Guide trois jours de subsistance pour non-survivaliste

Guide trois jours de subsistance pour non-survivaliste

 



Ce guide sommaire s'adresse aux « normaux » c'est à dire ceux qui ne sont pas survivalistes mais qui veulent constituer des réserves comme tous les gouvernements occidentaux le préconisent. Ce sera à vous, survivalistes, d'agir comme courroie de transmission de cette information.

Comment un survivaliste peut-il préparer un « normal »? Il ne le peut pas.

En revanche il peut lui fournir une aide précieuse sous forme de savoir et de savoir-faire.

Lorsque survient un événement perturbateur de grande échelle, les magasins sont vidés très rapidement de leurs marchandises dites « de survie ». Ce sont les « normaux » qui se lancent à corps perdu dans des achats frénétiques en vue de se constituer des provisions en anticipation de la crise qui se pointe ou en réaction si celle-ci est installée. Si des survivalistes participent à cette frénésie, c'est soit pour augmenter leurs stocks, soit pour en constituer pour des « normaux » auxquels ils tiennent.

Peu importe que ce soit un survivaliste ou un « normal » qui achète frénétiquement à la dernière minute, ce qui compte, c'est que ce seront des vivres peu élaborés, presque prêts à manger et ne nécessitant pas de lourde transformation.

Dans le but d'aider nos proches « normaux », voici un document à imprimer et à distribuer pour aider une personne à se constituer trois jours de réserve à moindre coût.

Les survivalistes devraient en imprimer des copies et les distribuer à leurs proches non-survivalistes afin de leur donner les moyens de se préparer sommairement le moment venu.

Le guide commence ici:

Préparez trois jours

Contexte


Si vous lisez ceci, c'est qu'une personne qui tient à vous a décidé de vous informer sur vos besoins en nourriture et en eau pour trois jours de subsistance autonome sans électricité, sans transport, sans commerce ouvert.

Voyons ce qu'il vous faut.

Vos besoins

 

  • Il faut à une femme canadienne dans la vingtaine de taille et de poids moyens (1m62, 66 kg) moyennement active 2210 calories par jour pour maintenir son poids ou 1475 calories pour faire fonctionner le corps correctement (sans altération de masse musculaire). Désolé, pas d'idéologie du genre applicable ici.
  • Il faut une moyenne de quatre litres d'eau par jour par personne.
  • Quand il fait chaud il faut plus d'eau et quand il fait froid, il en faut un peu moins.
  • On trouve aussi de l'eau dans nos aliments de sorte qu'on n'a pas besoin de boire quatre litres sous forme d'eau liquide.
  • On doit prévoir aussi de l'eau pour la cuisson des aliments ainsi que pour l'hygiène personnelle.
  • On doit pouvoir se maintenir à l'abri des intempéries
  • Sécu
     

Les ressources nécessaires


Eau

- 20 litres d'eau par personne pour trois jours. On doit boire quatre litres par jour donc 12 litres pour trois jours mais il faut de l'eau pour la cuisson, pour l'hygiène, pour diluer certains produits. On stocke adéquatement cette eau. N'oubliez pas que dans les temps de canicule on doit boire beaucoup plus.

- L'eau du chauffe-eau / réservoir à eau chaude / ballon d'eau chaude: À PROSCRIRE si vous n'avez pas un filtre pour éliminer les sédiments qui se mêleront à l'eau extraite et un moyen de la purifier, de l'eau de javel par exemple. La légionelle (bactérie très dangereuse) est présente dans le quart des réservoirs à eau chaude selon des estimations sérieuses. Je suis tombé par hasard sur une vidéo survivaliste qui recommandait de vider le réservoir en cas de besoin d'eau et de la consommer telle quelle. C'est un conseil dangereux et irresponsable, la légionelle se développe spécialement dans le tartre et les sédiments de ces réservoirs.

- Sécuriser d'avance l'accès à de l'eau potable (ex. le puits du voisin) ou à de l'eau traitable si vous possédez l'équipement adéquat de filtration et de purification d'eau. Les filtres Brita (tm), ça ne le fait pas.

L'eau est le vecteur de maladies par excellence, ayez toujours cela en tête.

Nourriture


- Ne vous cassez pas la tête et adoptez une solution "paresseuse": stockez des conserves du commerce, elles se gardent 10-15 ans pour les fruits, 15-25 ans pour les légumes et plus de 50 ans pour la viande. Oui, la viande en conserve est l'aliment qui se conserve le plus longtemps.

- Il est facile d'accumuler rapidement la quantité suffisante de conserves pour durer trois jours. Vous pouvez le faire en une seule équipée au supermarché.

- Comptez sur les aliments secs (riz, pâtes)  qui sont riches en calories: ils se conservent longtemps et fournissent de l'énergie. Bémol: il faut de l'eau et de l'énergie (solution moins énergivore - voir marmite norvégienne).

- Consommez d'abord le périssable. Avec un peu de chance et selon l'état de votre frigo, vous pourriez même ne pas avoir à toucher aux conserves.

- Cuisez la viande si pendant la période de crise vous n'avez pas d'électricité. La viande cuite se conserve bien mieux à température pièce que la viande crue.


Régulation thermique


- Si vous n'avez pas de système de chauffage autonome, il faudra ressortir les vêtements chauds durant l'hiver. On peut survivre à des grands froids sans électricité donc sans chauffage électrique ou sans fournaise au mazout qui a besoin d'électricité, à condition de faire très attention:
  • Ne jamais suer
  • Vivre à plusieurs dans une petite pièce, la chaleur corporelle chauffera la pièce
  • Boire chaud, toujours, souvent, régulièrement
  • Avoir plusieurs couches de vêtements
  • Empêcher la formation d'humidité dans la pièce (pas de cuisson) et aérer régulièrement même au prix de la perte de la chaleur accumulée.
  • Dormir en sous-vêtements afin de ne pas transpirer.
Il existe des systèmes de chauffage d'appoint mais je n'élaborerai pas puisque je m'adresse à des gens qui en principe ne sont pas préparés.

- L'été: il faut de l'eau et idéalement un ventilateur pour faire circuler l'air. Avec un petit vaporisateur aspergez vous d'eau, cela fera baisser la température de votre peau. Choisissez la pièce la plus aérable de la maison et élisez-y domicile. Dormir dehors n'est pas nécessairement recommandé s'il règne un climat d'insécurité.

Santé et premiers soins


Il est extrêmement important d'avoir ses réserves de médicaments à jour, spécialement si vous prenez régulièrement des médicaments d'ordonnance.

Il faut minimalement avoir des analgésiques, des médicaments qui sont efficaces contre la fièvre, des pansements adhésifs, de la gaze, du désinfectant (de l'eau propre et du savon suffit). Vous pouvez ajouter à votre trousse de premiers soins des pinces et d'autres équipements pour retirer des échardes, ou réaliser des sutures si vous êtes plus avancés. Les services de santé, surchargés en temps normal, seront débordés si une crise est assez vaste, grave et longue; mieux vaut pouvoir faire soi-même le plus de soins possibles.

Sécurité


- À chaque crise son lot de pilleurs, violeurs et hors la loi. Plus la crise s'étend en ampleur et en durée, plus de gens se livrent à la criminalité. 
  • Phase 1: les parasites habituels vont voler et agresser dès le début
  • Phase 2: les demi-honnêtes qui n'ont plus de ressources vont tenter d'en trouver
  • Phase 3: les gens affamés vont embarquer dans le manège.
Pour assurer la sécurité: discrétion, furtivité, vigilance et armes de défense.

Dans une famille, il devra toujours y avoir un membre qui veillera et montera la garde en permanence. Si vous possédez des armes à feu, vous avez l'outil idéal. Rappelez-vous toutefois que la vie humaine est sacrée et que même en abattant en légitime défense un voisin hostile qui en voulait à votre vie, il y aura un lendemain de crise et vous aurez à vivre avec les conséquences de vos actes...


Anticipation


J'imagine que vous avez lu ce document et qu'il vous a été remis par un proche survivaliste. Si vous vous êtes senti interpellé par un des aspects de ce mini-guide, je vous invite à approfondir votre réflexion, en commençant par exemple à passer en revue vos ressources actuelles et en vérifiant si ce que vous avez déjà peut suffire. 

Enfin vous aurez compris que si c'est bon pour trois jours, c'est aussi bon pour six en doublant ce qui doit être doublé. Par contre vous ne pouvez pas doubler indéfiniment: pour trois semaines et plus c'est un tout autre genre de préparation, plus structurelle. Mais... il y a un début à tout et vous avez le mode d'emploi du débutant ici.

Ce genre de situation n'arrive jamais, sauf quand elle arrive...

Préparez-vous!


Commentaires

Printfriendly

Articles les plus consultés