Articles

Affichage des articles du juillet, 2013

Survivalisme et militarisme

Image
Survivalisme et militarisme
On voit souvent des photos de survivalistes portant treillis militaire, équipements militaires, armes militaires dé-commissionnées ou non; votre humble serviteur n'y "échappe" pas. Pourquoi cette attirance généralisée  pour le vert et le kaki chez les survivalistes?
Dans mon cas, c'est simple: j'ai été officier de blindés, j'en ai retiré quelques enseignements et réflexes. L'environnement militaire m'a été familier et j'y ai conservé de l'intérêt. Mais ce n'est pas la raison fondamentale pour laquelle il y a du militaire dans le survivalisme.
Les armées sont pourtant des organisations inefficaces
C'est vrai: une armée est une machine lourde, procédurière, difficile à mettre en branle, difficile à arrêter, très rigide.

Dans l'armée que j'ai connue, nous avions plusieurs devises dont "se dépêcher pour aller attendre"...
Oui mais... l'armée, quelle qu'elle soit, est une structure redondan…

Sondage Mylar

Le sondage est maintenant terminé.

Merci aux participants, les réponses seront publiées sous peu.

Quelques vidéos pour comprendre le Monde

Image
Ce qu'il y a de difficile en prévoyance, c'est l'ampleur de la tâche d'intel. L'intel, chez les anglosaxons, c'est l'acquisition d'information, son analyse et son interprétation.
Chez nous, survivalistes, il est très difficile de donner un sens cohérent à tout ce qu'on voit, entend, lit et regarde. Facebook et Twitter aident à diffuser des contenus mais la qualité, la signification, la valeur de ce qu'on trouve varie beaucoup et n’apparaît pas toujours en plein jour.
Et, malheur du siècle, les gens lisent moins, voire pas du tout, y compris les prévoyants, hélas.
Étant donné la somme de connaissances et de savoir faire, la tentation est grande de prendre certains raccourcis et de choisir de l'intel qui conforte ce qu'on croit.
Si l'on peut se renseigner sur les zones à fort risque sismique ou tellurique, les secteurs inondables ou à risque de glissement de terrain, cela ne nous donnera pas d'information stable sur l'actualisation…

Votre pire ennemi: la décence.

Image
--------------------------------------------------------------------------------

Attention - certaines images de cet article sont difficiles à regarder.

--------------------------------------------------------------------------------

Remerciements à Pierre Hillard et à Alain Soral qui m'ont inspirés une manière simple de présenter le Mal.
Nous sommes tous limités par nos sens. 
Par exemple nos yeux sont limités à capter une partie du spectre lumineux. Infrarouges, ultraviolets nous échappent car notre oeil n'est pas capable de les percevoir. Ces fréquences lumineuses, toutes imperceptibles qu'elles soient, n'en existent pas moins.
Il en va de même pour nos structures mentales, façonnées par les valeurs transmises par notre famille, l'instruction publique, la propagande du mode de vie et des valeurs que sont les pubs, l'attitude souhaitée au travail, et j'en passe.

Si vous lisez ce blogue, vous avez sûrement déjà des notions de tout cela.

Mais vous avez aussi, pro…

Parfois on ne peut rien faire...

Image
Lac Mégantic, Québec,
6 juillet 2013
Je ne sais pas comment aborder ce sujet car au moment d'écrire ces lignes (dimanche 7 juillet 2013) certains foyers d'incendie n'étaient toujours pas éteints.
Lac Mégantic est une petite municipalité québécoise comptant 6000 habitants, située près de la frontière US avec le Vermont.
Chef-lieu mais néanmoins gros village, Lac Mégantic a connu une tragédie terrible le 6 juillet 2013, très tôt le matin. 
Un convoi ferroviaire de pétrole, arrêté près de Nantes, à quelques centaines de mètres du centre-ville de Lac Mégantic, a dévalé "seul" la pente descendante et a déraillé et/ou explosé dans la courbe située au coeur du secteur commercial de la ville.

Scènes prises durant la nuit, quelques
minutes après le début des événements.

Le centre ville de Lac Mégantic est parti en fumée et des dizaines de personnes sont toujours portées disparues 36 heures après le drame.



Mise à part l'échelle et l'étendue des dégâts on se croirait aiséme…

Questions des lecteurs et autonomie - juillet 2013

Image
J'accumule plusieurs questions depuis quelques semaines (mois?) et voici les questions les plus représentatives, sauf deux que je me garde pour la fin :)


Cliquez sur les images afin de les agrandir si (si?) vous avez de la difficulté à lire. 

Une vidéo viendra sous peu.


"Survivre" en banlieue montréalaise (urbaine)

L'être humain recèle des trésors d'adaptabilité et d'imagination, pour peu qu'il puise en lui. Las! Les sociétés occidentales encouragent surtout la conformité à un moule de consommation et de non-remise en question. Ce moule constitue une entrave certaine à la capacité de s'adapter à des réalités nouvelles et difficiles.


Oui, les villes de banlieue sont viables pour peu que l'eau, la nourriture et la sécurité soient en suffisance. Les quartiers urbains ou même les segments de rue sont plus faciles à protéger que des maisons espacées mais c'est jouable, pas idéal mais jouable, à condition d'avoir des voisins conscients et mobilisés, …