Niveaux d'alerte

 Niveaux d'alerte

 

 

2017-02-22 Niveau d'Alerte 4 France, Allemagne, Suède, États-Unis, Grèce, Espagne, 3 pour le reste de l'Occident, en hausse.


FRANCE, ALLEMAGNE, SUÈDE, GRÈCE, ESPAGNE, ITALIE




ÉTATS-UNIS

 

 
RESTE DE L'OCCIDENT, en hausse spécialement dans les pays d'immigration

 

Il n'y a pas de hausse de niveau d'alerte à proprement parler pour la France, les USA et l'Allemagne bien que le degré de risque augmente. À ces trois pays au niveau 4 se joignent la Grèce et l'Espagne, cette dernière ayant subi des passage forcés de la frontière par des migrants en armes. La Grèce risque de retomber en défaut et devra possiblement quitter la zone Euro, ce qui n'ira pas sans bouleversements.

Quant à la France, ce n'est pas tout le pays qui est agité mais seulement des poches urbaines. On ne peut plus les qualifier d'émeutiers étant donné le niveau de violence et l'apparente « coordination » des événements: il faut parler maintenant d'insurgés, sur base ethnico-religieuse. Néanmoins il y a risque d'escalade puisque de plus en plus de policiers sont blessés, de plus en plus sérieusement, puisque les propriétés de policiers sont prises à partie (les noms et adresses de plusieurs milliers de fonctionnaires de police ont circulé sur Internet) et surtout, parce que le pouvoir ligote les policiers qui n'ont pas la possibilité d'utiliser tous les moyens à leur disposition pour faire face aux affrontements. Des policiers ont dû tirer de leur arme de service pour se dégager. 

Concernant les USA, j'ai développé la conviction qu'il y a une révolution colorée en cours aux USA, dont on a semé les graines il y a environ deux ans avec le mouvement BLM (soutenu par Open Society de Soros), avec les manifestations gauchistes « not my president » (soutenues par Open Society), les manifestations de féministes (soutenues par Open Society), le mouvement de sécession californien qui prend de l'ampleur et la campagne de fake news entreprise et maintenue par les médias contre le Président Trump. Bien que le pouvoir central US ne soit pas menacé, il s'en faut de beaucoup, par ces mouvements de révolution colorée, il y a risque d'extension, d'intensification et d'escalade.

2016-05-01 Niveau d'alerte 4 France, États-Unis et Allemagne, 3 pour le reste de l'Occident, en hausse.



 FRANCE / ALLEMAGNE







ÉTATS-UNIS


RESTE DE L'OCCIDENT



2016-07-17 — Niveau 4 pour la France, les États-Unis et l'Allemagne, 3 pour le reste de l'Occident.

À cause des multiples attaques mortelles contre les policiers un peu partout aux USA, le scénario que je craignais le plus, à savoir le ciblage de la police qui aura pour effet la paralysie croissante de sa capacité à maintenir l'ordre, j'ai décidé de faire monter le niveau d'alerte des USA à 4.

Les revendications des organisation suprématistes blacks, qualifiées par la Police d'organisation terroristes, menacent la paix sociale et la stabilité de l'édifice social américain. Leur approche irrationnelle consistant à dénoncer le nombre de noirs tués aux mains de la police fait totalement abstraction de l'effarant taux de criminalité des afro-américains. En effet, 6,5% de la population (les hommes de race noire aux USA) sont responsables de 53% des homicides et 95%, oui, 95% des homicides commis contre des afro-américains sont le fait... d'autres afro-américains. Malgré tout le mouvement BLM souffle sur les braises de la haine raciale des noirs contre les blancs et l'irrationalité de leurs accusation — de même que la popularité grandissante de ce discours — fait craindre l'insurrection généralisée à l'ensemble du territoire ayant une masse critique de noirs et possiblement à une forme de guerre civile limitée sur fond racial.

Quant à la France, l'attaque de Nice risque de lancer une forme de cohésion des patriotes français de souche, cohésion précédant une organisation. Du côté des étrangers résidents légalement ou illégalement, ainsi que des étrangers au terroir naturalisés, il y a déjà les bases d'une cohésion sous forme religieuse, l'organisation ne saurait tarder.


2016-05-01 — Niveau 4 pour la France et l'Allemagne, 3 pour le reste de l'Occident.

Les récentes agitations en France et en Allemagne, notamment des incendies de centres musulmans de prières, de centres d'hébergements de « migrants », ainsi que les affrontements pro et anti « migrants » indiquent un commencement d'implication physique des citoyens face à la détérioration de la sécurité, de la cohésion raciale et religieuse. Jusqu'ici seule l'ultra-gauche était organisée en bandes mais on assiste à un début d'organisation de la droite en groupes d'action.

L'arrivée au pouvoir de la droite nationaliste en Autriche laisse présager de l'agitation de rue dans ce pays, situation à suivre.

Pour les gens résidant en zone cotée 4, ayez vos stocks bien garnis, révisez vos protocoles (routine de transport, récupération des enfants, réserves de nourriture, gens à recueillir ou chez qui vous réfugier, etc.), complétez ce qu'il vous manque et soyez vigilants. Vous devez être capable de réagir en quelques heures.

2015-03-18 Niveau d'alerte 4 France et Europe, 3 pour le reste sauf zones de conflits, en hausse



 FRANCE / EUROPE / ZONES DE CONFLITS





RESTE DU MONDE
2015-11-13 - Niveau 4 pour la France et l'Europe, 3 pour le reste de l'Occident. Les attaques terroristes coordonnées de cette journée laissent présager des réseaux organisés et très peuplés de gens prêts à répéter. Il y a risque aussi de retour de flamme envers les minorités perçues comme apparentées aux agresseurs, ce qui accomplit un pas de plus vers un climat de guerre civile. Armez-vous, regroupez vous en famille, préparez des protocoles pour tous les aspects de votre vie (routine de transport, récupération des enfants, réserves de nourriture, gens à recueillir ou chez qui vous réfugier). Révisez vos réserves de nourriture, d'eau, de médicaments et d'armes/munitions, complétez vos préparatifs rapidement, et soyez extrêmement vigilants.

2015-03-18 - Niveau 3 global. (hausse). La situation en Ukraine, bien que stabilisée, inquiète par l'arrivée d'unités US dans les pays limitrophes et la présence de "conseillers militaires" US en Ukraine. La montée du ton belliqueux US laisse présager davantage de provocations qui risquent toujours de susciter des incidents qui peuvent dégénérer.

La situation des banques un peu partout en Occident, au Japon et en Chine cause des inquiétudes et pourrait dégénérer en une redite accentuée de la crise de 2008.

2015-01-08 - Niveau 2 global, niveau 3 France - [en hausse] L'attentat de Charlie Hebdo et le déchaînement de haine communautaire, combiné au discours médiatique sur la guerre civile introduit et cautionné par Éric Zemmour, laisse craindre une hausse de la tension sociale en France et la formation des conditions d'une guerre civile. Ajoutons à cela l'implication probable de services, français ou étrangers, dans ces tensions ethniques et nous nous trouvons dans une situation qui peut atteindre rapidement les conditions d'inflammabilité. Niveau inchangé hors France, Ebola demeure présent et un danger, le conflit en Ukraine est stable.

2014-10-09 - Niveau 2, en hausse, la découverte de plusieurs cas d'Ebola en Occident suscite une hausse de vigilance et cette question est maintenant sous plus étroite surveillance.

2014-09-26 - Niveau 2, stable, l'armée US confirme la réduction de ses effectifs de 30k hommes. http://www.armytimes.com/article/20140512/CAREERS/305120014

2014-08-09 - Niveau 3 - [à la baisse] plusieurs conflits interreliés (Irak, Gaza, Ukraine), sanctions et ripostes, ni Russie ni Empire ne semblent vouloir l'escalade militaire. Ebola: en observation, pas d'alarme en ce moment. L'abandon du dollar comme monnaie de référence se fait de manière progressive et ordonnée.

2014-06-30, Russie-Empire: guerre monétaire possible c. dollar par déclaration sur étalon or du rouble. M-A-J - Le Mexique veut garantir sa monnaie avec de l'argent (métal)
----------------------------------------------------------------------------------------------

Explication


Inspiré du Defcon, le Niveau d'alerte est un indice de niveau de préparation et d'anticipation des situations. 

Cet indice est une information que je partage et il est fondé sur les informations que je glane à gauche et à droite, que ce soit par les médias officiels, les communiqués, les médias officieux et mes nombreux contacts partout sur le planète. À ces informations se joignent mes connaissances des crises passées (avoir une formation d'historien aide grandement) afin de mettre les choses en perspective et ne pas sur-réagir ou sous-réagir à ce qui se présente.

Graduation

Mon échelle compte cinq niveaux répartis en 1 et 5. Contrairement au DEFCON, adapté à la sécurité nationale nucléaire et non au survivalisme, il n'y a que le niveau 5 dans mon échelle qui concerne un danger réel et actuel.



Détails



Niveau 1 - vert - normal. « Tout va bien ».
Le niveau 1 est le niveau de la normalité "idéale". Entendons nous: la normalité idéale est clairsemée de mauvaises nouvelles économiques, de catastrophes naturelles, d'attaques ou de guerres. Toutefois cette normalité idéale est stable et peu susceptible de se détériorer.

Niveau 2 - bleu - vigilance.  « Tout va bien mais... »
Le niveau 2 est aussi un niveau de normalité idéale mais qui est susceptible d'évoluer selon sa trajectoire actuelle ou par le développement d'un phénomène nouveau d'origine naturelle ou humaine, en cours d'apparition ou en cours de développement.

Niveau 3 - jaune - situation préoccupante. « Ça ne va pas bien ».
Le niveau 3 est un niveau d'alarme de basse intensité. Il s'agit d'une situation qui présente un fort risque de détérioration et dont les conséquences seront perturbantes globalement. Situation à surveiller avec vigilence.

Niveau 4 - orange - Danger imminent. « Ça augure mal ».
Le niveau 4 est un niveau d'alarme de haute intensité qui indique qu'une situation très perturbante et ayant une grande portée est en cours d'existence de développement. Phase de révision de nos préparatifs, d'augmentation de nos stocks et de préparation au déploiement de nos plans de contingence.

Niveau 5 - rouge - Danger actuel. « Catastrophe »
Le niveau 5 est le niveau le plus grave. La détérioration est avérée, grave et nous affecte directement. Nos plans de contingence sont déployés et nous sommes en mode opératoire de « survie ».


Réactions


«C'est très intéressant de savoir ce que Vic Survivaliste pense de la situation globale mais ça le serait davantage si ça nous disait quoi faire.» (Lu sur Facebook)

Ceux qui pensent comme cela ont tout à fait raison. Cependant ce n'est pas à moi de dire quoi faire puisque la préparation de chacun varie. Si je dis que le niveau 5 est le niveau où on doit évacuer, ça ne donnera pas de point de chute à ceux qui n'en ont pas.

Ces niveaux d'alerte sont globaux: ils tiennent compte de la situation mondiale et des diverses situations régionales à tous égards et des réponses possibles ou probables des acteurs significatifs.

Un de mes contacts Facebook me demandait quel niveau d'alerte j'aurais donné au Printemps Érable de 2012. Si on ne considérait que la situation québécoise, j'aurais mis un niveau 1 pour l'ensemble de la crise sauf à l'adoption de la Loi 78 qui minait les libertés de manière démesurée et sans justification. À ce moment la crise passait au niveau 2.

En effet les manifestations occupaient un quadrilatère de quelques kilomètres carrés à Montréal et parfois à Québec, les stratégies étudiantes n'évoluaient pas donc indiquaient peu de radicalisation, les techniques de la police pour contrôler les foules s'étaient perfectionnées, les "meneurs" étaient peu à peu éliminés par les ordonnances des juges lors des comparutions (rôle discutable soit dit en passant). Toutefois l'adoption de la Loi 78 a indignée et braquée une plus grande partie de la population, partie qui n'était pas directement liée à la crise en soi. C'est à ce moment que le niveau d'alerte est passé à 2.

C'est à partir du niveau 3 que je réagis dans ma préparation. Ceux qui me suivent savent que j'ai des réserves d'urgence à longue conservation. J'ai aussi des réserves en rotation. Au niveau 3 j'augmente mes réserves en rotation mais j'augmente aussi mes stocks de matériel non alimentaire.

Pour un survivaliste lambda, un niveau 3 est l'occasion de faire de même mais aussi de sécuriser tous les aspects de son plan. S'il n'a pas de refuge, n'envisage pas de demeurer chez lui et n'a pas de BAD, ce sera l'occasion (et la motivation) de se trouver une alternative.

Le niveau 3 est probablement (paradoxalement) le plus important de tous car il est un point charnière en deçà duquel le survivalisme reste théorique et au delà duquel le survivalisme peut devenir une question bien concrète et peut-être même de vie ou de mort.

Le niveau 4 peut justifier l'activation de nos plans, y compris le refuge dans une zone plus sécuritaire.Si la nature de la situation de niveau 4 ne justifie pas la mise en œuvre de nos plans en revanche on doit demeurer dans un état d'extrême vigilance. Les événements qui se produisent à distance peuvent nous affecter quelques mois plus tard et transformer une situation locale à 3 en un 4.

Le niveau 5 pourrait se nommer "niveau de survie". C'est le niveau où on ne peut compter que sur soi, sa famille et son clan. Ceux qui ne sont pas prêts au niveau 5 ne pourront pas améliorer leur situation en comptant sur les ressources coutumières. En d'autres mots, il sera trop tard.

2014-04-25 Hausse crise en Ukraine



Le 25 avril 2014, j'ai fait passer mon niveau d'alerte de 2 à 3. La situation en Ukraine de l'Est, la réaction du gouvernement (illégitime et illégal) de Kiev, le déploiement de ses brigades (dont une est composée de militants de Pravy Sektor, un groupe néonazi déclaré) chargées de mâter l'insurrection pro-russe, le double jeu des gouvernement occidentaux qui visiblement ont signé un accord qu'ils n'avaient pas l'intention de respecter, ainsi que d'autres informations de sources privilégiées et confirmées par différentes sources me font craindre une escalade.

Si cette escalade se produit, elle peut déboucher sur une guerre mondiale car la Chine ne pourra assister comme spectatrice à ce conflit puisqu'une victoire de l'Occident signifierait sa sujétion aux diktats des oligarchies occidentales qui contrôleraient ses approvisionnements en matières premières et en énergies.

Nous n'en sommes pas encore là. Mais nous pouvons y arriver, les éléments sont en place.

Pourquoi cela pourrait dégénérer? C'est écrit dans Le Grand Échiquier.




Print this post Imprimez ce billet

Commentaires

Nils Mehlhorn a dit…
je partage votre opinion et je suis moi meme en observation intensive de se qui se passe la bas. Je suis presque sur que si nos homme politic continue comme sa a etre aussi con, tout cela pourrais deboucher sur une guerre mondial. je nai helas aucune competence pour juger de la graviter de la situation, mais je sais que nos media nou mentent de facon ehonter. je vais bookmarker votre site pour suivre vos etat dalerte. que conseiller vous en cas de guerre majeur? ou aller? ou on ne risque pas de se prendre une bombe sur la guelle? perso, je penser au brazil ou argentine.
japrecirais vos conseil.
merci
Vic Survivaliste a dit…
En casa de guerre majeure hélas je crains que rien ni personne ne soit à l'abri.

Dans tous les cas il vaut mieux être à la campagne qu'à la ville, il vaut mieux produire de la nourriture qu'en acheter.

Mais on n'en est pas là encore.
Anonyme a dit…
Aujourd'hui, nous revivons la dualité entre Carthage et Rome. Ce que les géopolitologues inspirés par MacKinder désignent en Thalassocratie et tellurocratie. Big Z dans "the Grand Chessboard" l'a très bien démontré. L'élément modérateur pourrait être une Nouvelle Europe construite sur l'axe Paris-Berlin-Moscou, qui fut en son temps, la vision de Charles de Gaulle et que les Etatsuniens ont toujours combattu.En représailles aux sanctions imposées par Washington à Moscou, Vladimir Poutine avec les BRICS est en train de mettre en place la dédolarisation de l'économie mondiale face au dollar qui est devenue une monnaie de singe. Cette dédolarisation jamais les Etatsuniens ne l'accepteront. Par la guerre ils chercherons à l'anticiper. Le processus est d'ailleurs engagé. "For the moment the time-bomb is ticking".
Marc Desmeuzes a dit…
Je suis au niveau 3 également, car la réélection de l'extrémiste Netanyahu, Premier ministre d'Israël, fait craindre à nouveau le pire ... !
Anonyme a dit…
Gilles Duceppe revient en politique! Ca va passer au niveu 4 ca!
Anonyme a dit…
En EUROPE, malheureusement, j'ai l'impression que depuis que votre très bon article a été écrit, nous sommes plutôt en zone 4,
qu'en zone 3. La tension est palpable dans certaines régions.
Vic Survivaliste a dit…
Je ne peux justifier encore un niveau 4 mais je reste au aguets, n'ayez crainte, je surveille la situation à chaque jour. Néanmoins, mon indice n'est qu'une indication et un point de vue, ça ne dispense pas chaque personne de faire sa propre évaluation du danger. Si je vivais à Calais, je serais à 4 près de 5, par exemple.
Anonyme a dit…
Merci pour cette sympathique vidéo .
idnaze.
Fred Deion a dit…
Les récents attentats sont certes mortels pour ceux qui les subissent et déstabilisants pour tous les autres, mais au final ils ne totalisent que quelques centaines de victimes en Europe (ayant la chance d'habiter en Suisse, je ne me vois pas à 4 mais à pas plus de 3). Ces tragédies cachent les vraies crises à venir, financières et des ressources, écologiques et énergétiques, etc. Lorsque la prochaine bulle boursière éclatera, le krach sera tel qu'il ébranlera tout le système, et le risque d'effondrement sera bien réel. Mais nos chers politiciens et médias (c'est la même chose ?) préfèrent nous enfumer avec une menace terroriste qui monopolise l'actualité, plutôt que de nous sensibiliser aux tendances lourdes qui nous toucheront de plein fouet.
pataldorr a dit…
En Autriche il me semble que c'est la gauche qui est entrée au pouvoir?
Vic Survivaliste a dit…
Pataldorr, ça dépend de quand tu regardes dans le temps. La partie de texte que tu a lue est datée du 2016-05-01. Au moment d'écrire ce commentaire, le FPÖ était arrivé bon premier lors des élections récentes à ce moment.

Faites attention les mecs, je ne sais pas si c'est un déficit d'attention (je parle en général, ça ne te vise pas spécialement Pataldorr) ou simplement de la paresse mais tous les commentaires sur l'actualité, qu'ils viennent de qui que ce soit, sont toujours formulés à un moment précis.

Quand on les juge, il faut remonter dans le temps et se replacer dans le contexte de leur formulation, sinon le jugement sur ceux-ci n'a aucune valeur.

Posts les plus consultés de ce blog

Mythe 5: antibiotiques et autonomie survivaliste

Boites de conserves: un choix intelligent

Débuter intelligemment en survivalisme: Attitude