[Hors-Série] Les enjeux de la présidentielle 2017

[Hors-Série]

 —

Les enjeux de la présidentielle 2017





Cette élection présidentielle française est probablement la plus critique depuis l'après-guerre. D'elle dépend le sort de l'UE et, beaucoup plus important, celui de la France.


Merci à:
FG
J.
Dan Sullivan
Ainsi qu'aux autres tipeurs et donateurs.
Print this post Imprimez ce billet

Commentaires

Joel Deplanque a dit…
Le camarade Macron est un freluquet boutonneux, clone politique de sa ventripotence Hollande alias François le Mou. Si cette marionnette de Bruxelles et de la haute finance est par connerie des Français élue, dans moins de six mois il sera difficile de trouver un électeur assez courageux pour reconnaitre avoir accordé sa voix à ce minet perfide.
En tant que Français je me moque souvent des Québécois ayant voté libéral. J'ai vu le résultat pitoyable du premier tour des élections en France et j'ai honte. La France, mon pays, ma patrie est devenue une république bananière mise en coupe réglée par des corrompus, larbins serviles des oligarchies. Le peuple français a été lobotomisé par les merdias à la botte du système, les programmes débilitants des chaines de TV. Amis Québécois, vous ne subirez plus mes sarcasmes. Les Franconnasses et les Franconnards ont un tuner de TV à la place du cerveau et votent avec ça.
Nos élus sont corrompus, c'est vrai. En plus, certains d'entre eux sont des traitres qui mériteraient de passer en Cour Martiale ou haute Cour de justice pour haute trahison, intelligence avec l'ennemi, etc. Le nabot cocaïné Sarkozy, dictateur en talonnettes, s'est assis dur le résultat du référendum de 2005. Nous sommes sous le régime d'une dictature rampante. Ce grand homme, patriote visionnaire que fut le général De Gaulle passerait la plupart de ces pantins arrivistes par les armes.
Si par malheur le ludion Macron passait, il aurait face à lui une chambre de députés ingouvernable, car sans majorité. Il gouvernerait par décrets, ordonnances et 49.3. Très vite ce serait le boxon dans la rue, dissolution de l'assemblée. Les islamistes pourraient mettre à profit ce bordel pour commettre d'autres attentats.
Des nouvelles circulent sur Internet affirmant que ces élections ont été truquées. Des dizaines de milliers d'électeurs ont été radiés des listes sans motif valable. Des centaines de milliers ont reçu deux cartes d'électeur ce qui leur permet de voter deux fois. De nombreuses enveloppes contenaient déjà le bulletin Macron. Certains bulletins contenaient des textes ou numéros de téléphone, etc. Tout se passe comme si des bourrages d'urnes avaient été effectués de telle façon que les résultats correspondent aux sondages tronqués.
Le peuple français, s'il veut retrouver sa liberté et sa souveraineté doit se situer au-dessus des partis et comprendre que le salut passe par Marine le Pen.
Dan Czak a dit…
Salut Vic

Mr Deplanque toujours égal à lui même. Alors les élections seraient truquées ? Selon vous ou selon le Net ? Apparemment le Net. Drôle qu'avec des élections truquées aucun candidat sérieux au titre n'en ait fait mention.
Je n'ai ni lu, ni entendu que des électeurs auraient été radiés des listes mais,il vrai qu'à l'exception de ce blog, (je n'ai cure du Net) quant à recevoir plusieurs cartes d'électeurs, la belle affaire même si on vous en remettez trente, vous ne pourriez voter qu'une seule fois, avez vous oublié que vous signez un registre avant de glisser l'enveloppe dans l'urne ?
La chambre des députés sera ingouvernable, je vous l'accorde mais elle ne le sera pas plus avec Miss le Pen.
Le peuple de France que vous appelez les franconnards et qui bossent souvent pour des clous et surtout pour que vous puissiez passer une retraite agréable au bout du monde sont loin d'être lobotomisés, la preuve en est que la vague bleu marine et à l'arrivée et va certainement la passer la ligne en tête.
Les Français vont avoir le choix entre la peste et le choléra. Si Macron est élu, on bossera jusqu'à 70 piges, si c'est c'est le Pen, ce sont les émeutes assurées et un sentiment d'insécurité qui ne sera plus seulement qu'un sentiment mais dans les deux cas, vous n'êtes pas vraiment concerné.
Vic Survivaliste a dit…
Oui Dan, vous n'avez que le choix entre deux maux, seulement l'un amènera la destruction de la France à terme, l'autre pourra la sauver au prix d'agitation.

Si Mme Le Pen l'emporte et qu'elle rétablit ce que doit être une force de police et de gendarme, si elle cesse la politique de remise en liberté des racailles comme Taubira l'a permis, alors ça se règle assez vite, ce genre d'agitation.

Je ne sais pas chez vous mais ici, une arrestation lors d'une émeute officiellement proclamée, c'est 10 ans...
Joel Deplanque a dit…
Dan Czak,

Il y a tellement de dysfonctionnements dans ces élections qu'il est possible d'émettre certaines réserves. Plusieurs candidats aux législatives s'en sont d'ailleurs plaint.

Oui il est exact que plusieurs centaines de milliers d'électeurs ont été radiés des listes électorales. Mais vous considérez peut-être cela comme normal ?

Pour moi, si Marine passait la France aurait une chance de retrouver sa souveraineté perdue à Bruxelles (avec l'appui des "gaullistes"), débarrasser les chaines TV des journalopes partisanes, en finir aussi avec les syndicat de la magistrature (syndicat du crime), bref retrouver un peu de bon sens. Oh bien sûr, si Marine passait il y a aurait immédiatement du "démocrate" souvent crasseux dans la rue. Avec le boutonneux président, ça prendrait un peu plus de temps, mais nous y aurions doit. Mais quelle est donc cette attitude de soumission face au risque d'émeutes des fascistes bienpensants ? Vous avez dit bizarre ? De toute façon, une situation de guerre civile ou autre est je pense inévitable à terme. Plutôt une guerre de libération nationale contre la cinquième colonne musulmane déjà présente sur le sol national avec la bénédiction de toutes les lopettes au pouvoir depuis un demi-siècle environ. C'est aussi pour cette raison que j'ai mis un océan entre la pensée unique hexagonale et moi.
Pour moi, les franconnasses et les Franconnards correspondent aux personnages de bande dessinées de Binet. Rien de plus que les Bidochon donc, caricatures des beaufs lobotomisés par les merdias, les futilités, déculturés, infantilisés.
Oui ils bossent pour des lentilles. Merci à la submersion migratoire pesant à la baisse sur les salaires !
Pour ce qui concerne ma retraite, elle correspond à un droit acquis et fruit de mes cotisations pendant de nombreuses années. Je la vis où je veux et en me passant de l'assentiment de qui que ce soit. Comme beaucoup, j'ai choisi le soleil et la chaleur. Pour d'autres ce seront brouillard et rhumatismes. Chacun ses gouts et c'est bien ainsi. Je n'ai pas souvenir de vous avoir entendu évoquer le cas des retraités étrangers ayant dépassé le siècle et demi et continuant à percevoir leur pension en Algérie ou ailleurs. Le fait d'être étranger donnerait-il des droits, des passe-droits ?
Pour moi, sauf à avoir été fini à l'urine, le vote Macron est incompréhensible, mais les Français voteront pour qui ils voudront. Certains d'entre eux suivront les consignes de l'oligarchie. Dans tous les cas de figure ce sera le bordel. Pour ma part, je pense que le temps joue contre les patriotes et que plus vite l'abcès sera crevé, mieux ce sera. Vive Marine !


Dan Czak a dit…
Salut

Mr Deplanque que vous rêviez encore de la France d'antan, c'est votre affaire mais elle n'existe plus, on ne fera pas marche arrière.
Mon avis est que les franconnards et lobotomisés se trouvent dans le camp de Marine le Pen, cette femme au soir du second tour ne dépassera les 30%.
Vous avez du suivre le débat et c'est ce que vous voulez à l'Elysée ? Une femme arrogante, ne maitrisant réellement aucun dossier en ayant délibérément menti aux Français et surtout à ses électeurs.
N'avez-vous jamais pensé que cette femme ne désire pas le pouvoir ? Qu'elle préfère faire sa petite soupe de démago...et entretenir sa caste. Le front à l’Élysée un jour pourquoi pas mais sans les le Pen.
Joel Deplanque a dit…
Dan...

Je pense qu'il est possible d'être (ou de rester) attaché à certaines valeurs sans être un affreux passéiste. Quitte à passer pour un inadapté social. C'est d'ailleurs pour moi un élément de fierté que d'essayer de ne pas tomber dans les pièges de la facilité et du suivisme bêlant. La liberté est étroitement associée à la notion de résistance.
Il vous a peut-être échappé que le camp de la contestation est majoritaire en France et on doit constater que celui-ci s'est présenté en ordre dispersé pour cause d'opinions divergentes. Pour cette raison le second tour connaitre une forte abstention, sans doute record.

Ce débat a été d'une rare médiocrité et nullement à la hauteur des enjeux.

Je vois néanmoins Marine autour de 40%, ce qui constituera un coup de semonce et un début de reconstitution du paysage politique français. Le petit banquier de Bruxelles (par analogie au petit télégraphiste de Varsovie) ne sera donc élu qu'avec un faible pourcentage des inscrits, ce qui fragilisera sa légitimité. Il ne devrait pas disposer non plus d'une majorité absolue à l'assemblée. Or, quand les Français constateront que la majorité des vieux débris et fossiles qu'ils ont éliminés au premier tour grenouilleront dans l'équipe du boutonneux, ils se rendront compte d'avoir été victimes d'un hold-up démocratique. La preuve de l'existence de l'UMPS sautera aux yeux du peuple arnaqué et témoin de tous les retournements de vestes. La cote de popularité de Macron chutera rapidement, d'autant plus qu'il devra gouverner par ordonnances, décrets et 49.3 et continuera la même politique que l'actuel guignol. Ce type est un hystérique arrogant, un menteur effronté, le larbin du système.

La rue risque d'être animée...

En l'état actuel le FN ne peut pas accéder au pouvoir. Je ne suis pas un idolâtre de Marine le Pen. Je suis même partisan de la dissolution du FN et de la création d'un parti de patriotes allant du FN actuel à Dupont-Aignan, Philippe de Villiers, de gaullistes sincères et au-delà. Il n'y aura pas de conquête du pouvoir sans alliances et changement de structures. Une crise politique profonde pourra en être le catalyseur. IL FAUT EN FINIR AVEC CETTE CLIQUE SE PARTAGEANT LE POUVOIR DEPUIS PLUSIEURS DÉCENNIES.
Marc Desmeuzes a dit…
Merci Vic et aux intervenants !

C'est clair : Macron sera le futur président.
Maintenant comme je l'ai souvent dit : je pense que la France est au bord de la guerre civile.
Dans ce cas, ce qui serait d'ailleurs dramatique, on peut assez facilement penser que Macron serait jeté hors de l'Elysée.

Bien amicalement à vous tous !

Marc.
Joel Deplanque a dit…
Oui Marc, Macron sera élu, car c'est la volonté des oligarchies.

La prestation de Marine lors du débat n'était pas à la hauteur de ce que l'on pouvait espérer. Ce fut une bataille de gamins dans un bac à sable.

Mais qu'elle atteigne ou pas 40% au second tour, plus rien ne sera comme avant. Lorsque les Français se rendront compte que ceux qu'ils ont jetés se livrent à une course aux postes, retournements de vestes et autres répugnances, le camarade Macron chutera sensiblement. Avec les "insoumis" de Mélenchon en embuscade et dont le nombre ira croissant, ça promet de grands moments. Les extrémistes islamistes pourront profiter de la situation pour semer le trouble ou la terreur dans le pays.

Macron n'est qu'un gamin capricieux et ce n'est pas ça dont la France a besoin. Seul un gouvernement de salut public ou la prise temporaire du pouvoir par l'armée seraient de nature à sauver le pays.

Marine ou Manu ? Dans tous les cas de figure il est à craindre que ce sera l'insurrection. J'espère me tromper.
Dan Czak a dit…
Salut à tous

La chasse aux postes et bons plans se fera après les législatives pour le moment pas grand monde ne va se mouiller.
Je redoute le premier ministre, on pourrait avoir Mr Bayrou mais le nom de Mme Parisot a déjà été cité.
Comme vous dites Marc, la guerre civile pointe son nez, nous ne pourrons y échapper mais qui sera l'instigateur ??? Le peuple ? impossible, a vrai dire, je n'en sais rien, il faudra un élément déclencheur mais...
Joel Deplanque a dit…
Dan,

Roquet belles oreilles ? Why not ? Assez nunuche et unificateur pour le rôle... L'air de flûte jouerait la partition du rassemblement au-dessus des partis. Je verrais bien Valls alias Manu la Tremblotte. Mais ça constituerait un électrochoc.

A mon avis, comme il n'a pas de sortants (sauf recyclage) il n'aura pas non plus de majorité aux législatives on ira vers des motions de censure à répétition. Je ne suis pas du tout certain que nous allons nous marrer, mais nous nous approchons de zones de turbulences...

J'aimerais beaucoup que les documents piratés sur Internet obligent ce freluquet à démissionner. Je t'inviterais alors avec Vic à vider une (et même plusieurs) bonne bouteille.
Dan Czak a dit…
Enfin, le peuple de France à son champion.

Victorieux devant la pyramide du Louvre, tout un symbole...
Joel Deplanque a dit…
Oui, et quel champion ! Du genre qui fait se pâmer de joie les minettes évanescentes avant de les convertir en mégères acariâtres et rebelles. Maintenant c'est la fête au village sous les lampions. Il est à craindre qu'elle soit de courte durée. Saluons l'exploit consistant à passer de 4 à 65% la même politique. Ça risque cependant de coincer rapidement. Et comme les cons sont potentiellement très méchants...

En ce qui me concerne j'ai été tenté de mettre en berne le grand drapeau tricolore flottant haut dans ma cour. C'est l'unique drapeau français de ma ville de Bolivie. Seul la honte de ce résultat pitoyable m'en a dissuadé. Inutile de se faire repérer davantage... Attendons donc des jours meilleurs.

Que faire et que dire ? Suivre avec attention la recomposition du paysage politique ainsi que l'évolution de l'inéluctable déception qui ne manquera pas de se produire et sans doute de virer à la colère. Le nouveau singe risque de profiter des vacances estivales pour distiller des ordonnances que les Franconnards découvriront à leur retour des plages. La gueule du paquet-surprise... Ô joie indicible des macronneries... En prévision d'une très possible réplique de mai 68, mais en plus musclée, j'invite d'ores et déjà mes compatriotes de l'hexagone à se constituer des stocks de nourriture non périssable. La rentrée risque d'être chaude.

Je reste pantois face au pouvoir des merdias sur des cerveaux lessivés par des années de nivèlement par le bas. France pays des lumières ? Ces temps-ci elle est très tamisée...
Marc Desmeuzes a dit…
Bien d'accord avec toi Joël !!! Rien à rajouter si ce n'est qu'il va falloir s'accrocher car le peuple français est conservateur mais quand il se met en colère il dévaste tout !!! C'est ma crainte, même croyant j'ai aussi mes faiblesses et mes peurs. Et pour tout dire je suis encore plus pessimiste que toi Joël, mais nous sommes entre-nous, personne n'écoute lol ! Déjà cette nuit plusieurs manifestations de l'extrême gauche à Paris, Strasbourg, Nantes, etc ... ça commence ...

Pour Vic ça va peut-être être le moment de reparler justement du survivalisme car ça se rapproche !

Amitiés à tous les deux.

Marc.
Joel Deplanque a dit…
Marc,

Le petit bleu est le fruit d'un hold-up électoral et a déjà contre lui une forte opposition. Celle-ci ira en s'amplifiant.

Les connards qui jappent actuellement dans la rue font le lit du nouveau pouvoir. Souviens-toi de mai 68 où la chienlit a fait remonter la cote de popularité de De Gaulle. Nous sommes à peu près dans la même configuration, sauf que cette fois ce sont les gens de gauche qui se fritent entre eux. Enfin, quand je dis gauche, tu m'as compris (prés du cœur, c'est côté portefeuille...). Ce n'est qu'une réaction épidermique avant une protestation plus massive. De toute façon la gauchiasse n'est jamais contente.

Pour le moment, la planète entière nous prend pour des cons et se fout de notre gueule. Je parlais hier avec un ami Bolivien. Il ne comprenait pas. Même après plusieurs bières fraiches. C'est dire l'intensité de son émotion...

Je lis ça à l'instant aux nouvelles : "Hollande à propos de Macron : Je serai toujours à côté de lui". Rassurant, non ? Et si lors de la passation de pouvoir, le bizut suivait sa Ventripotence ? Histoire de rester à ses côtés... Là, je rêve.

Je suis Français et donc con, à l'instar de 65% des votants de mon pays natal. A midi je vais bouffer du foin. Mais comme on ne cause pas à table, je ne bêlerai point.
Marc Desmeuzes a dit…
Joel,

Juste une incise. Ce qui est à craindre c'est la poussée de Mélenchon qui d'ailleurs se poursuit dans les sondages.

A plus de 20% ils sont au niveau de PCF de Georges Marchais des années 70.
Je sentais que cette forte poussée de la gauche radicale, révolutionnaire et casseuse, mais après les élections de Fillon ou Macron. Or, elle a eu lieu pendant l'élection AVANT que les mesures d'austérité soient prises par Macron (ou Fillon si cela avait été lui). Ce qui ouvre un boulevard pour cette gauche casseuse ex-PCF des années 70. ça remonte à loin, très loin.

Et ça, à terme, ça sent la révolution française bis celle de 1789 et la suite ... !

Car quoi qu'on en dise, les patriotes sont affaiblis car tout le monde les attendaient à au moins 40%. C'était jouable et ça a été loupé. Parfois l'histoire bascule pour pas grand chose. Et surtout ne pas comparer avec 68, car là il y a une crise tous azimuts : la colère du peuple français n'est pas le fruit de petits bourgeois en mal de vivre. Elle est REELLE bien REELLE !!!

Et ce qu'il est à craindre, mais je me répète, c'est qu'elle soit récupérée par Mélenchon ce qui a déjà commencé au premier tour, ne pas l'oublier.

Voilà les amis.
Marc.
Joel Deplanque a dit…
Je partage ton avis. En partie du moins.

Oui, le camarade Merluchon est à l'affut. Il sait que le gamin nouvellement élu aura rapidement des problèmes sociaux et qu'il aura tout loisir de surfer sur le mécontentement. Les retraités, une partie de la classe moyenne vont déguster et une part d'entre eux iront défiler.

Mais la situation est extrêmement mouvante et je pense qu'il faut se garder de raisonner sur la photo du moment comme si elle traduisait un état immuable. Or, cette image sera passablement retouchée. Il faut regarder dans notre boule de cristal et savoir que la nature a horreur du vide...

La droite mollassonne, celle des traitres Sarkozy, Juppé, Fillon et autres collabos va tenter de ressusciter, de même que le PS et ses profils du même acabit. Mais ils se sont disqualifiés durablement en appelant à voter Macron et il y a de fortes chances pour que cette racaille se voit attribuer des postes ministériels !
Dans le même temps le FN essaiera probablement de s'implanter sur les terres de LR en se gauchissant encore un peu plus, histoire de capter déçus du macronisme et gras du bide socialistes.

Je ne pense pas que les révolutionnaires de demain soient les mêmes qu'il y a 228 ans. Parmi eux beaucoup ne voudront pas perdre ce qu'ils ont. Dans le tas des gauchos, pas mal de rejetons de bourgeois genre "Auteuil, Neuilly, Passy, tel est notre ghetto". Ceux-là descendront des barricades dés que leur Hummer aura eu un pneu crevé par un prolo pur et dur...

La France est très majoritairement à droite. Quand le boxon sera installé, les partis de l'ordre républicain feront une sorte de front commun. Jamais les étudiants ne pourront s'allier avec les ouvriers. Quant aux immigrés, ils ne doivent pas oublier qu'il n'y a pas plus racistes que les ouvriers.

Je sais que ça risque de merder grave, surtout avec l'Union Soviétique Européenne qui poussera à la roue. Mais à terme, Merluchon et sa clique resteront ce qu'ils sont : une bande de cons marginalisés. Ne pas oublier qu'une majorité d'entre eux a voté Macron... Il est néanmoins exact que si on totalise les votes de protestation on arrive à un chiffre impressionnant.

Fais quand-même le plein de haricots secs, de riz et autres poisons de capitaliste éclairé...
Et puis, ici, il fait beau et chaud toute l'année...
Dan Czak a dit…
Salut

Marc, on attendait les patriotes à 40% et certains pensaient que l’Élysée c'était pour cette fois...
Marine à humilié ses électeurs et beaucoup on compris qu'elle n'était pas à la hauteur, moi le premier.
Maintenant elle va devoir sauver ses fesses en faisant porter le chapeau à Philippot.
On apprend ce matin que la nièce se retire de la vie politique.
Je ne veux plus entendre parler du FN, les patriotes peuvent créer un vrai parti sans cette caste de bourgeois que sont les le Pen.
Joel Deplanque a dit…
Je partagerai l'opinion de Dan. D'ailleurs, j'avançais dans un post précédent la nécessité d'en finir avec le parti FN actuel (bébé de Mitterrand le manœuvrier...) et aussi de gommer le patronyme-repoussoir de Le Pen des instances dirigeantes du nouveau parti patriote. D'ailleurs je constate que c'est en partie ce qui se projette (?). Il y a des patriotes sincères dans toutes les tranches d'opinion et il apparait opportun de profiter de la débâcle des partis traditionnels pour recruter dans leurs rangs avant qu'ils ne reprennent quelque force ! De même les futurs déçus du macronisme seront vite nombreux et il devrait être possible d'en capter une bonne partie. Le champ de bataille opposera plus que jamais mondialistes et/ou européistes coalisés contre les patriotes. Je crains cependant que certains égos soient surdimensionnés et fassent passer leur soif de pouvoir avant l'intérêt du peuple de France.

Michel Onfray explique clairement tout récemment qu'un piège imparable tendu par le système s'est refermé sur l'électorat. Les jeux et combines d'appareils ont marginalisé les "extrêmes", laissant une voie royale aux partis mollassons du centre. Là stagnent les gras du bide de la gauche caviar et de la bourgeoisie, largement renforcée numériquement par les millions de victimes du terrorisme intellectuel subi depuis des dizaines d'années. Avec l'aide des merdias à la botte on terrorise d'un côté, on culpabilise de l'autre, tout ça au bénéfice de la caste se distribuant le pouvoir à tour de rôle.

On a pris Hollande pour un gros niais. Grosse erreur... Ce sinistre individu a prolongé la stratégie mitterrandienne consistant à faire grimper "l'extrême droite".
Il parait que nous allons assister à une recomposition profonde du paysage politique (?). J'éprouve quelques doutes, comptant sur les crabes du plus gros panier pour se partager les plus grosses parts du gâteau.

Je crains surtout que la renaissance souhaitable du pays ne passe obligatoirement par une case crise profonde, voire guerre civile ou révolution. Cette dernière hypothèse est par ailleurs souhaitée par l'excellent Boris Le Lay dans sa vidéo de ce jour 10/05/2017.

N'étant ni visionnaire, ni pro de la politique, j'arrêterai là mes puérilités...
Marc Desmeuzes a dit…
Dan, je comprends ta réaction contre les Le Pen. En réalité c'est plutôt la ligne Philippot qui se trouve confortée car les plus gros scores de Marine Le Pen ne sont pas en PACA mais une fois de plus chez les ouvriers qui ont une fois de plus voté pour elle et non pour Macron. J'ai juste regardé la carte de France avec les départements. C'est dans les zones laissées à l'abandon industriel où Marine fait ses plus gros scores. Elle arrive en tête dans l'Ainsne et le Pas-de-Calais. Ses scores en PACA sont très décevants : c'est une clientèle plus bourgeoise...
Quant à la sortie de l'euro 73% des français veulent rester avec l'euro ... beau travail de propagande des médias !!!
J'ai eu la réaction d'une dame que je connaissais avant les élections : "Mais on ne va tout de même pas revenir au franc" !!! Comme si l'euro était notre monnaie depuis 3 siècle. Incroyable, j'ai failli exploser lol

Pour le reste, comme je l'ai écrit sur ma page facebook, d'une manière certes différente, on ne s'en sortira peut-être pas avec ce système démocratique qui nous tue ... !!!
Créer un autre parti ?
ça ne changera rien : il y avait Nicolas Dupont-Aignan qui avait eu pour une fois un certain courage de s'allier avec le FN et plouf ! maintenant il ne sait plus quoi faire pour être réélu député lol ! Il va peut-être être obligé de retourner encore sa veste lol
A chacun de bien réfléchir ... Je sais que ce n'est pas simple ...
Il m'a fallu du temps aussi pour évoluer et réfléchir à tout cela.

Le spectacle de ces derniers jours que nous offre les politiques est vraiment le pire du pire : ils n'ont plus ou jamais eu ? de CONVICTIONS. C'est une réflexion de mon médecin traitant, que je partage +++.
Chacun cherche sa clientèle avec sa part de marché, c'est tout !!!
On est dans le business électoral et la France coule pendant ce temps ! Seule compte leur élection ou réélection, et les électeurs votent pour ceux qui leurs promettent le plus ...
En plus il n'y a quasiment plus de morale personnelle, familiale et sociale ...
La famille c'est le dernier rempart pour la survie d'une société, et tous nos politiques l'ont saccagée et le pire cela a été le dernier président Hollande ...
A chacun de réfléchir ...

On va passer par une très sale période de plusieurs années (je ne suis pas devin) ... puis viendra le renouveau. Et là on aura besoin d'hommes capables et en bonne santé !!! S'épuiser à fonder un parti ou voire plus ... c'est gaspiller nos forces pour rien. Pas d'agitation inutile chez les patriotes qui risquent eux de se retrouver en prison pour rien, pas comme les groupes gauchistes qui manifestent et cassent, alors que nous sommes toujours en état d'urgence ...
C'est mon humble avis.

On a peut-être perdu l'espoir mais pas l'ESPERANCE !!!
Tant qu'il y aura un petit groupe qui en gros comprendra l'impasse démocratique, le pays pourra renaître mais pas tout de suite. Il faut d'abord que le vieux système s'écroule ce qui va être très dur à supporter pour tout le monde.
C'est quand j'en suis arrivé à cette conclusion il y a environ 4 ou 5 ans que je me suis intéressé au survivalisme ... je me confie ...

Hauts les Coeurs à tous !!!

Il y a dans le monde des gens qui cherchent quotidiennement de la nourriture et de l'eau potable, nous n'en sommes pas encore là !

Avec mes amitiés.
Marc.

Posts les plus consultés de ce blog

Mythe 5: antibiotiques et autonomie survivaliste

Boites de conserves: un choix intelligent

Débuter intelligemment en survivalisme: Attitude