Articles

Affichage des articles du octobre, 2013

Retour sur les RSF

Image
J'ai eu le plaisir de rencontrer et de recevoir RSF-Mère (Laetitia) venue passer quelques jours au Québec. 

Laetitia est l'administratrice de la page Facebook de RSF-Mère, la page de base des RSF.


J'en ai donc profité pour lui faire parler des RSF car si je trouve l'idée et le concept excellents, en revanche j'estime qu'ils dans quelques cas sous-utilisés.

Voici donc un rappel.

Le Regroupement Survivaliste Francophone (RSF) est un réseau informel de survivalistes.

Chaque RSF est local, créé par une initiative locale, animé par des gens de la même région et "géré" localement.

Leur but est de regrouper les survivalistes d'une même région afin qu'ils fassent connaissance en personne, se parlent, échangent, fassent valoir leurs talents, leurs savoirs ou leurs contacts ou bénéficient du talent, du savoir et des contacts des autres.
RSF-Mère, la page, est un point focal auquel tous les RSF locaux se rattachent.
Ce lien de rattachement est purement fonctionn…

Soupe du survivaliste

Image
Dimanche dernier nous recevions Laetitia (RSF-Mère), son mari et ses enfants à souper (ok, ils disent dîner et nous souper mais bon, c'est quand même le même repas et le même plaisir de manger ensemble!)

Entre autres choses j'ai eu l'idée de leur servir une soupe que nous apprécions beaucoup dans notre famille et qui a le mérite d'être "survivaliste" car faite d'aliments séchés ou déshydratés (ou "déshydratables") et à longue conservation.

IngrédientsDeux tasses (500 ml) de légumineuses variées (9 variétés mais sans pois chiche).Champignons déshydratés (prenez 250 gr. de champignons de Paris, faites-les déshydrater, vous aurez la quantité requise). Il est préférable qu'ils soient déshydratés, ils rendent mieux leur saveur ainsi.Une grosse carotte, déshydratée ou pas.Une dizaine de tomates étuvées OU l'équivalent déshydraté.Deux gros oignons OU l'équivalent déshydraté.SelCumin en poudreMuscadeFromage parmesanSix litres d'eauÉtapesFa…

Anniversaire (avec quelques jours de retard)

Image
Eh oui, il y a un peu plus d'un an, débarquaient au Québec messieurs Alain Soral et Piero San Giorgio pour deux conférences qui ont fait leur marque!

Je suis fier, avec l'aide et l'appui des Fils de la Liberté, d'avoir organisé ces deux conférences.
J'avais déjà mis en ligne la conférence de Rivière Rouge:

Rivière Rouge première partie

Rivière Rouge deuxième partie
Voici maintenant celle de Montréal, en six parties.
Merci encore à Alain et Piero, des invités extraordinaires (on remet ça?), Jérôme, l'antenne locale d'E&R qui loin de nous commander s'est plutôt mis à notre disposition, les Fils de la Liberté, nos bénévoles Patricia et François, ceux qui nous ont donné un coup de main de loin, et le merci final à Éric G., un pilier de cette visite dont la totale disponibilité à tous points de vue nous a été cruciale.
Première partie:
Deuxième partie:

Troisième partie:

Quatrième partie:

Cinquième partie:

Sixième partie:




Les Surviva-Listes

Image
Les blogues de survivalisme foisonnent. Certains tentent même de se distinguer en nommant le survivalisme d'un terme de leur crû, définissent leur truc par les attributs du survivalisme et redéfinissent le survivalisme avec des éléments ringards et ridicules, afin de bien démontrer que leur approche est supérieure.
Ces prétendants n'oublient pas non plus de faire une chose enfantine à savoir médire des autres blogueurs sur leur personnalité ou leur comportement allégué et rarement voire jamais sur leur contenu.
Eh oui, les dénigrants sont des prétendants qui tentent de rallier les "mécontents" à eux en tapant sur ceux qui ont faits leurs preuves et qui durent. Car voyez-vous, ils veulent leur place au soleil.
La particularité de ces incompris, c'est de faire du surviva-liste dans leurs blogues.
99 trucs pour ...56 usages des ...18 étapes vers ...7 erreurs à ne pas faire en ...9 choses à faire en ...Un surviva-liste, c'est un blogueur wanabee qui veut se rendre cé…

Les négligés: les Ranger Bands

Image
Les ranger bands qu'on pourrait aussi traduire par bandes de rangers sont des bandelettes de caoutchouc fabriquées à partir de vieilles chambres à air.
Les possibilités d'usage sont incalculables!
À l'armée, elles étaient en dotation et servaient entre autre à retenir la housse de nos casques d'acier. Oui ils sont en kevlar maintenant, c'est dire que ça date... 
Elle sont utilisées pour fixer des trucs en place, pour améliorer la prise en main, pour serrer des bandages et mille et une autre fonctions.

Le caoutchouc employé pour fabriquer les chambres à air présente plusieurs qualités. Il est robuste, s'étire suffisamment mais pas trop tout en conservant sa résistance et ne se rompt pas lors de l'étirement, ne déchire pas et surtout maintient ses propriétés intactes très longtemps, on parle de nombreuses années ici.
Par nature imperméable à l'air et à l'eau on peut placer une ranger band sur une jointure de deux tuyaux et si la bandelette est assez serrée…