Guide pratique pour bobo désemparé

J'ai posté un statut du FB un peu plus tôt cette semaine et ça a fait un peu jaser.

J'ai surtout vu dans certains groupes un certain désarroi chez les survivalistes qui commencent. Je suis désolé du sentiment d'urgence que ça a pu provoquer, ce n'était pas mon intention.

Toutefois ça m'a permis de constater que des gens qui allumeraient enfin à la dernière minute ne sauraient pas quoi faire pour se donner des chances de passer à travers une crise qui menace les approvisionnements essentiels. 

Je vais corriger ça immédiatement.

Citoyen désemparé

Il est minuit moins une, vous venez de réaliser que quelque chose de grave peut ou va se produire et malheureusement, vous vous sentez vulnérable. Vous vivez en ville ou en banlieue alors c'est rien pour arranger les choses.

Les "je vous l'avais bien dit" vous laissent de glace, en revanche vous prendrez bien une solution rapidement.

Ce mini-guide s'adresse à ceux qui n'ont aucune préparation. Il fait appel aux objets courants de la maison et aux moyens du bord.

Vous trouverez ce guide ici et bien d'autres ressources ici:
 http://preparationquebec.blogspot.com/2014/08/guide-pratique-pour-bobo-desempare.html


EAU

  • Remplissez tous vos contenants disponibles d'eau, y compris le bain. Même si votre contenant n'est pas propre, ça importe peu.
  • En situation de perturbation, traitez toujours votre eau comme si elle était infectée.
  • Le réservoir d'eau chaude contient de l'eau, au besoin faites-en la vidange, filtrez et purifiez cette eau afin de vous en servir pour votre hygiène
Primordial: l'eau doit être filtrée ET purifiée.

Filtrage de l'eau

Il faut éliminer les solides en suspension dans l'eau à l'aide d'un des équipements suivants qu'on trouve généralement dans une maison:
  • Filtres à café en papier
  • Filtres de carafes filtrantes
  • Plusieurs épaisseurs de tissus propres

Purification de l'eau
  • Ébullition 5 minutes
    • laissez refroidir l'eau
    • agitez le contenu de l'eau pour lui redonner de l'oxygène
    • buvez
OU ENCORE:
  • Eau de javel non parfumée et à 6% de concentration - deux gouttes par litre, doublez en cas d'eau douteuse. Doublez encore si votre eau de javel a six mois d'âge. Après 9 mois, l'eau de javel n'a plus de pouvoir aseptisant, ne pas utiliser.
    • versez les gouttes dans le récipient
    • agitez le contenu sommairement
    • couvrez d'un linge propre
    • laissez reposer 1 à 2 heures 
    • buvez si l'eau ne sent pas plus le chlore que si elle sortait du robinet
OU ENCORE:
  • Pastilles de chlore pour piscine. 
    • évaluez combien de litres d'eau une seule pastille peut traiter
    • réduisez la pastille en poudre
    • utilisez une petite pincée proportionnelle à la quantité d'eau à traiter
    • agitez
    • testez l'eau pour qu'elle soit chlorée comme celle d'une piscine
    • couvrez
    • attendez 6 à 12 heures avant de la boire
    • buvez si l'eau ne sent pas plus le chlore que si elle sortait du robinet

Renouvelez votre eau de javel à tous les six mois! Une eau de javel âgée de 6 mois a déjà perdu de sa puissance, augmentez le nombre de gouttes en conséquence afin de compenser la perte.

Si vous appréhendez une pénurie d'eau, remplissez des contenant qui vont au congélateur et remplissez votre congélateur d'eau. Vous aurez de l'eau saine, froide et sa présence maintiendra la température froide plus longtemps par effet de masse.

Hygiène

Se laver n'est pas un luxe. Prendre une douche ou un bain, oui. Si vos approvisionnements en eau sont incertains, lavez-vous au gant. Si l'eau est douteuse, purifiez là avec de l'eau de javel car certains virus et bactéries passent à travers la peau ou encore, vous pourriez ingérer de l'eau contaminée de lavage accidentellement.


Manger

Toutes les résidences contiennent de la nourriture. Maintenant il faut savoir qu'en faire. Voici des règles simples à observer.

Si vous n'avez plus de moyens de conserver vos aliments au froid:
  • Laissez les aliments congelés en état de congélation jusqu'à ce qu'ils dégèlent naturellement dans le congélateur
  • N'ouvrez pas le congélateur sans besoin et procédez rapidement.
  • Mangez le périssable en premier, la viande avant tout le reste
  • Cuisez le périssable que vous ne pouvez pas manger avant que l'aliment ne se perde
  • Placez les aliments cuits dans des contenants hermétiques
  • Maintenez tout au frais
  • Recuisez les aliments déjà cuits avant de les manger
  • Conservez les aliments secs pour plus tard
  • La farine mélangée à de l'eau avec du sel et du sucre ou du miel produit une pâte calorique, peut-être peu agréable à manger mais qui peut néanmoins maintenir notre niveau d'énergie.
  • Ne pas prendre de sucre seul, le mélanger à d'autres aliments ou à de l'eau et prenez-en une petite quantité à la fois.
La condition sine qua non pour manger, c'est la capacité à cuire les aliments. La cuisson stérilise mais aussi rend souvent mangeable un aliment qui ne l'est pas de prime abord, comme les pâtes alimentaires ou les légumineuses qui sont dures à croquer avant cuisson.

  • Ne gaspillez pas votre énergie de cuisson si elle est limitée en quantité limitée
  • Faites tremper vos aliments secs avant de les cuire. 
  • Du riz resté 12 heures dans l'eau à la température de la pièce se sera imbibé et aura gonflé. Cela diminuera d'au moins la moitié la dépense d'énergie pour le cuire. Idem pour les pâtes.
  • Il est possible de fabriquer un réchaud de fortune avec une grande boite de conserve 
    • trouez le rebord supérieur de trous de 2 cm de diamètre espacés de 1 cm.
    • faites la même chose sur le rebord inférieur
    • n'enlevez pas le fond de la boite de conserve
    • pratiquez une ouverture de 5 cm par 5 cm de hauteur, en demi-cercle, depuis le bas de la boite
    • alimentez votre feu par cette ouverture à l'aide de petites branches sèches
  • Toute combustion dans un lieu clos consomme de l'oxygène et produit du gaz carbonique. Cuisinez à l'extérieur si vous n'avez pas une installation efficace d'évacuation des gaz de combustion.

Régulation thermique

Sans énergie, on ne peut ni refroidir, ni réchauffer notre logis.

Sans moyen de se chauffer, on peut néanmoins vivre au froid.

  • Il faut se couvrir adéquatement, en couches superposées de vêtements.
  • Gardez toujours la tête et les extrémités couvertes.
  • L'ennemi le plus important n'est pas tant le froid que l'humidité: évitez la transpiration.
  • Il est important de disposer en tout temps de vêtements secs et propres.
  • Sans système de chauffage par grand froid, on doit aérer la pièce où on vit à tous les jours pour en chasser l'humidité qui s'accumule par la simple respiration des personnes qui y vivent.
  • Vivre tous dans la même pièce. Plusieurs personnes dans une même pièce chauffent la pièce.
  • Boire chaud réchauffe plus vite et mieux que d'entrer dans une pièce chaude. Par très grand froid dans un environnement non chauffé, buvez chaud (café, eau chaude, bouillon de poulet) à toutes les heures.
  • Ne pas chauffer de l'eau dans la même pièce que celle où se trouvent les gens, même avec un petit réchaud.
  • Outre la cuisson, ne chauffez pas l'intérieur d'une maison bien isolée avec un équipement d'appoint qui n'a pas sa propre source d'air et surtout, une cheminée d'évacuation des gaz de combustion. 

L'erreur la plus critique se produit lorsqu'on se couche pour dormir.
  • Il faut dormir en sous-vêtements afin de laisser circuler de l'air autour de notre corps, ce qui nous aidera à gérer l'humidité causée par notre transpiration naturelle qui se produit même au froid.
  • Il faut se couvrir la tête.
  • Après le sommeil, il faut aérer nos draps et couvertures ou sacs de couchage, pour éliminer l'humidité accumulée afin de passer la prochaine nuit au sec.
  • Par grand froid, boire chaud régulièrement. 

L'été, on se refroidit en vaporisant de l'eau sur notre corps.

Si vous avez les moyens énergétiques de vous chauffer l'hiver, limitez votre consommation au strict minimum et ne chauffez que les seules pièces nécessaires.

Consignes de vie

  • Ne pensez plus en terme de confort mais pensez en terme de durée.
  • Limitez les allées et venues.
  • Obturez les fenêtres d'une pièce pour qu'on ne voit pas la lumière la nuit et vivez-y quand il fait noir.
  • Si vous avez une bonne relation avec vos voisins, aidez-les à s'arranger en partageant vos connaissances et mettez en branle un système d'assistance mutuelle.
  • Soyez discrets à propos de vos moyens (réserves et autres ressources).
    • Si vous avez une grande confiance, partagez vos moyens avec des voisins dont la confiance est éprouvée.
  • Montez des tours de garde durant la nuit.
  • N'utilisez de génératrice à carburant qu'en cas de nécessité car elle dégage des odeurs et produit beaucoup de bruit, ce qui attire de l'attention indésirable.
  • Si vous avez des panneaux solaires ou d'autres équipements similaires, dissimulez-les.
  • Tenez-vous informé de la situation avec une radio à piles.
  • Ayez des livres et des moyens de vous distraire.
  • Tenez vos armes à portée de main.
Équipements

Outre les objets usuels de la maison, on doit disposer minimalement de :
  • Un réchaud au gaz, du propane pour les régions qui connaissent des gels, du butane si vous voulez pour les autres. 
    • Le BBQ au propane est inefficace et gaspilleur d'énergie.
    • Quelques bouteilles de gaz adaptées au réchaud pour procurer plusieurs heures de cuisson.
  • Ou des boites de gel combustible de style Sterno.
  • Une hache à long manche et une sciotte pour se procurer du bois de chauffage, si vous pouvez vous chauffer au bois. 
    • Les bouleaux n'ont pas besoin d'être séchés avant combustion. 
    • Le bois vert brûle mal et procure une chaleur moins élevée.
  • Des bougies
  • De quoi allumer des feux (briquets jetables ou Zippo)
  • Une source d'éclairage et de l'énergie pour l'alimenter (les lampes de poche DEL sont idéales, avec des piles de secours)
  • De quoi assurer votre défense personnelle et celle de votre famille.
  • Des livres et des jouets sans piles pour les enfants.
  • Une radio à piles à faible consommation.

Si possible:

  • Récupérez le carburant de vos véhicules moteurs pour éviter de vous le faire voler.
    • Démarrez vos véhicules régulièrement et laissez marcher quelques minutes pour maintenir la charge de la batterie.
  • Procurez-vous de petits panneaux solaires pour charger des piles pour petits appareils
  • Maintenez vos téléphones portables chargés à pleine capacité
Épilogue

Les gens impréparés ne sont pas dépourvus de moyens pour faire face aux événements perturbateurs. Avec des connaissances minimales (comme le contenu de cette page), elles peuvent se maintenir plusieurs semaines.

SI VOUS CONNAISSEZ DES GENS QUI NE SE PRÉPARENT PAS mais qui pourraient se préparer à condition que ça coûte peu de temps et d'argent, offrez-leur une copie de cette page que vous pouvez imprimer grâce au bouton "print pdf" dans le bas de cet article.



Commentaires

Anonyme a dit…
Merci encore pour tes articles pertinents.
Pourrais tu nous donner le nom exacte du deuxieme filtre à eau dont tu parles juste après le Berkey car je m'apprête justement à m'équiper en filtre à eau.
Merci encore pour ton travail toujours très construit et qui va toujours droit à l' essentiel.
Vic Survivaliste a dit…
Ce sont les filtres Sawyer
Vic Survivaliste a dit…
Ce sont les filtres Sawyer

Printfriendly

Articles les plus consultés