Articles

Affichage des articles du janvier, 2013

Loisirs survivalistes pour citadins (et banlieusards)

Image
Vous êtes survivaliste ou prepper avec petit budget, citadin, sans point de chute fiable à la campagne, employé du tertiaire et sans beaucoup de matériel accumulé.
En d'autres termes, si ça dégénère, vous êtes bien mal parti.
Cependant, comme je l'ai souvent développé, posséder c'est une chose, savoir ou savoir-faire est tout aussi important.
Il est possible à travers nos loisirs de développer des compétences ou à tout le moins de se familiariser avec un tas de disciplines ou de techniques.
Il existe beaucoup d'organisations à travers lesquelles il est possible de développer son expertise et cela sans qu'il en coûte une fortune.
Je connais une femme qui sait filer sa laine en utilisant des techniques datant du Moyen Âge, qui sait tisser, coudre et se fabriquer des robes à la main. Où a-t-elle appris ça? Dans la SCA (Society for Creative Anachronisms), une organisation états-unienne sans but lucratif qui possède des chapitres locaux au Québec, au Canada, au Japon, …

Revue: Wartime Farm

Image
La télé est généralement un beau ramassis de conneries mais de temps à autre elle nous pond un truc intéressant.
La BBC produit souvent du bon matériel et cette fois-ci, il s'agit d'une série de plusieurs documentaires historiques mettant en vedette une historienne et deux anthropologues, Ruth Goodman, Peter Ginn et Alex Langlands.
Il s'agit des séries Victorian Farm, Edwardian Farm et plus particulièrement la série dont je veux vous entretenir, Wartime Farm.
Description
Wartime Farm est un documentaire sur la vie dans une ferme anglaise pendant la Seconde Guerre Mondiale. Les trois principaux intervenants (nommés plus haut) démontrent les techniques agricoles de l'époque à l'aide de spécialistes et de conseillers
Cette série nous replace dans le contexte spécifique de l'époque à tous points de vue: vêtements, alimentation, vie quotidienne, emprise gouvernementale très élaborée, vie sociale, effort de guerre, pénuries et rationnement, etc.
À la fois documentaire…

EDVC spécial hiver

Image
EDVC: Every Day Vehicule Carry
Vous le savez, je vis au Québec, à une latitude où on peut connaître des écarts de température de 70 degrés Celcius entre l'été et l'hiver: de -35 à +35 degrés C.
-35, c'est froid, très froid. Heureusement c'est rare.
Personnellement j'aime m'éprouver dans des froids extrêmes. Encore faut-il que ça se produise quand je peux y faire face si je ne le choisis pas.
D'abord des précisions.
Température et facteur de refroidissement
Amis européens, bien qu'il puisse faire -35 une fois ou deux par hiver, et pas toujours, dans la région de Montréal, ne croyez pas un Montréalais qui vous dira qu'il a fait -40. C'est faux.
Les médias d'ici, dans un soucis d'exactitude et sans aucune intention de faire du sensationnalisme, aucune (ton ironique...) ont pris l'habitude de donner les prévisions de température en incluant le "facteur éolien" ou "facteur de refroidissement", ce qui donne fatalement d…