Articles

Affichage des articles associés au libellé Évacuation

Pour en finir avec le « survivalisme » nomade

Image
Pour en finir avec le « survivalisme » nomade


Dans le billet intitulé « Pour en finir avec le "survivalisme" primitiviste », nous nous étions penchés sur l'irréalisme pratique du mode de vie anticipé des « survivalistes primitivistes », c'est à dire ceux qui veulent revenir à un mode de vie primitif en cas de coup dur, qui suppose un mode de vie type Âge de Pierre. Il visait aussi les évacuateurs précoces qui s'imaginent que la forêt sera le refuge parfait et idéal pour toute situation d'urgence qu'ils pourraient rencontrer.
Nous avions établi qu'une humanité vivant en nomade et possédant un niveau technologique assez peu développé ne peut soutenir une grande population tout en requérant de très vastes territoires pour assurer la subsistance de nos néo-primitifs. Qui plus est, historiquement parlant, ces nomades sont loin des préoccupations écologiques et au contraire extraient de leur environnement tout ce qu'ils peuvent jusqu'à épuisement d…

Pour en finir avec le « survivalisme » primitiviste

Image
Pour en finir avec le « survivalisme » primitif 


Cela peut sembler une stérile querelle intellectuelle de « spécialistes » ou d'écoles de pensée mais l'inclusion ou non de la pratique du bushcraft et de la survie dans le survivalisme peut avoir des conséquences profondes sur les choix de préparation des nouveaux survivalistes.
Pour les gens qui s'éveillent à la nécessité de se préparer, deux grandes orientation s'offrent actuellement à eux. Il y a préparation traditionnelle ou sédentaire, qui consiste essentiellement à « bugger in » c'est-à-dire à ne pas quitter sa résidence (ou sa BAD) ou encore d'aller se réfugier dans un lieu de séjour préparé et aménagé à cet effet. Il existe aussi un autre courant, celui qui prône l'évacuation systématique en cas de perturbation notable et le refuge en forêt.
J'entends démontrer que le survivalisme d'évacuation en forêt ou que le « survivalisme » primitiviste sont des garanties d'échec.
Faisons quelques ca…

Débuter intelligemment en survivalisme: Attitude

Image
Débuter intelligemment en survivalisme: Attitude

Si vous commencez en survivalisme ou que vous avez déjà débuté mais que vous disposez de peu d'autonomie, ce billet s'adresse particulièrement à vous. Je veux vous entretenir de votre attitude en tant que débutant et des erreurs parfois conséquentes que vous commettrez sous la guidance de votre état d'esprit.
Je vous donne des conseils, chose que je fais rarement. Je publierai prochainement une suite qui s'intitulera « Débuter intelligemment en survivalisme: Matérialité »
1 — Fuyez les sites survivalistes axés sur matériel
On ne peut pas être spécialiste des couteaux, des outils de jardin, des armes à feu, des munitions, des réchauds, des appareils de communication, des haches, des scies, etc., tout ça en même temps. Les sites qui vous proposent une revue de matériel varié par semaine ne peuvent pas être considérés comme solides ou sérieux.

Vous remarquerez que souvent, pas tout le temps mais suffisamment fréquemment,…

Un nouveau survivaliste, ça évacue...

Image
Un nouveau survivaliste, ça évacue...


Sempiternelle question. Sempiternelle solution « évidente », sempiternelle erreur de débutant.
Mon propos n'est pas de me moquer des débutants et des fausses bonnes idées qu'ils trouvent un peu partout sur la Toile et qu'ils adoptent, faute de savoir mieux.
Cependant il est patent qu'il existe des milliers de gens qui publient des vidéos ayant pour thème "voici mon sac d'évacuation" dont la plupart de leurs auteurs se sont « inspirés » de vidéos de sacs d'évacuation produites par d'autres et ont décidé de faire la leur en introduisant une infime variation par rapport à ce qu'ils ont vu.
D'autres chiffres pour démontrer que Tonton Vic ne charrie pas? Voici des résultats de recherche en anglais sur l'évacuation par rapport à l'occupation. Et dites vous bien que les anglos ne souffrent pas du tout de la même maladie de l'évacuation que les francos et pourtant, observez le différentiel de résu…

Analyse survivaliste de l'incendie à Fort McMurray

Image
Analyse survivaliste de l'incendie à Fort McMurray Récit des événements au 7 mai 2016

Fort McMurray, Alberta, Canada. Capitale de l'industrie des sables bitumineux, localité au revenu moyen le plus élevé au Canada, maisons les plus chères du Canada, cette ville était un rêve de capitaliste, de spéculateur et d'employés qui, s'ils acceptent de travailler dur et sans être trop regardants sur les conditions, peuvent devenir millionnaires en quelques années.

Mais ça, c'était avant.
Au moment d'écrire ces lignes, il ne reste plus âme qui vive dans cette localité (sauf les autorités) car elle a été frappée d'un ordre d'évacuation obligatoire. Au 7 mai 2016, en soirée, 1600 bâtiments avaient été détruits par les flammes.

Le feu de forêt de forte étendue (1500 km2 au 7 mai 2016 en soirée) a ravagé la région et s'est dirigé vers l'agglomération de Fort McMurray. Au 7 mai 2016 au soir, on estime qu'il doublera de superficie dans les prochaines 48 h…

Survivalisme en zone de conflit

Image
La guerre en Ukraine ravive la crainte d'un affrontement entre l'OTAN et la Russie.
Cet affrontement qui déploierait probablement la plus grande puissance de feu jamais vue par l'être humain, mettrait à feu et à sang la planète entière car il est quasi certain qu'on utilisera l'arme Atomique.
Qui plus est, cette perspective ramène à notre mémoire prophéties de Jugement Dernier, d'Apocalypse ou d'Affrontement Final, qu'elles soient d'origines chrétiennes, musulmanes ou même juives. La majorité des commentateurs sur le sujet sont en plus persuadés que c'est pour notre époque.
Pour le moment, l'OTAN (les USA) semblent faire monter le ton et la tension alors que de son côté la Russie semble vouloir calmer le jeu.

Des accusations mensongères liées à la présence de troupes russes sont proférées par la Junte de Kiev et reprises par quelques généraux US alors que les services de renseignements allemands et français affirment quant à eux le contraire, à…