviva-liste ou peu importe le nom qu'on s'invente pour se donner l'air intelligent.

Bloguer en survivalisme, ce n'est pas une activité de loisir parce que si on est une personne normale et qu'on a un tant soit peu de conscience sociale, on réalise qu'on peut induire des gens en erreur et quand plus aucun système n'existe, on peut causer des pertes de vie avec les erreurs qu'on induit. À moins d'être sociopathe...

Alors les petits merdeux qui chient là où ils mangent, vous êtes invités à devenir adultes. Vous riez bien derrière votre clavier en vous moquant de l'accent d'un homme ou de sa femme mais je n'ai vu aucun d'entre vous le faire en face ou se mettre en danger.

Rien d'autre à ajouter, sinon:





Commentaires

johny5 a dit…
Merci Vic pour la vidéo . Je me suis personnellement impliqué dans les récents débats sur un certain groupe de survie Québécois pour finalement me retirer de la conversation car on constate vite que ces dénigreurs n'offrent que des attaques personnelles et des arguments sans fondements , essentiellement ils contestent Vol ou Piero ou toi sur des détails , sur des choix personnels basés souvent sur de l'expérience qu'ils ne partagent pas . Tout ça sur un fond évident de jalousie consciente ou non .Ensuite ,attaquer Piero sur son Nutella ou Vol sur ses 10 000 balles de .22 non mais sans blague , n'est-ce pas tout à fait anodin ?Cette attitude montre un évident manque de maturité et est tout à fait stérile et appauvrit le monde du survivalisme .Personne ne fait l'unanimité et s'il fallait contester tout ceux que l'on n'endosse pas à 100 % , on vivrait dans un moyen capharnaum .Prendre ce qui nous plait et ensuite passez notre route ,voilà une technique constructive mais elle n'est pas à la portée de toutes les consciences ...
Anonyme a dit…
c'est drole mais ca ressemble a un texte pour bitcher des autre.

moi aussi jai vu vol bitcher des quebecois pis rire des quebecois.

vol, ce pas un dieu, ce juste un gas ben normal et souvent il et dans les patate
John Trudell a dit…
Salut
Bon recadrage.
Nous savons tous que tous que faire des vidéos toutes les semaines est un boulot immense.
Il y a aussi la disponibilité dont nous font grace Vol et Vic, toujours à répondre à nos mails pour des questions perso...
Je sais que Vol est dénigré par les bloggeurs en France alors qu'un blog devrait être complémentaire d'un autre, s'ils veulent être meilleur ils n'ont qu'à faire en sorte de le devenir mais cela demande un travail énorme.
J'avais des aprioris sur Piero suite à la lecture de son livre, la deuxiéme partie surtout mais je me suis ravisé en faisant une petite enquête à la portée de tous et Piero est quelqu'un de formidable.
Vic et Vol super boulot les gars.
ISP91 a dit…
Bonjour Vic,

Je suis depuis un moment vos blogs (vol west et le tien) je dois avouer que vous restez mes références.
Je n'ai jamais lu d'articles vous dénigrant (il faut dire que je ne navigue pas sur d'autres blogs de survivalistes francophones) mais tout ça est bien regrettable..quand j'imagine le temps passé à rédiger vos articles le minimum, même si l'on adhère pas à vos propos est de respecter la qualité du travail..
Pour faire court: Merci et tout mon soutien pour la suite
"On ne s'élève jamais en abaissant les autres..."

Un de mes chefs m'a dit aussi : "On ne se sort pas grandi en marchant sur la tête des gens !".

Perso, mon propre blogue ne parle QUE de mon expérience personnelle : mes projets, mes échecs et mes réussites. Je liste "mon" matériel et mon stock... je ne donne aucun conseil et ne dénigre personne. Par compte, j'ai mit les liens vers 2-3 sites qui ont aidé à ma "construction" personnelle.

Je suis abonnée à votre site, à celui de Vol west et à une famille de survivaliste française... pour apprendre !

Merci à vous tous !
Anonyme a dit…
Voilà pourquoi j'ai choisi de quitter plusieurs groupes Facebook. Je suis à la recherche d'informations, je prends ce qui me plait sans pour autant dénigrer ce qui ne me convient pas. J'aimerais partager mais malheureusement, comme tout débutant, je n'ai pas assez de connaissances. Les récents " débats" montrent a quel point la vie dans un monde chaotique serait difficile étant donné que les gens ne peuvent s'empêcher d'être méchant même quand tout va bien. Beaucoup veulent avoir le dernier mot et aucun échange d'opinion n'est possible...
Anonyme a dit…
Salut je suis désolé de mon français en avance. Mais je suis tout a fait d'accord avec vous. Mais ce type de gens. Sont tellement nombreux et trop de monde son d'accord avec eux et on pourrait les dénommé " zombie" car cette masse de gens en état de crise serait les premiers a tuer des gens pour leur provision. Car reste qu' il s' informe sur les multiple sujet que vous les survivalisme faites. Plus que vous leur donner d'information plus qu' ils sont dangereux. Et vous allez me dire que vous vous savez vous défendre mais malheureusement l' humain reste asser imprévisible dans les situations de crise car croyez moi que vous avez un couteau un fusil. Si dix personnes vous attaque. Ou trouve une facon de vous faire évacuer votre maison. Donc s'il-vous-plaît faites attention aux humains car votre meilleur ami pourrais vous tuer durent votre sommeil. Désolé encore pour mon français. Je vous souhaite une bonne journée et vic c'est bien ton blogue mais laisse toi pas tomber c'est l'important.



XVIII
Vic Survivaliste a dit…
L'ennui avec ces surviva-listes, c'est qu'ils ont très peu ou pas d'expertise à offrir et néanmoins posent en experts en tout.

Il me serait facile de consulter des revues de différents couteaux puis de faire un article dans lequel je passe ces couteaux en revue, l'ennui c'est que je ne possède pas l'expérience suffisante pour en parler: je n'en ai pas testé 40 ou 50, ni dans des utilisations suffisamment variées.

Il faut avoir l'humilité de ne parler que de ce qu'on connait et que cette connaissance soit suffisamment plus élevée que la connaissance moyenne de ces sujets chez le lecteur lambda.

Il y en a qui ont commencé comme surviva-liste et qui avec le temps ont développé de l'expertise et qui commencent - commencent - à produire des trucs valables, après 4-5 ans. Mais c'est au prix de 4-5 ans de bullshit et d'errance.
Anonyme a dit…
Je lis régulièrement vos blogs à vous et Vol West et je respecte votre travail. Je n'ai pas de blog à promouvoir mais ce matin j'ai une critique à formuler après avoir lu ceci: ''Il y en a qui ont commencé comme surviva-liste et qui avec le temps ont développé de l'expertise et qui commencent - commencent - à produire des trucs valables, après 4-5 ans. Mais c'est au prix de 4-5 ans de bullshit et d'errance.'' À mon avis vous n'avez pas beaucoup plus d'expérience que ceux que vous dénigrez car VOUS N'AVEZ PAS été confronté à ce que vous anticipez. Vous avez zéro expérience en situation RÉELLEMENT détériorée sur une LONGUE échelle. C'est bien beau s'autoproclamer grand expert en la matière mais quand tout ce qu'on à c'est des compétences hypothétiques jamais éprouvées, on se retrouve automatiquement dans le groupe de bullshiteux que vous dénoncez.... Voici mon coup de gueule du matin. Merci pour la liberté d'expression. Et pour votre travail que je respecte malgré votre commentaire désobligeant cité plus haut. Marco
Vic Survivaliste a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Vic Survivaliste a dit…
Moi je crée, je recherche, je cite, j'explique et je démontre. Mon travail est transparent. Je ne prends rien à personne, sauf rares occasions et je le mets en évidence.

Les surviva-listes copient. Et dénigrent.

C'est bien mieux que ceux qui s'inventent un nom de mouvement et se qualifient d'autorité en la matière, hein "marco"?

Non tu ne respectes pas mon travail. Comme je ne respecte pas le tien sur ton blogue, malgré tes dénégations.

Ni Vol ni moi nous qualifions de grands experts. Seulement nous créons et produisons et notre travail est jugé au grand jour. D'autres, eux, copient et envient.

C'est hélas la nature humaine.
Anonyme a dit…
Je m'appelle Marc-Olivier (Marco) Lemay, j'ai 26 ans et je vis à Sorel. Je n'ai pas de blog!! et je respecte votre travail pour vrai!!! Vous me semblez un brin parano Vic...

Si vous pouviez me donner le lien de mon supposé blog je serais curieux de savoir avec qui vous me confondez et pourquoi!!!

J'en reviens pas!!
Vic Survivaliste a dit…
Désolé alors, il y a quelqu'un qui a le même style d'écriture et qui "blogue" et qui tente de "s'infiltrer" et de me causer du tort.

Trois manifestations de cette personne hier et ce que je pensais être une quatrième ici.

Quand on a des faits concrets, on ne parle plus de paranoïa. Désolé de vous avoir heurté, je m'en excuse. Mais c'était réellement ressemblant.
Anonyme a dit…
Pas de problème!

Marco

Printfriendly

Articles les plus consultés