Bases de la débrouille électrique pour survivalistes

Bases de la débrouille électrique pour survivalistes


Comme survivaliste nous devons posséder plusieurs cordes à notre arc afin d'assurer un maximum d'autonomie.

Cela fait partie du bagage de l'autonomie que de savoir changer ses prises ou ses connecteurs électriques soi-même ou encore de remplacer un câble dénudé ou simplement le ré-isoler sans faire appel à un électricien. Encore plus intéressant pour nous: la capacité à substituer une source d'électricité dont on ne dispose plus par une autre qui nous est plus abondante.

Pour cela, il faut connaître les bases de l'électricité dans les très basses tensions, soit 50 volts et moins en courant continu et 120 volts et moins en courant alternatif.

Pourquoi faire?


En effet. Quand on comprend la base de l'électricité, il devient possible de pallier à des problèmes temporaires en bricolant des solutions à des problèmes temporaires voire permanents.

Quelques exemples:

  • Vous avez besoin de courant pour faire fonctionner un appareil branché sur le secteur via un adaptateur de courant mais il y a panne de secteur.
  • Votre adaptateur de chargeur de batteries a rendu l'âme, le réseau électrique ne fonctionne plus et vous avez besoin de recharger ces batteries.
  • Vous voulez alimenter un appareil qui exige 8 piles AA mais vous n'en avez plus et elles sont introuvables en magasin, pour cause d'effondrement, disons. Ou encore
  • Vous avez besoin de 6 piles format D mais vous n'en avez que deux

À tous ces petits problèmes qui semblent insurmontables, il y a une solution des solutions. Elles demandent un peu de matériel et surtout, un minimum de connaissances et d'expérience.

Les fondamentaux


On ne peut pas toucher à l'électricité sans toucher aux notions théoriques fondamentales. Voici celles qu'on doit connaître.

Tension, puissance et intensité

La Tension se mesure en volts

L'Intensité se mesure en ampères

La Puissance se mesure en watts.
La Puissance, c'est le résultat de la Tension multipliée par l'Intensité: Watt = Volt x Ampère

Si j'ai un système qui fonctionne avec une tension de 12 volts et nécessite 20 ampères, mon système consommera 240 watts soit 12 volts x 20 ampères. 

Courant continu, courant alternatif

Le courant continu circule dans une seule direction à travers le fil. L’abréviation pour le  courant continu est "CC" en français et "DC" (direct current) en anglais.

Le courant alternatif circule dans les deux directions à travers le fil. L’abréviation pour le courant alternatif est "CA" en français et "AC" (alternative current) en anglais.

On ne peut utiliser du courant continu quand il faut du courant alternatif, et vice-versa. 

On peut toutefois convertir le courant continu en courant alternatif (et vice-versa) par l'utilisation d'un appareil appelé onduleur ou adaptateur.

Polarité

C'est la différence de polarité en électricité qui produit la circulation du courant. On note la polarité par le symbole « + » ou le symbole « - ».

Phase, neutre, mise à la terre

L'électricité a besoin d'au moins deux conducteurs pour circuler. Dans nos circuits électriques usuels on trouve souvent trois conducteurs.. Ces conducteurs sont appelés "phase" et "neutre" et dans le cas du troisième conducteur: "terre".
  • La phase conduit la polarité positive
  • Le neutre conduit la polarité négative
  • La terre signifie "mise à la terre", c'est un fil qui va se relier à une masse métallique ou comme son nom l'indique, à la terre, au sol. C'est un dispositif de sécurité.

Circuit en série

Manière de relier les équipements afin que le courant ne passe que par un seul chemin. Cela fait diminuer la tension (voltage) lorsque le circuit consomme du courant mais fait augmenter la tension lorsque le circuit alimente un système en courant (par exemple des piles reliées en série).

10 piles de 1,2 volts et de 1 Ah (1 ampère-heure) reliées en série produiront 12 volts de courant @ 1 Ah. La tension produite est 10 fois plus élevée sans que l'intensité ne varie.

Circuit en parallèle

Manière de relier les équipements qui permet au courant de passer par plusieurs chemins. La tension restera égale partout mais fera varier l'ampérage.

10 piles de 1,2 volts et de 1 A (1 ampère) reliées en parallèle produiront 1,2 volts de courant @ 10 A. L'intensité est 10 fois plus élevée alors que la tension demeure inchangée.

Conductivité

Il est critique de savoir que l'électricité circule partout où elle peut circuler, c'est à dire dès que des conducteurs établissent un circuit. Le circuit, il peut passer par votre corps si la tension est assez élevée et que vous êtes en contact avec des fils alimentés. Là, ça craint. Soyez prudent.

Conventions

Couleurs des fils
Prises électrique Europe
Prises électriques Canada

Outils

Quand on travaille avec de l'électricité on a besoin d'équipements. En voici une liste non-exhaustive.

  • Pinces à dénuder / pinces de coupe
  • Voltmètre 
  • Fer à souder, pâte et plomb
  • Marrettes
  • Ruban gommé isolant noir (à électricité)
  • Pièces (connecteurs, fiches, interrupteurs, etc.) 
  • (Optionnel) Adaptateurs de batteries 
Le coût? Tout cela pour moins de 50$ si vous n'achetez pas les outils de luxe.

Sécurité en électricité

Sous réserve de la réglementation et de vos habiletés, il n'est pas nécessaire d'attendre l'Apocalypse pour développer et mettre en pratique ses connaissances en électricité.

La première règle à respecter c'est de toujours, toujours, travailler sur des systèmes qui ne sont pas alimentés au moment des travaux.

Cela signifie de débrancher l'appareil du secteur, voire de couper le courant à partir du disjoncteur de la boite électrique. Le mettre simplement à l'arrêt empêche l'appareil de fonctionner mais ne l'isole pas du réseau électrique donc du courant qui y circule. 

Comment vérifie-t-on si un système est alimenté ou non? De manière visuelle et physique: en remontant le câble d'alimentation et en s'assurant qu'il n'est pas branché dans la prise. S'il s'agit d'un système à piles internes, en vérifiant que l'appareil n'a plus ses piles. Pour les fiches murales ou les équipements qui sont reliés directement au système électrique de manière permanente, on doit utiliser un voltmètre.

Quand on travaille directement sur des fils ou des câbles d'une maison on doit s'assurer qu'ils ne sont pas alimentés via un voltmètre qui vous indiquera s'il y a de l'électricité ou non.

Comprendre nos appareils



La mondialisation (et non le mondialisme qui est une idéologie mystico-politique) a du bon sous certains aspects dont celui de la normalisation, dans ce cas-ci la normalisation des étiquettes des appareils électriques.

Chaque appareil utilisant l'électricité possède une étiquette collée ou moulée qui fournit des informations précieuses sur la tension, l'ampérage et le type de courant (CA/CC) qu'il utilise et dans le cas des adaptateurs et des onduleurs, le courant de sortie un fois converti.

En voici un exemple:

Encadré jaune — INPUT: ce dont l'appareil a besoin comme courant, soit 12v. et 1,25 ampère (12 v. divisé par 9,6 w.). OUPUT: ce que l'appareil livre dans chaque logement de pile: 4,2 v. et 1 ampère, x 2. Cela nous donne 8,4 watts de puissance produite, pour information, le système a dissipé 1,2 watts en chaleur due à la conversion de 12 v. à 4,2 volts.
Encadré rouge, le plus important — INPUT: CA de 100 à 240 volts pour 0,5 Ah, OUPUT: ce qu'il envoie à l'appareil (chargeur), CC 12v. pour environ 1,5 A.


Quand on connait le type de courant et la tension requise par un appareil, on peut trouver des alternatives à des approvisionnements électriques déficients pour cause de panne ou de bris ou de perte d'adaptateur ou formats différents de batteries.

Dans l'exemple cité si je devais manquer de courant du secteur, ou si mon adaptateur faisait défaut, je ne serais pas pris dépourvu. Sachant que mon adaptateur prend du CA @ 110 volts et utilise 0,5 Ah (ampère-heure) pour le transformer en CC @ 12 v et 1,5 Ah (ampère-heure) je pourrais:

a) trouver un adaptateur de même voltage et d'ampérage comparable ou inférieur.
Si le connecteur de mon adaptateur de remplacement d'urgence est différent, je coupe mes fils et je relie le positif (ou phase) avec le positif et le négatif (ou neutre) avec le négatif. Je soude et j'isole avec ruban adhésif électrique ou j'utilise simplement des marrettes puis du ruban adhésif électrique pour isoler.
b) relier l'appareil à une batterie d'automobile (12 v.)

Même opération, seulement au lieu de se relier à un adaptateur on relie le chargeur directement à une batterie automobile. Auquel cas, les informations dont j'ai besoin sont celles de l'appareil en question, non de l'adaptateur qui fait défaut.
c) relier l'appareil à des piles montées en série pour donner environ 12 volts (9 x 1,5v = 12 v. ou 3 x 4,2 v. = 12,6 v.)
Le voltage n'a pas à être exactement le même, les appareils ont une certaine tolérance en terme de variation de voltage.
En d'autres termes, si je veux remplacer l'adaptateur par un autre de tension (voltage) et d'intensité (ampérage) comparables, je dois me fier aux informations qu'on trouve sur l'adaptateur défectueux. Si en revanche je veux alimenter directement mon appareil avec une source de courant continu, je dois me fier cette fois-ci aux informations qu'on trouve sur l'appareil lui-même.

En pratique...


Ça a l'air con dit comme ça mais nous devrions tous être capables de réparer des cordons d'alimentation ou de les changer ou encore d'en remplacer les connecteurs, tout comme nous devrions pouvoir substituer une source d'alimentation par une autre, au besoin.

Dans le contexte actuel, ça n'apporte aucun réel avantage. En revanche quand les pièces deviennent rares ou quand les sources d'électricité sont restreintes, cela peut faire une réelle différence entre un appareil ou un équipement qui ne fonctionne plus et un autre qui continuera à nous rendre les services dont on a besoin.

En pratique, nous allons donc faire quelques manipulations de base afin d'illustrer comment on peut:

  • Relier/souder des fils ensemble
  • Alimenter un système électrique avec des piles d'un format différent de celui qui est prévu.
  • Alimenter un système électrique avec des piles alors qu'il est conçu pour un adaptateur.
  • Alimenter un système d'éclairage normalement branché sur secteur avec adaptateur l'aide d'une batterie automobile (ou son équivalent).
    • Monter un système d'éclairage simple à partir de pièces et utilisant le courant du secteur.

    Le tout dans le but démontrer qu'avec des connaissances minimales et un peu d'équipement, on peut se dépatouiller et réussir à faire fonctionner un appareil qui ne pouvait plus être alimenté en utilisant le mode d'alimentation pour lequel il a été conçu et même, le faire facilement.

    Si vous décidez de vous lancer dans les bricolages électrique avec de très basses tensions, soyez toujours prudent. Même une pile AA de 1,5 volt peut exploser si elle mise en condition de surchauffe car en courant continu, l'effet Joule est important.




    Commentaires

    Anonyme a dit…
    Salut Vic

    Je ne connais rien à l'électricité, j'ai trouvé cette vidéo super intéressante.
    Tu es un gars hallucinant de t'intéresser à tout ces trucs. Je vais faire un premier essai sur une vieille radio.
    Je chauffe au bois mais au sous-sol, j'ai un chauffage d'appoint que je remplis de pétrole et que je branche sur une prise 220volts pour faire fonctionner la ventilation, tu auras compris que sans électricité, il ne me sert à plus grand chose.

    Je vais essayer de le faire fonctionner hors réseau
    Merci encore Vic, d'autres vidéos svp
    Daniel
    M Hamli a dit…
    En parlant débrouille, un article trouvé sur Fawkes news :

    ''Hacker son supermarché''

    http://m.demotivateur.fr/article-buzz/11-fruits-et-legumes-que-vous-ne-devriez-acheter-qu-une-seule-fois-dans-votre-vie-si-vous-apprenez-ces-petits-trucs-pour-les-regenerer-chez-vous--2972
    Marc Desmeuzes a dit…
    Merci Vic pour ces infos. J'avoue que je ne connais pas grand chose en électricité ...
    Phiphi31 a dit…
    Salut Vic, et tout le monde.

    J'interviens pour ajouter une procédure primordiale de sécurité non émise dans la rubrique sécurité : quand on veut vérifier l'absence de tension sur un circuit, on vérifie son absence entre phase et neutre comme tu le dis mais surtout entre phase-terre et neutre-terre. Seulement à partir de là, si le voltmètre indique 0 on est sûr que l'on est en sécurité.
    Autre combine que j'ai apprise en afrique, quand on n'a pas de voltmètre, à l'aide d'une pince isolée, on fait le contact entre la phase et le neutre (court-circuit assuré) et la protection du circuit saute.
    Au plaisir de te suivre, bonne continuation.
    slv449 a dit…
    Salut Vic!
    Tout d'abord, félicitation pour ton travail. Continue comme ça.
    Petite erreur sous la première photo :
    Encadré jaune — INPUT: ce dont l'appareil a besoin comme courant, soit 12v. et 1,25 ampère (12 v. divisé par 9,6 w.).
    C'est plutôt 0.8A (9.6/12). P=UxI donc I=P/U.
    A bientôt.

    Printfriendly

    Articles les plus consultés