Règles de Vic

Règles de Vic

Voici mes règles de vie comme homme et comme survivaliste. Certaines sont plus terre à terre et d'autres plus éthiques.

Je suis fan de NCIS et j'ai été amusé par les "Gibbs' Rules".  Jugeant que c'était pas con du tout de verbaliser donc de conscientiser nos règles, j'ai eu envie de faire l'exercice avec les miennes, il y a de ça plusieurs années. J'ai reporté et reporté l'exercice et j'ai mijoté le tout, voici de quoi elles ont l'air une fois mises en forme.

--------------------------------------------

Règle 1: Ne jamais aller nulle part sans son couteau

Règle 2: Toujours porter une deuxième lame sur soi

Règle 3: Toujours avoir de quoi écrire

Règle 4: Toujours pouvoir connaître l'heure

Règle 5: Toujours avoir de quoi allumer un feu

Règle 6: Toujours avoir sur soi un document d'identification comprenant notre adresse

Règle 7: Toujours avoir une lampe de poche avec une pile garantissant 12 heures d'éclairage. À défaut de lampe de poche, à la règle numéro 5, posséder un Zippo bien approvisionné

Règle 8: Toujours traîner de l'eau dans un contenant métallique lors de nos déplacements

Règle 9: Ne jamais aller nulle part sans qu'au moins une personne ne connaisse nos itinéraires et nos motivations

Règle 10: À chaque mois, changer une de nos routines pour maintenir nos capacités d'adaptation

Règle 11: Toujours faire seul ce qui peut être fait seul

Règle 12: Toujours tenter de trouver le moyen de faire seul ce qu'on ne pense possible qu'avec de l'aide.

Règle 13: Sécuriser préalablement de l'aide avant d'en avoir besoin

Règle 14: Toujours rester loyal et jouer franc jeu envers nos proches

Règle 15: On peut étirer les règles mais jamais les rompre

Règle 16: Aucun inconnu n'est notre ami, un inconnu peut être temporairement allié mais ça n'en fait pas un ami

Règle 17: Ne jamais prendre pour acquis les gens ni les choses: rien n'est immuable et tout peut changer

Règle 18: Toujours maintenir nos habiletés critiques à niveau, et toujours savoir quand et comment elles se détériorent

Règle 19: Les gens ne travaillent pas pour leur organisation: ils travaillent à préserver leur poste et préparer leur avancement

Règle 20: Toujours rendre crédit aux gens, c'est juste et équitable et ça annule toute dette morale envers eux en plus susciter chez eux de la fierté, un sentiment d'avoir bien agi et leur reconnaissance

Règle 21: Ne médire de personne en privé, un homme assume ses opinions ou il se tait

Règle 22: On n'est jamais complètement prêt, on est toujours prêt comme on le peut et non comme on le veut

Règle 23: S'acquitter de ses dettes est honorable, ne pas en contracter est sage

Règle 24: Une dette contractée envers un ami, qu'elle soit morale ou monétaire, est sacrée et possède sa sagesse propre

Règle 25: Il vaut mieux aider qu'être aidé

Règle 26: Ne jamais se placer en situation de dépendance face à autrui

Règle 27: La violence est le dernier refuge de l'incompétence mais si notre vis à vis nous impose son incompétence, soyons beaucoup plus incompétent que lui

Règle 28: Ne jamais menacer à moins d'être déjà en train d'exécuter ces menaces

Règle 29: "Ne jamais commencer un combat mais toujours le terminer" (J. Michael Straczinsky, Capitaine Sheridan dans Babylon V).

Règle 30: Toute règle peut être invalidée sans honte quand il y va de la vie, de
sa capacité d'agir ou quand il s'agit de protéger un proche.

MAINTENANT!

Je vous invite à commenter ces règles et même à rajouter les vôtres!

Commentaires

lievre craintif a dit…
Cher monsieur,
vous en avez des sacrés idées. C'est un plaisir sans nul autre pareil que de revenir sur votre site.
J'aime assez 14 et 16, mais le tout fait le règlement d'un type droit. Droit et vigilant.
Je suis toujours très étonné de vous voir vous raconter aussi ouvertement.
Je me dis souvent pour juger si quelqu'un est bien "oui ou non j'aimerais bien partir à la guerre avec ce gas là". C'est une bonne approche.
Au plaisir de vous lire, croyez en ma considération très réelle.
johny5 a dit…
J'ai plusieurs règles mais une que je trouve digne de partager est celle-ci : Je peux me permettre de commettre un geste illégal s'il n'est pas immoral et je ne commet pas un geste immoral même s'il est légal .Je suis un homme qui possède ses propres valeurs et sa conscience personnelle , je ne m'en remet pas à l'état ou toute autorité pour controler mon jugement et mon libre arbitre .
Vic Survivaliste a dit…
Hé hé! Ma première règle, elle date de quand j'avais 10 ans. Ou 11 ans max. Je l'avais lue dans un roman qui portait le titre Capitaines et Rois (Captains and the Kings). Oui je lisais déjà des briques à cette époque...

La phrase, c'était "ne jamais dégainer sans avoir l'intention de tirer, ne jamais tirer sans avoir l'intention de tuer".

C'est ma règle 28 en version moins politiquement correcte.

J'avais compris la sagesse de cette phrase et la réputation qu'elle donne à celui qui la pratique. Je l'ai conservée mais en la rephrasant.
Anonyme a dit…
la Règle 29: "Ne jamais commencer un combat mais toujours le terminer" (J. Michael Straczinsky, Capitaine Sheridan dans Babylon V).

combien de fois je l'ai dit à mon fils (ah l'école!), et surprise d'apprendre que cette phrase provient de Babylon V)

Je ne suis pas l'auteur, très loin de ça, mais elle doit être plus vieille que mon père?!

Qui sait, un jour je vais avoir son origine :)
Anonyme a dit…
Pour ma part, j'aime bien (beaucoup)

l'exemple/action en premier, les (belles!) paroles après!

(je crois que ça provient d'un cours sur le leadership, elle n'est pas de moi)

Printfriendly

Articles les plus consultés