Le survivaliste face à la crise de la Loi Travail en France

Le survivaliste face à la crise de la Loi Travail en France




« Rien ne va plus en France! »

Non, n'exagérons rien, disons plutôt que ça va mal en France et que ça va un peu plus mal depuis quelques jours. C'est la crise liée à la Loi « El Khomri » aussi nommée « Loi Travail ».

N'empêche... il y a quelques mois j'ai augmenté le niveau d'alerte pour la France et l'Allemagne de 3 à 4, ce n'était pas pour faire sensation...Voilà, comme par hasard, la réalité qui vient confirmer.

Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l'Emploi,
de la Formation professionnelle et du Dialogue social.

Au 26 mai 2016:
  • 19 centrales nucléaires en grève, malgré les promesses d'importer de l'électricité, on déleste...
  • 5 raffineries sur 8 sont en arrêt ou au ralenti, ce qui entraîne des pénuries de pétrole et perturbe les transports routiers
  • Arrêts de travail dans beaucoup de ports, le pétrole notamment circule moins
  • Arrêts de travail dans les transports ferroviaires
  • Arrêts de travail dans les transports routiers
  • Arrêts de travail dans les transports aériens
  • Arrêt de travail prévu chez la RATP à partir du 2 juin

Le jeudi 26 mai 2016, beaucoup de quotidiens étaient absents des kiosques pour cause de grève des employés d'imprimerie: ces quotidiens avaient refusé de publier un communiqué de la CGT, la centrale syndicale qui orchestre la contestation de la Loi Travail. Résultat: grève immédiate.

Cette loi est d'autant plus difficile à avaler qu'elle est adoptée sous ce que nous, québécois vivant sous régime parlementaire britannique, appelons "le bâillon", c'est à dire l'impossibilité pour l'opposition de jouer son rôle. Cette disposition, l'article 49-3 de la constitution de la république française, existe dans tous les pays ou presque mais n'en demeure pas moins une mesure législativement parlant violente et autoritaire et certainement antidémocratique.

Bien que "Mano la Menotte" Valls parle d'aménagements possibles à la "Loi Travail", la CGT ne veut rien entendre sinon le retrait de cette loi.

Pour pallier aux pénuries, l'État a tapé dans ses réserves stratégiques de pétrole, pour environ 2 ou 3 jours sur la centaine de jours en réserve. Les réserves stratégiques sont des réserves dites "de guerre", qu'un pays stocke pour compenser les blocus ou les difficultés d'approvisionnement en pétrole.

Enjeux


Utiliser les réserves pour faire face à une menace qui n'est ni militaire ni extérieure, cela n'indique qu'une chose: l'État craint le climat intérieur et tente d'apaiser sa population. Parions que les instances gouvernementales françaises ont jugées que la Loi Travail (qui résulte d'une directive émanant de l'U.E.) est tellement perturbatrice pour le peuple que non seulement on veut la modifier (pour mieux l'imposer à plus petite dose par la suite) mais qu'en plus on cherche à démontrer au Bon Peuple que l'État a toujours la capacité de contrôler la situation, en l'occurrence de maintenir le flot du pétrole dans les stations-services.

C'est là l'enjeu de cette crise: qui a le Contrôle de la France? Frank Herbert fait dire à son personnage Paul Atréïdes: « celui qui peut détruire une chose contrôle cette chose ».

L'État doit démontrer que c'est toujours lui qui contrôle, pas un syndicat et encore moins Bruxelles.

Perturbations


Chez ceux qui commentent, certains prévoyaient le chaos absolu, d'autres un ordre relatif. C'est l'ordre relatif qui a gagné la première manche. Bien que la possibilité de violences fréquentes et répandues était présente, elle était peu probable.

En effet le manque d'essence et de gasoil n'est pas critique en soi, du moins si c'est temporaire. On a manqué d'essence dans environ la moitié du territoire métropolitain mais ce ne sont pas la moitié des français qui ont manqué d'essence.

On ne fait pas une révolution pour manque d'essence. Même que ça empêche d'en faire une.

En revanche si les frigos se vident, là la situation devient sérieuse. On n'en est pas encore là.

Qui s'en tire bien?


Mes abonnés ;) Je n'ai eu aucun de mes abonnés FB ou Youtube qui ait rapporté avoir eu des difficultés à se déplacer à cause des pénuries: soit ils avaient un moyen alternatif, soit ils avaient des réserves de carburant.

S'ils ont des réserves de carburant, ils ont aussi des réserves de nourriture et d'eau.

S'ils sont des réserves d'eau et de nourriture, ils ont donc les moyens de retarder les effets des problèmes d'approvisionnements.

Il est à peu près certain que l'État ne laissera pas le peuple crever de faim tant qu'il aura la capacité d'agir et, au besoin, il organisera des distributions d'aliments ou prendra en main l'approvisionnement des magasins d'alimentation. Sauf si évidemment ceux qui le dirigent sont aussi cyniques, criminels et maléfiques que la classe de gens qui dirigeaient l'Union Soviétique dans les années 30 et qui sont responsables de l'Holodomor. Il faut simplement voir si ça sert des fins utiles que d'affamer sa population, des fins utiles pour ceux qui dirigent ou tirent les ficelles, évidemment.




Dans un contexte de crise assorti de pénuries de biens de base et d'aliments, sortir de chez soi est toujours une entreprise risquée. Ceux qui n'auront pas besoin de le faire seront davantage à l'abri.

Se préparer


J'ai reçu une question à ce sujet:

Bonjour Vic, j'habite en France et je voulais savoir ce que tu pensais de la situation. Les médias canadiens disent sans doute quelque chose d'autre que les médias français. Les manifestations dues à la loi El Komri, et cet état d'urgence qui ne cesse pas sont-elles des informations inquiétantes selon toi d'un point de vue Européen ou mondial ? J'ai du mal à prévoir comment tout cela va se terminer. J'espère que ça va se calmer mais c'est toujours pareil : si l'on fait des réserves et que l'on doit fuir notre maison, ces réserves seront inutiles, tu vois ? D'où ma question : quelles pistes pourrais-tu me donner pour m'aider dans ma préparation, stp ? Y'a-t-il des articles que tu as déjà publié sur le sujet ? etc. Merci d'avance pour ta réponse,


La situation en France est-elle inquiétante d'un point de vue européen ou mondial? Bien sûr. Le climat social français se détériore, comme celui de l'Allemagne (pour d'autres raisons), de la Suède (mêmes raisons que l'Allemagne), du Venezuela et de bien d'autres pays.

La France pourrait ressembler au Venezuela si la situation était laissée à elle-même et se trouvait très dégradée. Cela, ça dépendra des objectifs du gouvernement français quand il a initié cette crise, et des objectifs des chefs de la CGT notamment, qui ont ramassé le gant et se sont opposés de manière concrète sur le terrain.

Le Bon Peuple? Bah, il suivra, comme toujours, n'ayant pas d'autres Phares pour le guider.

Maintenant, pourquoi faire des réserves si on doit évacuer? 

Pourquoi toute solution doit-elle impliquer systématiquement l'évacuation?!? Je le redis: en Europe, vous avez la manie de vouloir systématiquement évacuer, en Amérique, c'est le Bug In systématique avec la chasse pour se nourrir alors que quand les autochtones vivaient seuls ici et ne se nourrissaient que de chasse et de cueillette, le territoire ne pouvait supporter que 200,000 à 300,000 personnes nomades... Nous sommes 8 millions dont une proportion majoritairement d'urbains...

Et d'abord, évacuer pour aller où? À moins d'avoir sécurisé une BAD à l'étranger, évacuer à l'interne ne réglera rien. Quant à la forêt... allez, on parie: combien de jours avant qu'un demeuré ne la fasse cramer en voulant se faire griller des p'tites merguez?

J'infère de votre formulation que pour vous, l'évacuation et les réserves sont des choix mutuellement exclusifs: que c'est l'une ou c'est l'autre.

Erreur fondamentale...

Vous pouvez faire des réserves ET préparer une éventuelle évacuation (si la situation le justifie). Auquel cas, vous pourrez toujours monnayer la partie des réserves que vous ne pourrez pas emporter ou même simplement les enterrer pour le moment de votre retour.

Faire des réserves, c'est se garantir de se nourrir quand tout le reste manque.

Faire des réserves, c'est aussi se garantir d'évacuer le ventre plein (si on doit évacuer) et de se nourrir pendant une partie du trajet voire même pour plusieurs mois si vous pouvez les emporter.

Conséquemment il n'existe aucune raison qui ait la moindre valeur qui justifie qu'on ne fasse pas de réserves, sauf si nous sommes un bobo jouisseur anti-survivaliste assimilable à une poule « avec-pas-de-tête ».

Quant à l'État d'Urgence, vous savez bien que c'est pour lutter contre le terrorisme, jamais, jamais, jamais jamais jamais jamais l'État, encore moins les socialistes, ne l'utiliseront pour mâter le Bon Peuple, jamais...

Se préparer à la crise française


Cette crise est la résultante d'une série de mesures destinées à normaliser la France (i.e. la rendre conforme à une norme), normalisation décidée à Bruxelles et à être implémentée par les vassaux locaux dont la France.

Que cette loi passe ou ne passe pas cette fois-ci, ça ne changera foncièrement rien aux choses car la France a perdu une grande partie de sa souveraineté et partant, les capacités à maintenir viable son système économique particulier. La seule solution durable à cette crise, aux précédentes et aux suivantes, c'est la sortie de l'Europe. Toutefois aucune des parties n'en a fait un enjeu. La crise de la Loi Travail ne peut donc que s'apaiser ou s'envenimer, elle ne sera pas liquidée.

Notez bien que la sortie de l'Union Européenne engendrera son lot de crises mais celles-ci, au moins, conduiront à la Puissance Nationale, à la souveraineté de l'État et à la fin de sa vassalisation.

Par conséquent, cette crise s'inscrit dans un parcours qui a commencé formellement avec Maastricht et en pratique il y a plus d'un siècle (cf. les travaux de Pierre Hillard).


Entretien avec Pierre Hillard sur le Mondialisme et l'Europe

Ce n'est ni la première ni la dernière des crises liées à l'U.E.. Ceux qui viennent de se réveiller et de réaliser que leurs acquis sont construits sur du vent devront aussi réaliser que les épreuves ne sont pas terminées et qu'en fait elles ne viennent que de commencer.

En pratique


Dans cette crise de la Loi Travail, les périls ne sont pas bien graves: il y a perturbation et risque, non rupture (pour le moment) des approvisionnements en carburant, en biens de première nécessité et en électricité. Évidemment cette évaluation ne tient pas compte des effets législatifs de la loi elle-même sur la vie des français...

La réponse, pour ceux qui ont été pris au dépourvu par cette crise, sera de se prémunir contre les effets des raréfactions et des pénuries à venir, aussitôt que les approvisionnements reviendront à la normale, s'entend...

On parle de:
  • Nourriture non périssable, autant que vous pouvez en stocker;
  • Eau potable (et les moyens de la rendre potable) à raison de 4 litres par jour et par personne et plus l'été, pour au moins 3 jours d'eau par personne et préférablement 10 jours d'eau (je sais, ça occupe beaucoup d'espace);
  • De quoi purifier l'eau (filtre et eau de javel)
  • Carburant réservé à vos déplacements essentiels;
  • Combustible pour vos appareils de cuisson (cuisinière, réchauds, etc.);
  • De l'argent comptant; 
  • Vos médicaments si vous devez en prendre pour maintenir votre état de santé;
  • Des armes et des munitions, de préférence des armes de projection (arme à feu, arc, arbalète, fronde/lance-pierre).
On peut broder, élaborer, augmenter cette liste mais vous savez quoi? Plus c'est gros, moins c'est réalisable. Commencez avec 3 jours de réserves (nourriture et eau) au lieu de tenter d'accumuler 10 jours de nourriture en négligeant l'eau. Procurez-vous un lance-pierre puissant (et pratiquez-vous) en attendant le permis d'arme à feu au lieu de rester là à attendre sans avoir de moyens de défendre votre vie.

Guerre civile?


La guerre civile en France, c'est comme le Monstre du Loch Ness: tout le monde en parle mais personne n'a de preuve de son existence.




Je ne dis pas qu'elle est exclue, au contraire. Je dis que dans le moment, il n'y a pas de factions capables d'organiser une lutte armée contre soit une autre faction, soit l'État. Toutefois il n'est pas dit qu'en coulisse des groupes ne s'organisent pas. Une chose est certaine: les milieux musulmans islamistes militants ou extrémistes ont quelques coups d'avance en terme d'organisation, si tant est qu'ils souhaitent s'organiser à cette fin, ce qui n'est pas certain. Les réseaux Plan Bleu (Gladio), les armées secrètes de l'OTAN aussi mais comme elles ne bossent pas pour les français, ça craint...

Nous ne sommes plus dans les projections vers l'avenir, nous sommes dans le présent, dans le maintenant. Bien sûr vous pouvez toujours planifier vous installer un jour sur une BAD mais sachez que pour la France, l'Effondrement est commencé et qu'il faut pallier maintenant aux insuffisances du Système, insuffisances qui ont déjà commencées à se manifester.


Commentaires

Joel Deplanque a dit…
Merci Vic pour cette analyse avec l’œil du survivaliste.

La loi travail... On devrait être à même d'en cerner tous les aspects, or c'est très loin d'être le cas et les gens qui manifestent contre ce texte en ignorent le plus souvent les grandes lignes. Il est "intéressant" de savoir par exemple que son article 6 prévoit d'instaurer des salles de prière dans les entreprises et d'aménager les horaires en conséquence. Donc au travail ce sera 5 séances de gymnastique quotidiennes ! Il est vrai que nous avons en France au moins deux ministres arabes et bien plus de collaborateurs...

Bref... Les manifestants sont poussés par la CGT, premier syndicat de France, mais ne représentant que 2,6% des travailleurs (pour reprendre une appellation chère au parti communiste dont ce syndicat hyper politisé est une courroie de transmission).
En face, un gouvernement également de gauche (ou se prétendant comme tel), au bout du rouleau avec 14% d'opinion favorable.
Nous avons donc affaire au combat de deux faibles luttant pour leur survie et condamnés au jusqu'au boutisme.
Ces deux groupes non représentatifs (CGT) ou ayant perdu toute légitimité (gouvernement) prennent en otage le reste de la population. Une partie de cette population - bien qu'hostile à ce syndicat - est tentée de suivre la CGT ! En effet, un blocage du pays peut rapidement conduire à une chute du gouvernement, à une démission d'Hollandouille 1° du nom et à des élections anticipées, ce qu'une majorité de Français souhaitent. Oui mais... L'essence est revenue, les frigos sont plein et la télé fonctionne... La révolution sera pour une autre fois. Le Macron en costard pourra continuer à se foutre de la gueule des manants en T-Shirt...
Pourtant, la frustration aura gagné et les syndicalistes perdants s'en souviendront dans les urnes. Aucune conséquence puisque les deux groupes droite et gauche font la même politique de marionnettes manipulées par l'axe Washington/Bruxelles et rêvent même de s'unir contre l'unique parti anti-mondialisation qu'est le FN des patriotes.
La France sombre. Il est amusant de voir le nombre de candidats potentiels à droite comme à gauche. C'est la foire aux cancres ! Chacun a sa petite idée, sa solution...
Ils sont tous en mode survie, quoi !
Putain, ce qu'on est bien en Amérique du sud !
Anonyme a dit…
Salut Vic, Joël

Que dire de plus ?
La C.G.T est le gouvernement c'est le combat de perdants, plus personne n'en veut mais ils sont là.
C'était une semaine à pouffer de rires mais même les comportements survivalistes m'ont amusé, j'ai lu ce qui pouvait s'écrire, c'était pour beaucoup les pros de l'évacuation.
A l'heure actuelle on ne peut en France faire une révolution, nous n'avons pas de culture révolutionnaire, en avons-nous seulement jamais eu une ?
Toujours content qu'un blog de la sorte existe, merci Vic.

P.S : Joël tu as une adresse mail, je viens de finir un bouquin qui se passe en grande partie en foret Amazonienne, fait réel parait-il ??? Et je voulais ton avis, merci.

Daniel
Vigrid a dit…
Bonjour Vic,

En France, "l'Effondrement c'est maintenant"... tu as tout résumé en trois mots !
Il est effectivement largement temps d'accélérer nos préparatifs pour améliorer autant que possible notre autonomie.

Vigrid
Marc Desmeuzes a dit…
Bonjour Vic, beaucoup de bon sens comme d'habitude ! C'est pour cela que je n'ai rien à ajouter sinon une marque d'amitié ! Marc.
Marc Desmeuzes a dit…
Que d'eau, que d'eau, en région parisienne !!! Jamais vu ça en 50 ans ce qu'il est tombé en 3 jours (entre 150 et 200 mm d'eau)! Et alors les évacuateurs précoces, où aller tout est barré ? Il y a toujours un coin inondé où on ne peut pas partir de la RP ... Sauf à faire des détours et surtout être hyper-informé ... Pour nous, où nous habitons, il faudrait faire tout un détour et prendre l'A6 ... Je précise que nous ne sommes pas du tout inondés, grâce à Dieu. Il y a quand même eu 3 morts au moins : des personnes âgées comme souvent et assez loin de Paris. Une société de solitude ... En ce moment on a tout pour plaire en France !!! Si une météorite doit s'abattre quelque part, prévenez-nous, car on risque de la recevoir sur la figure. LOL
Il faut préciser qu'il faut comparer avec la grande inondation de 1982 et pas celle 1910. Pour une raison très simple, c'est que depuis 1910 ils ont construit 5 très importantes rétentions d'eau (lacs artificiels) bien en amont de la Seine et de ses affluents. Donc, en réalité Paris est hyper-protégé. Ce sont les petites rivières qui ont fait beaucoup de dégâts dans des villes moyennes où les autorités sont un peu débordées. Voilà les dernières nouvelles : le démon s'acharne sur la France.
A part cela je voudrais remercier tous les intervenants précédents pour ce qu'ils ont écrit avec humour et particulièrement Joel Deplanque ! Amitiés à tous ! Marc.
Vic Survivaliste a dit…
Merci de ton "input" Marc. En effet Joël est un vrai roger-bontemps.

Anonyme a dit…
Je n'avais pas vu ceci comme ça mais les évacuateurs précoces ont su soucis à se faire en cas d'inondations et puis rester ce n'est pas vraiment la solution non-plus.
Joel Deplanque a dit…
Bonjour tout le monde !

Cette loi travail, personne n'en veut. Hollandouille 1°, Manu la Tremblote se tétanisent dessus, se cramponnent comme des tiques sur l'article 2. Dans le même temps et pour ne pas vexer ses complices casseurs, la gestapette Case de nase grimace et fronce des sourcils pour démontrer de son inflexibilité.
Mais nous Français, sommes des cons, des bigleux, des jamais contents ! La preuve ? François le Mou nous dit que ça va mieux et on refuse de le croire... En plus nous serions dubitatifs ! Même si chaque année les records de bouchons sur la route des vacances sont pulvérisés, les Français font la gueule et je crois qu'ils ont raison. Je n'avais pas remis mes pompes sur mon territoire national depuis janvier 2007. Je viens de passer deux mois en France, pas loin de Paris terre sacrée de l'islam. Ma visite confirme les infos recueillies hors informations officielles. Les gens sont tristes, ne communiquent plus. On les sent à la fois susceptibles, agressifs et cauteleux. L'ambiance globale est quasi-électrique. Les gens sont presque tous vêtus de noir. On dirait un vol de corbacs, genre "Les oiseaux" d'Alfred Hitchcock... Les sacs poubelles en burka sillonnent les trottoirs et moi je comptais fébrilement les jours avant mon retour en Amérique du sud. Bref, bienvenue en société libérale avancée...

Cette loi travail concerne plusieurs pays sous d'autres appellations, car elle n'est qu'une directive des commissaires de la Kommandantur de l'Union Soviétique Européenne. De là la crispation des pouvoirs ayant cédé leur souveraineté à une structure dictatoriale supranationale. Dans le même temps, un syndicat comme la CGT joue sa représentativité. Ça crée des entêtements, des blocages (pourtant en France on débloque à fond...).

La situation est d'autant plus cocasse que nous sommes en plein état d'urgence et que les rassemblements sont officiellement interdits. Heureusement, l'Euro de baballe est là pour détourner l'attention. L'ennemi Russe est désigné et tombe fort à propos ! Le hooligan slave est traqué. Pourtant les vidéos de bagarres montraient bien plus de basanés à l'accent d'Alger que de pâlichons au teint laiteux...

Mais ça va mieux... On extermine à l'AK 47 les spectateurs d'un concert... On trucide au couteau une famille de policiers dans leur domicile... Hollandouille 1° du nom est à 11% d'opinions favorables. C'est dire s'il est convaincant... Pourvu que ne virions pas cons vaincus !

Daniel, je ne veux pas polluer le blog de Vic avec de la pub pour mes livres. Si tu le souhaites, écris-moi sur mjdeplanque at gmail point com
Marc Desmeuzes a dit…
Joel Deplanque : qu'une seule chose à dire, tu as tout compris en deux mois sur ton ancienne terre de France !!!
La racaille s'en est même prise à l'hôpital pour enfants malades, l'hôpital Necker ... No comment ...

Excellente chronique lue sur le Figaro internet aujourd'hui 15 juin :
http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2016/06/15/31003-20160615ARTFIG00148-saccage-de-l-hopital-necker-une-nouvelle-etape-vers-l-anomie.php

Portez-vous bien TOUS, tout désespoir est interdit !!!
Tenez bon et protégez les vôtres !
Marc.
Joel Deplanque a dit…
Je ne sais pas si en deux mois j'ai tout compris, mais mon opinion est faite. Je crois pourtant à une sinusoïdale politique : à chaque période d'anarchie suit un régime à poigne, suivi par un relâchement et une nouvelle anarchie, ainsi de suite. Vu le niveau actuel de bordel, le redressement nécessaire sera hyper sévère.

En attendant, j'ai adoré la conclusion de cet article qui résume tout : "Lundi 13 juin, François Hollande s'est rendu sur la tombe du général de Gaulle, à l'invitation de la famille, à Colombey-les-Deux Églises. Ce jour-là, il a dû se sentir sacrément microscopique.".
Tout est dit. Pauvre France.
Marc Desmeuzes a dit…
Oui, Joel, en accord une fois de plus ! C'est Platon qui avait défini les différents régimes possibles et leur succession. Après la démocratie qui finit en gros bordel c'est la dictature (ou régime musclé). A+ Marc.
Joel Deplanque a dit…
Marc, les super-génies que nous sommes, du genre à décréter qu'avec nos petits bras musclés nous n'augmenterons pas de plus de deux degrés la température de la planète, nous ne sommes pas foutus de tirer les enseignements des expériences antérieures...

En attendant, si les prévisions de Nostradamus se révèlent exactes, Vic pourra passer au niveau 10, voire supérieur... Pour le moment nous en sommes à l'invasion par la mer (qu'il a prévue !). Si le reste se produit, on n'est pas dans la merde...

Déclaration de la 3ème guerre mondiale !
Invasion de l’Europe par le front oriental constitué par l’alliance Russo-Arabe.
Violentes batailles en France, surtout dans le Sud…
Cataclysmes météorologiques impressionnants…
Difficultés économiques extrêmes entraînant une pénurie alimentaire et médicale inquiétante…
Fuite accélérée des populations vers les Amériques et l’Océanie…
Fuite du Pape, puis fin de la papauté!
Après 2025
Arrivée du grand Monarque.
Recul de l’invasion arabe.
VICTOIRE DU GRAND MONARQUE !
Rétablissement de l’ordre en France et en Europe…

Avec un programme pareil, pas besoin d'avoir la TV pour être occupé...

Printfriendly

Articles les plus consultés