Poisson d'avril 2017: Les dessous de la Big Business Survivaliste

Les dessous de la Big Business Survivaliste




Je me suis toujours fait un point d'honneur de manifester une intégrité sans faille. Je suis 100% intègre et j'entends le rester.

Toutefois, de récents concours de circonstances ont fait en sorte que je me suis retrouvé impliqué dans ce qu'on pourrait appeler la « Big Business » reliée au survivalisme et je dois dénoncer la situation afin de conserver mon intégrité, et la confiance de mes abonnés, histoire de pouvoir continuer à œuvrer dans la transparence et la sérénité.

Merci à:
FG
J.
Dan Sullivan
Ainsi qu'aux autres tipeurs et donateurs.





Print this post Imprimez ce billet

Commentaires

MaTheRyS a dit…
Merci beaucoup pour cette bonne barre de rire, ça m'a fait du bien :)
Joel Deplanque a dit…
Salut à vous, peuple de gauche,

J'ignore ce que vous avez fumé ou bu, mais ça devait être du lourd...
J'ai essayé de suivre vos judicieux conseils. Mais à mon âge les articulations ont perdu quelque souplesse et je souffre de courbatures aggravées par un lumbago sévère et persistant. J'ai été soudainement pris d'un violent mal de tête qui lui aussi m'a maintenu cloué au lit. Massages, tisanes, suppositoires, pilules et piqures n'y font rien. La science est impuissante et j'ai même envisagé de consulter un marabout africain. Le type est célèbre. Il arrive à démarrer les motos russes !
Je l'aurais bien contacté, mais un curieux hasard a fait que pour m'occuper et meubler ma douloureuse solitude, j'ai visionné d'anciennes vidéos de Vic Survivaliste, Piero San Georgio, Boris le Lay, Daniel Conversano. Comme ça allait mieux, je me suis passé du Jean-Pax Mefret, du Richard Wagner, ce qui a agi comme un puissant catalyseur. J'ai retrouvé ma vaillance et oublié ce qui ne fut qu'un moment d'égarement passager.
J'abandonne les scientifiques à leurs interrogations, les sorciers à leurs mixtures et le peuple de gauche à ses leçons de morale.
J'ai retrouvé l'ordre naturel des choses, le nationalisme, la valeur travail. Et ne venez pas me dire que je suis raciste : j'ai aussi des CD de James Brown, du Golden Gate Quartet, de John Lee Hooker, une énorme pile de disques de blues, des MP3 en masse et j'écoute toute la journée des stations vibrant au rythme du shuffle !

Aller, one bourbon, one scotch, one beer...

Adios, pueblo de izquierda !

PTDR.
Marc Desmeuzes a dit…
Poisson d'avril ! lol

Bon dimanche Vic !

Posts les plus consultés de ce blog

Mythe 5: antibiotiques et autonomie survivaliste

Niveaux d'alerte

Boites de conserves: un choix intelligent