Le survivaliste et la liberté d'expression — #TommyRobinson

Le survivaliste et la liberté d'expression

#TommyRobinson






Récemment Tommy Robinson, activiste et journaliste indépendant, a été arrêté pour "avoir troublé la paix" en se tenant devant un tribunal et en tentant d'interviewer les criminels membres d'un gang pakistanais ayant fait du grooming, c'est à dire préparer à la prostitution, 1400 mineurs, en grande majorité des jeunes filles. Ces crimes ont eu lieu sur 10 ans, au vu et au su de la police qui ne faisait rien de peur d'être accusée de racisme.

Donc Tommy Robinson aurait troublé la paix en faisant ce que font tous les journalistes. Comme il était sur le coup d'une sentence suspendue, un juge l'a envoyé pour 13 mois en prison, dans laquelle 40% des détenus sont des islamistes endurcis.

Il ne survivra probablement pas à son incarcération.



Qui plus est, le juge a interdit à toute personne de rapporter cette affaire sur la place publique, ceci incluant les citoyens, Twitter et Facebook. Cette histoire est symptomatique d'un mal bien plus grand, dont je vous entretiens et qui peut avoir de graves conséquences pour nous, survivalistes.







Merci à ceux qui soutiennent mon travail:
FG —  Dan Sullivan — Julien — Louis Mathieu
Ainsi qu'aux autres tipeurs et donateurs.

Commentaires

Carole Brodeur a dit…
Merci Vic, pour ce billet. Tu déniches toujours les meilleurs sujets. Comme Q le dit si bien "it is not a game". Tommy Robinson savait parfaitement bien ce qu'il risquait en se tenant à l'extérieur du tribunal. Je crois qu'ils s'est sacrifié pour faire réagir les gens. Cela semble fonctionner assez bien, il y a maintenant 500 000 signatures sur la pétition.

Printfriendly

Articles les plus consultés