Soupe du survivaliste

Dimanche dernier nous recevions Laetitia (RSF-Mère), son mari et ses enfants à souper (ok, ils disent dîner et nous souper mais bon, c'est quand même le même repas et le même plaisir de manger ensemble!)

Entre autres choses j'ai eu l'idée de leur servir une soupe que nous apprécions beaucoup dans notre famille et qui a le mérite d'être "survivaliste" car faite d'aliments séchés ou déshydratés (ou "déshydratables") et à longue conservation.


Ingrédients
  • Deux tasses (500 ml) de légumineuses variées (9 variétés mais sans pois chiche).
  • Champignons déshydratés (prenez 250 gr. de champignons de Paris, faites-les déshydrater, vous aurez la quantité requise). Il est préférable qu'ils soient déshydratés, ils rendent mieux leur saveur ainsi.
  • Une grosse carotte, déshydratée ou pas.
  • Une dizaine de tomates étuvées OU l'équivalent déshydraté.
  • Deux gros oignons OU l'équivalent déshydraté.
  • Sel
  • Cumin en poudre
  • Muscade
  • Fromage parmesan
  • Six litres d'eau
Étapes
  1. Faites tremper les légumineuses pendant douze heures. Jetez l'eau.
  2. Faites frémir deux litres d'eau, ne pas amener à ébullition.
  3. Jetez-y les champignons déshydratés, retirez la casserole du feu et laissez reposer 30 minutes.
  4. Rajoutez quatre litres d'eau et portez à ébullition.
  5. Rajoutez les légumineuses et écumez.
  6. Rajoutez les tomates grossièrement coupées en cube ainsi que leur jus si fraîches ou les morceaux de tomates déshydratées.
  7. Rajoutez les oignons grossièrement coupés en cube si frais ou les morceaux d'oignons déshydratés.
  8. Râpez des carottes et rajoutez les si fraîches ou les morceaux de carottes déshydratées.
  9. Assaisonnez de sel, cumin et muscade au goût
  10. Laissez mijoter deux heures ou plus
  11. Passez la soupe à la mixette afin de fractionner les morceaux et les légumineuses si cette texture est plus conforme à votre goût. 
  12. Râpez du parmesan frais et le déposez dans le bol rempli de soupe
  13. Dégustez!

Cette recette peut être faite à la mijoteuse mais alors prévoyez six heures de cuisson. 

Vous pouvez mettre les restes en conserve en utilisant un autoclave (et non une cocotte minute). 

Si vous prévoyez à l'avance de procéder la mise en conserve, je vous suggère de réduire considérablement le temps de cuisson et de le ramener à la vingtaine de minutes au lieu de deux heures, l'autoclave fera lui-même cette cuisson (au moins 60 minutes à 80 minutes selon la capacité de vos contenants).

Si vous n'avez pas de parmesan, la soupe sera quand même bonne au goût mais vous voudrez peut-être rajouter d'avantage de sel, de cumin et de muscade lors du service. Comme chacun sait le parmesan ne se conserve pas 25 ans dans du mylar...

Les ingrédients secs (légumineuses) de cette soupe peuvent être conservés 25 ans si emballés dans du mylar et avec des absorbeurs d'oxygène et maintenus à une température fraîche. Les ingrédient déshydratés peuvent se conserver quelques années si bien entreposés au sec, dans du mylar et avec dessicants et absorbeurs d'oxygène. Pour ma part les aliments déshydratés sont conservés une année maximum et font partie du roulement annuel normal du garde-manger car ils sont utilisés dans l'année. Pour plus de détails sur les types de réserves alimentaires consultez cet article: Classification des réserves alimentaires d'urgence.

Cette soupe est très nourrissante, très savoureuse et riche en textures différentes. Elle peut se manger chaude et tout aussi bien froide (moi en tout cas je l'aime aussi froide).

Elle peut alimenter plusieurs personnes pour quelques repas et elle constitue au fond une variante du régime proposé dans: 203.96 dollars pour alimenter 4 personnes pendant 1 an.

N'oubliez pas qu'elle peut être apprêtée avec des aliments frais (quoique pour les champignons les résultats sont meilleurs si déshydratés).

Maintenant la question: est-ce que c'est bon?

Je dirais juste qu'un de nos invités (et non pas "une"...) a fini les bols de ses enfants qui avaient réellement des portions trop copieuses.

Conclusion: elle était bonne cette soupe!

RSF-Québec et RSF-Mère vous saluent!



Commentaires

Anonyme a dit…
Bonjour,

Vic, tu écris : "Les ingrédient déshydratés peuvent se conserver quelques années si bien entreposés au sec, dans du mylar et avec dessicants et absorbeurs d'oxygène."

Selon toi , tu dois absolument mettre un dessicant?
Certaine compagnie vendent des aliments déshydratés et dissent que c'est bon 25 ans, donc ne pourrais t on pas faire la même chose?

Vic Survivaliste a dit…
Excellente question!

Les aliments dont tu parles sont des aliments lyophilisés ou déshydratés à très basse température, -20 à -40, -60.

Le vide fait dans la chambre de lyophilisation fait sublimer l'eau contenue dans les aliments, soit la rendre gazeuse, ce qui permet de retirer vraiment presque toute l'eau tout en maintenant la forme et l'apparence des aliments.

C'est un procédé industriel qui n'est pas vraiment accessible aux particuliers, à cause du prix des équipements. Comme ces aliments sont emballés sous vide ou dans une atmosphère contrôlée (sans humidité), ils ne risquent rien même sans dessiccant.

Dans notre cas la déshydratation enlève de l'eau mais pas comme dans la lyophilisation, le dessicant est nécessaire pour absorber l'humidité si on compte conserver l'aliment plusieurs années. Et l'absorbeur d'oxygène tue toute vie pathogène qui malgré l'absence d'humidité pourrait quand même se développer.

Printfriendly

Articles les plus consultés