Articles

Affichage des articles du février, 2017

La chevalerie et le survivaliste

Image
La chevalerie et le survivaliste





Armures, épée, lance, écu, panache. Voilà à quoi fait penser la chevalerie. Combien d'entre vous savent comment cette classe s'est développée? Et surtout: quelle était sa fonction première?
La chevalerie est née au bas Moyen-Âge, après la chute (l'Effondrement) de l'Empire Romain. Le pouvoir central et ses légions de soldats en armes n'étaient désormais plus. Que se passe-t-il lorsque des institutions tombent? 
C'est très simple: l'espace qu'elles occupaient se remplit avec l'équivalent, parfois avec un pouvoir aussi grand qu'avant mais différemment exercé ou institutionnalisé, parfois avec une multitude de petits pouvoirs mais qui cumulés, occupent peu ou prou le même espace géographique, voire mental.
C'est donc ce qu'il s'est produit quand Rome est tombée. Il n'y avait plus de pouvoir central fort? L'Europe et le Proche-Orient se sont donc retrouvés avec une multitude de petits pouvoirs lo…

Choix de piles pour usage survivaliste

Image
Choix de piles pour usage survivaliste


Ce billet s'inscrit dans la série "électricité":

Bases de la débrouille électrique pour survivalistesEsprit survivaliste concret: chauffage électrique improvisé
Pourquoi des piles?
Les piles sont des consommables essentiels dans les dispositifs survivalistes. Leur présence, associée à la possession des équipements qui les utilisent, peut faire une énorme différence dans la vie quotidienne en réalité dégradée, que ce soit de manière temporaire ou permanente.
On n'a qu'à penser à l'éclairage autonome par lampe de poche ou lanterne, la communication unidirectionnelle (récepteur radio) ou bidirectionnelle (émetteur-récepteur), les détecteurs de fumée, de CO, de CO2, les compteurs Geiger et j'en passe.
Un survivaliste qui se respecte possède au moins de l'éclairage autonome et un récepteur radio ainsi que des piles pour faire fonctionner le tout.
La question, c'est de savoir pour combien de temps vous pourrez util…

Mise à jour et déclaration de Vic Survivaliste

Image
Mise à jour et déclaration de Vic Survivaliste

Je profite du temps de repos forcé faisant suite à ma chirurgie du larynx pour faire une pause sur les sujets « survivalistes » et pour vous entretenir de certains aspects plus subjectifs de ma démarche publique et de mon existence chez vous, via vos écrans d'ordinateur et de portable.
Cela fera bientôt six ans que j'ai commencé à écrire sur le sujet. Écrire car quand j'ai commencé, je ne pouvais qu'écrire, je n'avais pas retrouvé la voix encore, j'étais dans les dernières de mes 17 années de dysphonie qui m'interdisait d'échanger en public, ma voix étant inaudible quand il y avait le moindre bruit environnant. Elle n'était certes pas agréable à entendre dans une vidéo.
Au moment d'écrire ces lignes, j'ai été opéré il y a huit jours. Nous sommes le 10 février 2017. J'ai recommencé à parler cinq jours après ma chirurgie comme mon médecin me l'a prescrit et les sons produits sont désagré…

Un survivaliste opéré

Image
Un survivaliste opéré


Jeudi le 2 février dernier, j'ai subi l'intervention chirurgicale qui visait à me retirer les deux saletés de papillomes qui envahissaient mon larynx.
Finalement, on a pu utiliser les procédures normales pour m'intuber, l'anesthésiste qui a regardé à l'endoscope a déterminé qu'il y avait un passage assez grand et que ça n'allait pas poser de problème.
Un des papillomes avait commencé à toucher une de mes cordes vocales alors j'allais irrémédiablement vers une détérioration de ma voix.
L'opération s'est bien déroulée. Je suis entrés à l'hosto à 6h00 du matin. Je suis entré en salle d'opération vers 9h10 et vers 11h30 je me suis réveillé en salle de réveil. On m'a conduit dans une autre salle où m'attendait ma femme et cinq minutes après, je n'en pouvais plus, il fallait que je vide ma vessie! Comme je me sentais assez solide j'ai pu marcher, escorté de ma femme et d'une infirmière et de mon solut…