Articles

Affichage des articles associés au libellé Education

Le survivalisme repose sur une vertu

Image
Le survivalisme repose sur une vertu



Je ris, littéralement, dans ma barbe quand j'entends des gens parler d'idéologie survivaliste!
La plupart du temps c'est évidemment pour dénoncer cette idéologie matérialiste (cathos intégristes), cette idéologie capitaliste (gauchistes), cette idéologie d'extrême-droite (merdias) et j'en passe.
Or le survivalisme n'est pas une idéologie.
Idéologie: Une idéologie est un système prédéfini d'idées, appelées aussi catégories, à partir desquelles la réalité est analysée, par opposition à une connaissance intuitive de la réalité sensible perçue.
Bien sûr, des idéologies peuvent conduire au survivalisme ou au contraire en éloigner les adeptes. Des croyances religieuses peuvent avoir les mêmes effets. Ça ne transforme pas pour autant le survivalisme en idéologie.

Peu importe le cas de chacun, ce réflexe merdiatique de qualifier le survivalisme d'idéologie, d'idéologie de droite, d'extrême-droite, d'ultra-droi…

Entretien survivaliste avec Julie Texane sur l'actualité US

Image
Entretien survivaliste avec Julie Texane sur l'actualité US


Entretien d'une heure vingt avec Julie Texane qui nous parle des récents événements de Dallas (assassinat de policiers), de l'élection présidentielle US, des relations raciales, de BLM, de l'éducation et d'autres sujets reliés.

Julie Texane est une canadienne-française du Québec qui a fait le choix d'aller vivre au Texas il y a 13 ans. Elle est survivaliste, libertarienne et a beaucoup d'expérience comme communicatrice à titre de chroniqueuse au Prince Arthur Herald ainsi qu'à la radio. Elle a notamment co-animé Deux filles en liberté, une émission de radio à laquelle j'ai eu le plaisir d'être invité pour commenter l'Affaire Bundy Ranch.


Le survivaliste et la révolution

Image
Sur mon facebook et sur les pages de bien des gens que je suis, je tombe régulièrement sur des appels actifs à la fameuse Révolution et cela, aussi de la part d'intervenants survivalistes.
Attention.
C'est une chose d'écrire cela derrière un clavier, c'en est une autre de la vivre en première ligne et de se manger des bastos en plein visage.
Il est, à la rigueur, contraire à l'esprit survivaliste d'appeler, souhaiter, susciter ou participer à des troubles civils, des insurrections ou des révolution.
Non ce n'est pas une opposition idéologique car le survivalisme n'en a pas. C'est une opposition fonctionnelle, une proscription cohérente et conforme aux objectifs du survivalisme: le développement de notre autonomie en toutes circonstances. On est difficilement plus autonome avec un bras en moins ou en prison.
Faire, appeler, organiser la révolution, c'est :
Être sous surveillance policière et ainsi constituer un danger pour les gens qu'on fréq…

Mythe 5: antibiotiques et autonomie survivaliste

Image
Mythe 5: antibiotiques et autonomie survivaliste


Note: cet article a été révisé par un pharmacien d'expérience. Cela ne vous dispense pas de vérifier par vous-même.

-------------------------------------------------------------------- 

Beaucoup de survivalistes me demandent comment se procurer des antibiotiques car ils sentent que leur lacune se situe dans la lutte aux infections.

Quand on me pose la question je réponds toujours invariablement que ce sont des marchandises réglementées et disponibles uniquement sur ordonnance. Je ne disais pas tout. Il est possible d'obtenir des antibiotiques sans ordonnance comme beaucoup d'entre vous le savent. Vous avez plusieurs choix : antibiotiques pour poissons, achat en ligne, etc. Ça c'est la partie facile. La partie difficile c'est de les utiliser.

Nombreux sont ceux qui croient que la possession d'antibiotiques les sauvera. 

C'est un mythe et une fausse sécurité.  En temps normal On a une infection, on va voir le médecin…

Sujet qui fâche: instruction, autodidactisme et survivalisme

Image
PUBLICITÉ PERSONNELLE
Piero San Giorgio et moi-même donnerons une conférence le samedi 27 septembre 2014 à 19h00 à Montréal. Adresse et instructions disponibles après achat par Paypal.



---------------------------------------------------------------------
(Vidéo incluse au bas de l'article)
Dans mes questions du mois d'août 2014 un étudiant en Psychologie avec une bonne tête sur les épaules me demandait quel savoir et/ou savoir-faire acquérir en plus de sa formation de psychologue afin d'être mieux adapté à la vie économique post-effondrement.

Parallèlement ma fille, que vous connaissez sous le surnom de Chouette, est entrée au Préscolaire (pour mes lecteurs hors-Québec, le préscolaire commence à 5 ans chez nous) aussi appelé « école maternelle ».

Je vois déjà le formatage qu'on inculque à son petit esprit quant aux façons de faire, d'agir, aussi de penser et dans ses interactions avec autrui.

Un esprit purement rebelle condamnerait en bloc. Je n'en suis pas un.